Urban trail
Facebook Running Attitude
EN KIOSQUE
Il est dans vos kiosques depuis ce week-end. Voilà le numéro 97 d’Esprit Trail, avec en une le « choc des titans », en hommage au plus beau trail de la décennie : l’UTMB, où D'Haene et Jornet...

Commander le magazine

Marathon Mode d'emploi

HALF MDS FUERTEVENTURA

Publié le 27/09/2017 à 21:23:16

LA LONGUE – UNE ÉTAPE VOLCANIQUE

L’ÉTAPE DU JOUR : ÉTAPE 2 – LA LONGUE

Distance : 66,5 km
Départ : Aguas Verdes
Arrivée : Isthme de La Pared
Départ à 12 h, temps maximal autorisé 25 h
Conditions : chaleur étouffante et soleil éclatant – le sensation de « four » est impressionnante, et contraste avec l’humidité ressentie la nuit
Description : une étape en ligne globalement nord-sud, avec un départ en bord de mer et une arrivée au bivouac. Succession d’oueds, de pistes et de sentiers alternativement rocheux, terreux et pierreux s’achevant par un joli cordon de dunes de sable. Traversée du très joli village de Pajara au niveau du CP3, et zone très typée trail entre les kilomètres 29 et 35. De nombreux points de vue spectaculaires sur l’océan et les volcans.
Dernière minute : un éboulement s’est produit sur la fin du parcours, obligeant l’organisation à détourner le parcours, jugé trop dangereux. Les concurrents bénéficient ainsi d’un raccourci de 3,2 km.
 

RETOURS SUR LA PREMIÉRE ÉTAPE
 
« Hier, c’était très beau, mais c’était plus dur que ce que je pensais. » Les impressions d’Amaya SALVATIERRA QUINTANA (D051-ESP) représentent bien l’opinion de l’ensemble du peloton : certes, ce n’est qu’un HALF MDS ici, mais pour autant il ne faut pas prendre les choses à la légère. « J’ai déjà participé au MDS MAROC, et l’étape d’hier était l’une des plus difficiles que j’ai faite jusqu’à présent. » Frédéric DROIN (D192-FRA) confirme bien le sentiment d’Amaya, et il poursuit : « Ici il n’y a pas de temps mort, l’étape ne faisait que 25 km mais tu n’as pas de portion où tu peux débrancher le cerveau, il faut toujours être super vigilant. »
 
Des passages techniques, d’autres plus roulants, des dunes, une montée d’enfer dans le sable : il est vrai que l’étape d’hier était extrêmement variée, un véritable condensé de l’île de Fuerteventura. Le sable, en particulier, a surpris les concurrents, même s’il était annoncé. Michael LATIF (D071-GBR) fait partie des étonnés : « C’était plus sablonneux que je l’aurais pensé. C’est ma première expérience dans le désert. L’année dernière, avec un groupe d’amis/collègues, nous avons couru 5 marathons en 5 jours… Eh bien l’étape 1 d’hier était plus difficile que ces 5 marathons ! »
 
Et puis bien sûr il y a les habitués, les sages, ceux qui ont de la bouteille, du recul, tels Dominique FOUQUET (D163-FRA), 67 ans : « J’y vais tranquille, je me repose quand il faut. La chaleur est comme je m’attendais, mais je ne m’imaginais pas que ce serait aussi raide. Je souffre d’une hernie discale, mais j’ai quand même déjà terminé des longues distances comme l’UTMB, La Réunion, etc. Je suis venu pour être avec mes potes. Je suis un gourmand des déserts et j’y ai fait des non-stop. Ici, j’apprécie énormément le format de l’épreuve, et aussi les tentes individuelles placées en cercle, et le parcours splendide. C’est vraiment extra – ne changez rien ! Mon objectif : terminer. » Forza Dominique !

 

COMPLICITÉ, ENTRAIDE
 
Existe-t-il un « esprit trail » ? Bien malin qui pourrait répondre catégoriquement à cette question, mais en tous cas il existe un esprit « MARATHON DES SABLES », et il est bien présent sur le HALF MDS FUERTEVENTURA. Comme l’a rappelé Patrick BAUER lors du briefing précédant le départ, « c’est une course, mais il ne faut pas hésiter à stopper le chrono pour venir en soutien aux autres, comme l’a fait Michael hier ! » Michael ARNSPIGER (D056-USA), s’est en effet arrêté trois heures hier pour porter assistance à un autre concurrent en difficulté. Un geste gratuit mais qui signifie beaucoup.
 
En termes de complicité, on trouve également de nombreux exemples, tels Sophie et Patrick RUTAR (D033/D032-FRA), fille et père : « Je suis ici avec mon père pour partager une expérience à deux – et il aime bien les trucs un peu fous… (rires) Je l’ai suivi pour le fun. » Et le père d’ajouter : « Hier, ma fille Sophie a couru un peu plus vite que moi – vraiment aucun respect pour son vieux père ! (sourires) Mon épouse et nos trois autres enfants nous suivent via le site et nous soutiennent par SMS. Mais on essaie quand même de couper nos téléphones pour déconnecter un peu. » Bel esprit !
 
ÉTAPE 2 : REMIGIO ENCLENCHE LE TURBO, ANNA MARIE CONFIRME
 
Remigio HUAMAN QUISPE (D001-PER) avait annoncé hier qu’il comptait partir doucement pour étudier la course des meilleurs concurrents espagnols, avant d’essayer d’accélérer en cours d’étape pour empocher la victoire ; eh bien il semble avoir à peu près respecté son annonce, sinon qu’il a lancé sa cavalcade en solitaire bien plus vite que prévu. Passé deux minutes après le leader au général Alejandro FRAGUELA BREIJO (D092-ESP) au CP1 (km 7,1), en compagnie de Yeray DURAN LOPEZ (D235-ESP), le Péruvien a accéléré et laissé ses adversaires quasiment sur place, leur prenant 8 mn au CP2 (km 18,6) et 13 au CP3 (km 28,1).
 
Du côté féminin, Anna Marie WATSON (D240-GBR) confirme sa domination, reléguant ses poursuivantes loin derrière elle. À noter qu’elle navigue entre les 15 et 20e places au classement scratch, une jolie performance ! Derrière elle, Kristina Schou MADSEN (D264-DEN) et Yolanda FERNANDEZ DEL CAMPO (D278-ESP) se tiennent dans un mouchoir de poche.
 
Mais bien entendu, l’étape est loin d’être terminée… Rendez-vous demain pour les résultats complets.

 
SUIVEZ LA COURSE EN DIRECT

 
Coup de coeur
Accessoires

Pour continuer à courir ou rouler à vélo sans risque malgré les é...

+ plus de détail

Shopping
Salomon S-Lab Sense UltraPour aller plus loin !

Avec ce modèle, Salomon semble avoir réussi la quadrature du cercle : offrir un m...

+ plus de détail

Vidéo du mois
Retour Echappée Belle
+ Afficher toutes les vidéos
+ Proposer une vidéo

VOTRE VIDEO

Nom

Prénom

E-mail

Téléphone

Titre de la vidéo

Lien Youtube de la vidéo

Publicité | Qui sommes nous ? | Contact | Flux RSS | Copyright 2011 Administration