Urban trail
Facebook Running Attitude
EN KIOSQUE
Il est dans vos kiosques depuis ce week-end. Voilà le numéro 97 d’Esprit Trail, avec en une le « choc des titans », en hommage au plus beau trail de la décennie : l’UTMB, où D'Haene et Jornet...

Commander le magazine

Marathon Mode d'emploi

DODO TRAIL

Publié le 21/07/2017 à 15:31:31

Le réveil !
Le réveil ! Photo 1 Le réveil ! Photo 2 Le réveil ! Photo 3 Le réveil ! Photo 4 Le réveil ! Photo 5
Le réveil !

Après une année off, le Dodo a emprunté sa capacité de régénération à un autre volatile, le phœnix, pour revenir encore plus beau que les saisons précédentes, notamment grâce à des améliorations de son tracé, dont la suppression d’une section de bitume, qui aura par contre augmenté la difficulté déjà colossale de cette compétition hors norme.
Pour ce retour, orchestré par la société IBL, sponsor principal de l’évènement, les organisateurs avaient convié les gagnants des 5 premières éditions : Ludovic Pommeret (2011), Erik Clavery (2012), René-Paul Vitry (2013), et Ricky Lightfoot (2014 et 2015). Clavery, d’abord annoncé mais finalement forfait sur blessure, et Lightfoot absent pour cause d’opération, l’affrontement ne s’annonçait néanmoins pas moins rude pour Pommeret et Vitry.  Face à eux se dressaient le Sud-Africain Thabang Madiba (2ème en 2015), les Mauriciens Simon Desvaux De Marigny (3ème en 2015), Vishal Ittoo (2ème en 2013), Nicolas Quéland et Jenifer Smith (4ème en 2014), et l’invité surprise de dernière minute, le Réunionnais Freddy Thévenin. Avec un tel plateau, difficile d’établir un pronostic, de surcroit en regard d’un périple aux spécificités si extrêmes : montées et descentes au plus droit dans la pente, sentiers traversant des propriétés privées uniquement ouvertes le jour J et donc à la végétation particulièrement dense, ascensions de 7 pics de l’île dont son point culminant, le Piton de la Rivière Noire… Pour citer les propos du directeur, Yan De Maroussem, « un condensé de tout ce qu’on peut attendre sur un trail… Mais également des choses auxquelles on ne s’attend pas ! ».

Pommeret et Desvaux De Marigny main dans la main

Le décor ainsi planté, c’est de nuit que se sont élancés les participants de la course reine de la manifestation, l’X-trème Dodo Trail long de 50 km pour 3 000m de dénivelé. Après le traditionnel feu d’artifice donnant le signal de départ, et une partie totalement plate sur 6 km, les concurrents ont pu entrer dans le premier domaine privé et donc dans le vif du sujet. René-Paul Vitry, victime d’une erreur d’orientation au 12ème kilomètre, puis de problèmes gastriques, voyait ses chances de victoire s’estomper, et abandonnait. En tête de peloton, Ludovic Pommeret, Simon Desvaux De Marigny et Thabang Madiba devaient rapidement diriger le rythme de concert. Au 2ème poste de ravitaillement, au 17ème kilomètre, les trois hommes menaient toujours, chassés à bonne distance par un duo composé de Freddy Thévenin et Nicolas Quéland.

Madiba lâché, Desvaux De Marigny et Pommeret, par moments séparés l’un de l’autre d’une trentaine de secondes au maximum, avalaient un à un les terribles obstacles, et c’est ensemble qu’ils abordaient l'hallucinante Tourelle de Tamarin. Son escalade - terme des plus appropriés au vu de certains de ses segments, relevant plus de la varappe que du trail - accomplie, et sa dégringolade toute aussi inouïe passée, c’est main dans la main que le maitre d’œuvre du Southern Peaks (disputé deux semaines auparavant à Maurice) et le tenant du titre sur l’UTMB® franchissaient la ligne d’arrivée à l’issue de 5h47mn21 d’efforts. Près de 30mn plus tard, Thabang Madiba arrivait, suivi à 1mn33 par Nicolas Quéland.

Griffoen et Perrier impressionnent

Chez les dames, la Sud-Africaine Nicolette Griffoen succède à sa compatriote Landie Greyling, double lauréate, dans le chrono stratosphérique de 6h55mn25. Elle précède Louise Classeau de 1h25, et la Mauricienne Laurence Goilot de 1h50. Un temps en lice pour le top 3, Cécile Ciman, se fourvoyait dans la même confusion d’aiguillage que Vitry, rétrogradait à la 8ème position, puis après s’être remotivée, effectuait une superbe remontée jusqu’à la 4ème place.

Sur le Ti Dodo Trail, partant de la moitié du grand parcours et débattu sur 25 km pour 1 500m de dénivelé, le Mauricien Lukea Jeetesh Rao (Bhuvish) et le Réunionnais Patrick Samsora prenaient d’emblée les devants. Ils restaient groupés quasiment jusqu’au sommet de la Tourelle de Tamarin - décidément juge de paix de cette journée - instant choisi par le local pour prendre la poudre d’escampette et rallier en vainqueur le site de Riverland matérialisant la finish line. Samsora se classe 2ème à 3mn50. Le podium est complété par le Français Stéphane Giordanengo. La performance la plus impressionnante de cette épreuve revient à la Mauricienne Marie Perrier. Elle s’impose en féminines, mais termine surtout 4ème du scratch, à seulement 9mn du 1er, et à 1mn17 du 3ème ! Elle devance de 44mn Candice de Falbaire et de 1h10 Alizée De Coriolis. Perrier effectuant actuellement ses études en France, elle sera à surveiller assidument à l’avenir dans le calendrier de l’hexagone…
Tous circuits confondus (en plus du 50 et du 25 km, le programme englobait un 5 et un 10 km), 1 200 inscrits étaient engagés dans cette aventure. Preuve de l’engouement sans cesse grandissant pour le trail à l’ile Maurice, mais tout autant de l’effervescence engendrée par la réactivation du Dodo Trail.

Stéphane Giordanengo

Crédit Photo Xavier Koenig

 
Coup de coeur
Accessoires

Pour continuer à courir ou rouler à vélo sans risque malgré les é...

+ plus de détail

Shopping
Salomon S-Lab Sense UltraPour aller plus loin !

Avec ce modèle, Salomon semble avoir réussi la quadrature du cercle : offrir un m...

+ plus de détail

Vidéo du mois
Retour Echappée Belle
+ Afficher toutes les vidéos
+ Proposer une vidéo

VOTRE VIDEO

Nom

Prénom

E-mail

Téléphone

Titre de la vidéo

Lien Youtube de la vidéo

Publicité | Qui sommes nous ? | Contact | Flux RSS | Copyright 2011 Administration