trail grand senonais
Facebook Running Attitude
EN KIOSQUE
Et voilà le numéro 106 tout chaud dans les kiosques avec l’arrivée du printemps. Maxime Cazajoux s’offre la première de couverture, avec une belle rencontre menée par Mickaël Mussard. Tout comme le...

Commander le magazine

Puissance
Marathon Mode d'emploi

Trail hivernal du Sancy

Publié le 15/01/2019 à 09:12:10

De belles batailles dans la neige et le brouillard !
De belles batailles dans la neige et le brouillard ! Photo 1 De belles batailles dans la neige et le brouillard ! Photo 2 De belles batailles dans la neige et le brouillard ! Photo 3 De belles batailles dans la neige et le brouillard ! Photo 4 De belles batailles dans la neige et le brouillard ! Photo 5
De belles batailles dans la neige et le brouillard !

Le Mont-Dore, 9 heures du matin. En ce 13 janvier 2019 les nuages peinent à laisser transpercer la lumière. Comme pour saluer l’arrivée tardive de la neige sur le Sancy, le brouillard vient ajouter à une atmosphère austère, de celles que l’on recherche sur un trail hivernal. Des sentiers blancs, des températures qui s’enroulent autour du zéro, mais un silence brisé par la ferveur des centaines de supporters venus encourager ces 1 500 coureurs qui s’apprêtent à s’élancer sur les parcours du Sancy.
« Des conditions parfaites ! »
Il en fallait bien plus pour décourager l’ensemble des participants de cette 15e édition du Trail hivernal du Sancy. Au final, chacun aura pu apprécier à sa juste valeur les deux parcours enneigés. « Les conditions étaient idéales, nous confie à l’arrivée Richard Latonelle, dossard 904 qui s’est décidé pour le parcours de 30 km. On est venu depuis Angers, on n’a pas l’habitude de la neige et on s’est éclaté ! ». Une impression que confirme Antoine Humeau, dossard 807, lui aussi parti sur le 30 km : « C’était super, magnifique, génial ! En plus il est tombé ce qu’il fallait de neige pile au bon moment, c’était parfait ! »
Thomas Mazuel, dossard 1099, a choisi, quant à lui, de courir le 20 km. Habitué de la course, l’édition 2019 aura été pour lui idéale : « Les conditions étaient bonnes, ce n’était pas si glissant que ça et les quantités de neige étaient parfaites. Je me rappelle d’une édition aux conditions dantesques il y a deux ou trois ans où il était tombé 30 cm de neige dans la nuit, là on était loin de ça ! »
20/20 pour Crétien et Paulet
Devant, la bataille pour les premières places a été âpre. Après avoir dû se contenter des places d’honneur sur le 30 km en 2017 et 2018, Benoît Crétien a décidé de changer son fusil d’épaule cette année pour bifurquer sur le parcours du 20 km au lac de Guéry. Un choix judicieux puisqu'il remporte la course en 1h38’43. Parti dans le bon wagon dès le début de course, il aura dû résister au retour éclair d’Alexandre Depeche qui termine à moins de 40 secondes derrière. Un peu plus loin on retrouve un Patrick Bringer qui avait confié vouloir partir « tranquille ». Il finira finalement à la troisième position à près de 5 minutes de Crétien.
Chez les filles, c’est Sandy Paulet qui remporte haut la main ce 20 km version 2019. La vainqueure du 30 km estival en 2018 n’a pas fait de cadeaux à ses adversaires puisqu’elle finira la course avec plus de 8 minutes d’avance sur Émilie Lasserre, sa dauphine. Derrière, Marie-Pierre Penin accuse un retard de plus de 15 minutes à l’arrivée mais s’empare malgré tout de la troisième place.
Diemunsch et Maupas pour le 30
Sur le 30 km on retrouve sur la plus haute marche du podium un incroyable Étienne Diemunsch. Parti très vite – puisqu’il est le premier de l’ensemble des coureurs à se présenter à la bifurcation du Guéry – il a su faire mieux que résister au retour de ses poursuivants. En effet, alors qu’il n’avait qu’une minute d’avance sur Yoan Meudec au km 9, il terminera la course avec plus de deux minutes sur lui. Derrière, Fabien Demure a dû composer avec la forme du moment et s’est employé pour aller décrocher une belle troisième place.
Chez les filles c’est un peu le scénario inverse qui a permis à Karine Maupas de s’imposer. Partie plus prudemment que sa dauphine, Gaëlle Quenderf, elle a su refaire son retard dans la dernière partie de course pour finalement aller s’imposer avec près de 2 minutes d’avance. Derrière, Virginie Alleaud termine à 8 minutes de la première place.
Podiums
20 km
Femmes
1 - Sandy PAULET (dossard 1204) : 1h59’55 2 - Émilie LASSERRE (dossard 903) : 2h08’37 3 - Marie-Pierre PENIN (dossard 1613) : 2h15’41
Hommes
1 - Benoit CRETIEN (dossard 1580) : 1h38 :43 2 - Alexandre DEPECHE (dossard 507) : 1h39’21 3 - Patrick BRINGER (dossard 1575) : 1h43’36
30 km
Femmes
1 - Karine MAUPAS (dossard 1087) : 3h32’33 2 - Gaëlle QUENDERF (dossard 1296) : 3h34’30 3 - Virginie ALLEAUD (dossard 18) : 3h40’30
Hommes
1 – Etienne DIEMUNSCH (dossard 1610) : 2h32’37 2 – Yoan MEUDEC (dossard 1585) : 2h34’50 3 – Fabien DEMURE (dossard 1581) : 2h40’12

Rendez-vous les 21 et 22 septembre 2019 pour les Trails du Sancy Mont-Dore Caisse d'Epargne. Le Trail hivernal du Sancy reviendra quant à lui en janvier 2020.

Photos de Cyril Crespeau

Tous les résultats disponibles sur : http://sportips.fr/resultats/2019TSH30KM.pdf?fbclid=IwAR1s2sPxhJsUMKUMu7SfeEYp-ESQ8V4ov7DyJQropC6qRAmf-A5gSE2smeg
http://sportips.fr/resultats/2019TSH20KM.pdf?fbclid=IwAR3K_AWi9af4F2wvjubKThz5ehIigGZzBJ0E50XxcvLPeijwJGh7uLKHnhw

 
Coup de coeur
Accessoires
EcouteursOne Plus Bullets Wireless

Voilà des écouteurs Bluetooth qui s’enroulent autour du cou et qui ont la particularité, d’une part...

+ plus de détail

Shopping
Hors Série EntraînementSpécial Programmes

Programmez votre progression ! A vos plans, prêts, partez ! Les programmes que no...

+ plus de détail

Vidéo du mois
Teaser Grande Trace Dévoluy Eté
+ Afficher toutes les vidéos
+ Proposer une vidéo

VOTRE VIDEO

Nom

Prénom

E-mail

Téléphone

Titre de la vidéo

Lien Youtube de la vidéo

Publicité | Qui sommes nous ? | Contact | Flux RSS | Copyright 2011 Administration