Facebook Running Attitude
EN KIOSQUE
Esprit Trail 107 est en kiosque Tout juste à l’heure! Fidèle à lui-même, Esprit Trail raconte le trail d’ici et d’ailleurs: Ultra Trail des Côtes d'Armor, Marathon des Sables, Nord Trail Monts de Flandre et bien d’autres courses encore. Ceux qui...

Commander le magazine

Marathon Mode d'emploi

34e MARATHON DES SABLES

Publié le 08/04/2019 à 23:04:01

2e étape La face cachée de la dune
2e étape La face cachée de la dune Photo 1 2e étape La face cachée de la dune Photo 2 2e étape La face cachée de la dune Photo 3 2e étape La face cachée de la dune Photo 4 2e étape La face cachée de la dune Photo 5
2e étape La face cachée de la dune

C’est un peloton de 781 concurrents qui s’est élancé ce matin pour la deuxième étape du 34e MARATHON DES SABLES. Deux concurrents italiens ont en effet quitté la caravane à l’issue de l’étape 1, le premier sur avis médical, et le second pour accompagner son pote – c’est ça aussi la solidarité, être présent dans les moins bons moments.

Sur le bivouac avant le départ, les regards sont tournés vers le « monstre » que l’on devine au loin : l’erg Chebbi. Plus grand champ de dunes du Maroc avec ses 22 km de long pour 5 km de large, l’erg Chebbi possède des dunes de plus de 150 m de haut. Lors de leur passage de 13 km au cœur de l’erg, les concurrents se « contenteront » de dunes d’une centaine de mètres de haut – la hauteur d’un immeuble de 30 étages… « Je ne pense pas trop à ce qui nous attend », laisse tomber Barbara SENAC (D640-SEN), dont c’est la première participation au MDS. « Je vais prendre les choses comme elles viennent… »

Même des concurrents expérimentés, comme Vincent GAUDIN (D802-FRA), ne cachent pas leur anxiété devant l’erg Chebbi : « J’ai fait beaucoup d’ultra, mais jamais de course à étapes et encore moins le MDS. Hier je suis parti doucement, il faut faire attention, mais l’étape d’aujourd’hui est annoncée comme très dure… ces dunes… »

Et en effet, dunes et chaleur étouffante produisent leur effet : à 14 h heure locale, on comptait déjà une demi-douzaine d’abandons sur cette étape qui va laisser des traces…

COURSE EN TÊTE FEMMES : LES ÉCARTS SE CREUSENT

La très athlétique Ragna DEBATS (D819-NED) n’a laissé aucune chance à ses poursuivantes sur cette deuxième étape. Partie en tête, elle a croqué les difficultés les unes après les autres : « 13 km de dunes, c’est la première fois que je fais ça. J’ai adoré, c’était énorme ! Il faisait vraiment très chaud, je pense que plus tard dans la journée les gens vont souffrir… » À noter qu’au classement scratch, Ragna pointe à la dixième position – et il n’est pas impossible qu’elle ne s’arrête pas là !

L’Américaine Meghan HICKS (D756-USA), victorieuse du MDS en 2013, est arrivée 45 mn plus tard – « Le sable dans les dunes était très meuble ! Cette année je suis là pour prendre du plaisir… et essayer de performer ! Maintenant il va falloir se reposer pour la suite… »

Aziza RAJI (D630-MAR) termine troisième de l’étape, une place qui ne la satisfait pas tout à fait : « Je ne pas pu m’entraîner à courir sur ce type de terrain, mais j’ai quand même réussi à m’imposer parmi les trois premières. J’espère réaliser de meilleures performances par la suite. »

Au classement général, Ragna DEBATS creuse largement l’écart sur Aziza RAJI (plus d’1 h 15 mn) et Meghan HICKS (1 h 25). La Britannique Gemma GAME (D2-GBR), victorieuse l’an dernier, pointe pour le moment à la cinquième position. Laurence KLEIN (D81-FRA), venue célébrer ses 50 ans dans le désert, est dixième et deuxième Française derrière la vétérane 2 Mireille MULL JOCHEM, dont l’ambition était de figurer dans le Top 10.

COURSE EN TÊTE HOMMES : LA STRATÉGIE PAIE

C’est un duo 100% français qui a franchi le CP1 ce matin sur l’étape 2 du 34e MARATHON DES SABLES, révélant une nouvelle fois la stratégie marocaine : laisser courir les adversaires en début d’étape, puis prendre les commandes en seconde partie, en jouant la course d’équipe : « J’ai fait un grand travail pour l’équipe », révèle Abdelkader EL MOUAZIZ (D7-MAR), « c’est moi qui me suis occupé de la boussole dans les dunes ». Car en effet, dans les immenses dunes de l’erg Chebbi, pas de balisage possible, juste un cap à suivre, ce qui a coûté très cher à Julien CHORIER (D4-FRA), qui s’est égaré et a terminé l’étape en 16e position.

Devant, Rachid EL MORABITY (D1-MAR) a laissé son petit frère Mohamed (D8-MAR) gagner l’étape pour une poignée de secondes, et le podium est logiquement complété par leur coéquipier Abdelkader.

Premier Français, Mérile ROBERT (D3-FRA), termine à une très belle troisième place sur cette étape difficile : « Je voulais être devant à l’entrée des dunes, et après le groupe m’a rattrapé. J’ai coincé un peu avant le CP2, mais les écarts ne sont pas énormes. Demain ce sera un peu plus long, et après il y a l’étape longue, c’est là que tout va se jouer. »

Au classement général les Marocains confirment leur domination, à peine troublée par la belle performance d’Antonio ALONGI (D719-ITA), quatrième grâce à une très belle étape aujourd’hui.

Ultra trail vercors
 
Coup de coeur
Accessoires
EcouteursOne Plus Bullets Wireless

Voilà des écouteurs Bluetooth qui s’enroulent autour du cou et qui ont la particularité, d’une part...

+ plus de détail

Shopping
Hors Série EntraînementSpécial Programmes

Programmez votre progression ! A vos plans, prêts, partez ! Les programmes que no...

+ plus de détail

Vidéo du mois
Teaser Grande Trace Dévoluy Eté
+ Afficher toutes les vidéos
+ Proposer une vidéo

VOTRE VIDEO

Nom

Prénom

E-mail

Téléphone

Titre de la vidéo

Lien Youtube de la vidéo

Publicité | Qui sommes nous ? | Contact | Flux RSS | Copyright 2011 Administration