High Trail Vanoise
Facebook Running Attitude
EN KIOSQUE
Il est dans vos kiosques et dans vos boites à lettres depuis le 1er décembre pour les abonnés. 140 pages avec Marine Michel, la fille de Patrick le vieux loup des montagnes, en première de couverture pour fêter les...

Commander le magazine

Marathon Mode d'emploi

MARATHON DES SABLES PERU

Publié le 01/12/2017 à 09:15:57

3ème étape
3ème étape

Déjà trois étapes disputées sur ce premier MARATHON DES SABLES PERU, et 112,1 km effectués sur les 242,3. La mi-course va être franchie aujourd'hui lors de l’étape longue tant redoutée par les concurrents. Le parcours traverse un environnement incroyable, ultra désertique, et qui s’approche doucement de l’océan : le Bivouac 3 est installé à 30 km du Pacifique.


Entre le CP1 et le CP2, vers le km 15 de cette troisième étape, les concurrents ont peut-être ressenti de drôles d’ondes émanant d’une montagne d’une blancheur éclatante, La Bruja (La Sorcière). Les légendes locales racontent que cette montagne est un lieu de puissance où se réunissaient les sorcières dans le passé. Heureusement, à la nuit tombée, tous les concurrents seront rentrés au bivouac !
 
L’ÉTAPE DE JEUDI :
• Samaca / Ocucaje
• 32,7 km
• Départ 7 h 30
• Temps limite 10 h
• Température à midi : 30°C
• Hygrométrie à midi : 52%
Une étape plutôt courte et relativement roulante débutant par une légère ascension (400 mètres de dénivelé sur 15 km) avant d’onduler sur une plaine puis de superbes dunes sculptées par le vent. Alternance de paysages de dunes et de lieux totalement lunaires donnant l’impression d’avoir été projeté sur une autre planète.
 
LE MDS PERU DANS LE VIF DU SUJET
Cette troisième étape du MDS PERU plonge les 233 concurrents ayant franchi avec succès les deux premières étapes dans un autre monde. Après une première étape de chauffe combinant oued et rio, une deuxième étape typée trail, la troisième est une grande classique du MDS avec plaine et dunes, et beaucoup de sable. Retour des concurrents sur cette journée.
 
Sean HURLEY (D070-AUS)
« Étape tranquille par rapport à hier, qui était la chose la plus difficile que j’ai faite dans ma vie. J’ai fait du rugby en tant que professionnel jusqu’à l’année dernière. Après, j’ai voulu me fixer un nouveau défi. Mon ami Thomas, qui vit lui aussi à Dubaï, a fait le MDS en 2015 et m’a convaincu de m’inscrire. Je lui revaudrai ça ! (rires) Non, en fait, je ne regrette pas. Jusqu’ici, tout va bien. »
 
Thomas OTTON (D213-GBR)
« Aujourd’hui, l’étape a été assez relax, mais demain, je m’attends à ce que ça soit l’enfer.
Pour ma première visite en Amérique du Sud, j’ai tout ce que j’escomptais, et notamment des paysages magnifiques. J’adore voir ces lignes de petites fourmis qui serpentent devant moi dans les dunes. Mais le sable et le vent, c’est dur. »
 
Francesco RIGODANZA (D357-ITA)
« C’est la première fois que je traverse l’Atlantique, et pour mon baptême dans le désert, j’ai vraiment eu très chaud ! J’ai adoré les paysages, surtout ceux d’hier – d’ailleurs, je m’arrête tout le temps pour prendre des photos. Quant aux dunes, elles me rappellent la poudreuse qui recouvrait mes Dolomites quand je suis parti pour venir ici. »
 
Leonardo VIVANCO PERICHART (D146-MEX)
« Je suis épuisé… Je suis surtout inquiet pour l’étape longue. Je vais y aller mollo, pour assurer. »
 
LA COURSE EN TÊTE
Sur cette troisième étape du MDS PERU, une fois de plus Rachid EL MORABITY (D001-MAR) a appliqué sa stratégie : laisser partir ses concurrents directs, gérer leur avance, puis accélérer sur la fin de l’étape pour le laisser sur place et creuser l’écart… Gediminas GRINIUS (D236-LTU) n’a pu que constater la domination du Marocain : « Rachid court très tactique, il temporise au début des étapes et à la fin il nous explose. » Le militaire lituanien avoue être plutôt fatigué, et on comprend pourquoi : « Je viens de terminer ma coupure annuelle, je n’ai pas beaucoup de kilomètres dans les jambes et j’en ai profité pour boire des bières… C’est dur ! Le sable m’a tué ! »
Remigio HUAMAN QUISPE (D003-PER), semblait plutôt frais à son arrivée en deuxième position, un peu plus de deux minutes après Rachid : « J’espère être en forme demain pour l’étape longue, physiquement ça va même si je me sens un peu fatigué. »
Erik CLAVERY (D112-FRA), parti très fort en début d’étape, a de nouveau ralenti et termine un peu dans le dur, même s’il s’est senti « un peu mieux sur cette étape, il a fait chaud dans les dunes, ça fait du bien d’arriver ! » Erik, comme quelques autres concurrents, semble avoir de petits soucis d’hydratation malgré les près de 10 litres d’eau avalés par jour… Il faut dire que la chaleur et l’effort sont intenses !
Aldo RAMIREZ (D378-PER) n’a pas réalisé la prophétie de son compatriote Remigio hier (voir notre CP précédent), mais il a tout de même sorti une sacrée étape : « J’ai été en troisième position presque jusqu’à la fin… mais dans la dernière ligne droite, une centaine de mètres avant l’arrivée, Gediminas m’a dépassé. Mon objectif initial était une place dans le Top 10, mais maintenant j’ambitionne d’entrer dans le Top 3. »
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Top 3 va être très disputé sur les trois étapes restantes ! Au classement général, Rachid creuse encore l’écart (38 mn) sur Remigio, qui lui-même dispose d’un bon matelas de plus de 45 mn sur ses poursuivants. Mais ensuite, trois concurrents (Julien CHORIER , Aldo RAMIREZ et Erik CLAVERY) se tiennent en un gros quart d’heure, avec derrière eux Gediminas GRINIUS en chasse à 25 mn. Aldo et Julien semblent plus en forme qu’Erik et Gediminas, mais en ultra, et encore plus sur le MDS, rien n’est jamais joué avant les dernières foulées…
 
Chez les femmes, on prend les mêmes et on recommence : Nathalie MAUCLAIR (D114-FRA) précède Mélanie ROUSSET (D365-FRA) et Rocio CARRION (D215-PER). Le classement général reprend cet ordre, et les écarts se creusent : 1 h 30 entre Nathalie et Mélanie, et près de 2 heures entre Mélanie et Rocio. Les quatrième et cinquième, toutes deux péruviennes, se rapprochent de Rocio qui peine un peu plus à chaque étape. Si les deux premières places semblent stabilisées, rien n’est joué derrière.
De la peine, Nathalie semble n’en avoir éprouvé aucune lors de cette troisième étape : « Super, c’était beau, j’ai pris beaucoup de plaisir ! Entre les CP 2 et 3 on pensait que le sable allait être dur, mais en fait il était mou… J’ai pensé à mon petit garçon qui aimait beaucoup jouer dans le plâtre quand on construisait notre maison, alors je me suis dit ‘amuse-toi aussi’, alors j’ai joué dans le sable… J’ai aussi beaucoup pensé à ma fille qui avait son anniversaire le week-end dernier, et j’ai beaucoup levé les yeux pour profiter des paysages et transformer tout ça en ondes positives. »
Mélanie, deuxième, était un peu moins prolixe sur la ligne d’arrivée (et on peut le comprendre vu la chaleur !) : « Pour les gens qui ne font que du trail, c‘est dur, c’était tout plat ! Il faut arriver à tout débrancher et à positiver, il faut faire de l’hypnose ! » rires
 
Demain, place à l’étape longue, une étape où tout peut basculer : les meilleurs devraient boucler les 68,4 km en 6 h 30 à 7 h de course ; une défaillance, et un écart irrattrapable peut se creuser…
 
Classement de l’étape provisoire
Top 5 hommes

DOS PRÉNOM NOM NAT Équipe Temps Moy.
001 Rachid EL MORABITY MAR   2:56:09 11,24
003 Remigio HUAMAN QUISPE PER INKANSABLES 2:58:37 11,09
236 Gediminas GRINIUS LTU   3:02:38 10,84
378 Aldo RAMIREZ PER INKANSABLES 3:03:55 10,77
370 Iain DON-WAUCHOPE RSA   3:12:37 10,28

 
Top 5 femmes

DOS PRÉNOM NOM NAT Équipe Temps Moy.
114 Nathalie MAUCLAIR FRA TEAM France 3:31:18 9,37
365 Mélanie ROUSSET FRA WAA TEAM 4:00:23 8,24
215 Rocio CARRION PER PROMPERU 4:30:00 7,33
395 Renee ROMERO SAYRITUPAC PER EJERCITO PERUANO 4:33:50 7,23
340 Aydee SOTO QUISPE PER PROMPERU 4:50:52 6,81

 
Classement général provisoire
Top 5 hommes

DOS PRÉNOM NOM NAT Équipe Temps Moy.
001 Rachid EL MORABITY MAR   9:59:28 11,21
003 Remigio HUAMAN QUISPE PER INKANSABLES 10:37:30 10,54
111 Julien CHORIER FRA TEAM France 11:24:03 9,82
378 Aldo RAMIREZ PER INKANSABLES 11:32:30 9,70
112 Erik CLAVERY FRA TEAM France 11:41:07 9,58

 
Top 5 femmes

DOS PRÉNOM NOM NAT Équipe Temps Moy.
114 Nathalie MAUCLAIR FRA TEAM France 12:14:50 9,14
365 Mélanie ROUSSET FRA WAA TEAM 13:56:34 8,03
215 Rocio CARRION PER PROMPERU 15:45:35 7,11
340 Aydee SOTO QUISPE PER PROMPERU 16:25:14 6,82
395 Renee ROMERO SAYRITUPAC PER EJERCITO PERUANO 16:47:37 6,67

 

 
Coup de coeur
Accessoires

Pour continuer à courir ou rouler à vélo sans risque malgré les é...

+ plus de détail

Shopping
Salomon S-Lab Sense UltraPour aller plus loin !

Avec ce modèle, Salomon semble avoir réussi la quadrature du cercle : offrir un m...

+ plus de détail

Vidéo du mois
Hivernale des Coursières
+ Afficher toutes les vidéos
+ Proposer une vidéo

VOTRE VIDEO

Nom

Prénom

E-mail

Téléphone

Titre de la vidéo

Lien Youtube de la vidéo

Publicité | Qui sommes nous ? | Contact | Flux RSS | Copyright 2011 Administration