Notre numéro 113 d’ESPRIT TRAIL, daté Juin-Juillet, est sorti des rotatives et livré chez nous ! Il ne reste plus qu’à le diffuser dans les kiosques et Maisons de la Presse, ce qui n’est pas une sinécure pour ceux qui ont suivi l’actualité. Les abonnés le recevront la semaine prochaine, et il devrait être sur les rayons des kiosques et Maisons de la Presse la première semaine de juin. Un numéro qui ouvre grand les meilleures archives de Cyrille Quintard, notre photographe de trail, qui vous fait découvrir le Mont Teide à Ténériffe dans les pas d’Alain Bustin, qui vous propose de partir cet été à la découverte du GR 20 ou des Portes du Soleil à défaut d’y courir un ultra trail… Avec les textes et chroniques de nos contributeurs fidèles : Sandrine Nail-Billaud qui vous apprend à être auto-suffisant au long cours, Sébastien Mena qui vous initie à la cohérence cardiaque, Jacques Pruvost qui vous met en garde contre le burn-out du trailer, Bénédicte Opsomer et Pascal Jover qui vous révèlent tous les secrets du Running Yogi, Ségolène Chastel qui prodigue ses conseils pour lâcher enfin prise. Faites aussi la rencontre d’Ingrid Tissot, visitez la ferme de Maxime Cazajou, et suivez les conseils de Frédéric Gingreau qui refuse le confinement mental. Entre autres… Faites le plein d’air pur avec ESPRIT TRAIL !

Pour vous faire patienter avant de reprendre la compétition Courir en Briançonnais vous propose de défier les champions sur plusieurs tracés du Futur Espace Trail du Briançonnais  et de celui de Montgenèvre 3000 

Commençons par deux tracés du Futur Espace Trail du Briançonnais, avec le KV de ND des Neiges (5,5km/1050m+) et le tracé dynamique et court de la Pierre aux Œufs (3,4km et 200m+/-). Mallaurie Mattana et Alexandre Fine vont réaliser un chrono sur ces deux tracés vers la mi-Juin : il faudra tout simplement se rapprocher au plus près de leur chrono et pourquoi pas battre leur temps de référence. Alors bien sûr, ce défi est ouvert à tous locaux et vacanciers ! Un balisage provisoire léger de couleur jaune fluo a été réalisé sur les deux tracés. Merci de respecter cette trace et de ne pas couper les sentiers et bien entendu on compte sur vous pour votre fair play et sportivité concernant la véracité des chronos !

-Pour la Pierre aux Œufs : départ et arrivée devant la croix de la Chapelle st Arnould

-Pour le départ du KV : route en bitume de Moulin Faure devant la pancarte ND des Neiges aux feux. Arrivée devant la Chapelle !

Côté Montgenèvre, ce sont trois tracés qui seront à votre disposition avec le KV du Chaberton, 3,5 km/1000m+ (temps de réference Femme Marianna JAGERCIKOVA 47’44’’, Homme Simone EYDALLIN 39‘35’’), la Sprint Sky Race 13km/850m+/- (Femme Héloîse FERAUD 1h26’09’’, Homme Sébastien FINE 1h07’34’’), et enfin la liaison entre France et Italie 85km/4400m+/-, inauguré l’an dernier par l’ultra traileur Romain OLIVIER en 9h50’ 23’’ (pour l’instant pas de meilleurs temps concernant les femmes). Allez, on compte sur vous pour faire tomber ces records ! Retrouvez les traces GPX de ces tracés sur www.trailenbrianconnais.com. Ils sont aussi balisés sur le terrain car ils font partie intégrante de l’Espace Trail Montgenèvre 3000 ! Toutes les infos prochainement sur www.trailenbrianconnais.com

Le comité directeur de la Fédération Française d’Athlétisme vient de valider le nouveau calendrier national des championnats de France 2020, condensé sur une période courant de fin août à fin octobre en raison de la crise sanitaire mondiale actuelle…
Du 29 août au 31 octobre prochain, quelque 21 épreuves nationales seront proposées aux licenciés de la Fédération qui auront satisfait aux conditions de qualification. « La Fédération Française d’Athlétisme a toujours, depuis le début de cette crise sanitaire, œuvré pour maintenir un calendrier de compétitions estival et éviter une saison blanche à nos athlètes, explique André Giraud, Président de la FFA. Nous avons d’ailleurs sondé en ce sens l’ensemble de nos structures : clubs, comités départementaux et ligues régionales ; il est apparu que l’immense majorité des membres de la famille de l’athlétisme français partageait cette volonté. Les compétitions estivales font en effet partie de l’ADN de notre sport ; je suis donc aujourd’hui ravi de pouvoir proposer ces différents rendez-vous à l’ensemble de nos athlètes, de toutes catégories d’âge et de toutes familles de pratique. Ce calendrier s’inscrit, bien entendu, dans la droite ligne des dernières directives formulées par le Premier Ministre et la Ministre des Sports, avec qui nous collaborons au quotidien. Nous espérons désormais que l’évolution de la crise sanitaire, au cours des prochains mois, nous autorisera à maintenir l’ensemble de ces belles et nombreuses échéances. »

Le calendrier 2020 des championnats de France de course sur route, trail et montagne :
13 septembre : Championnats de France d’Ekiden, à Liévin
20 septembre : Championnats de France de Semi-Marathon, aux Sables d’Olonne
27 septembre : Championnats de France de Course en Montagne, au Dévoluy
3-4 octobre : Championnats de France de Trail, à Gap
4 octobre : Championnats de France de 10 km, à Saint-Omer                   
10-11 octobre : Championnats de France de 24 heures, à Vierzon
25 octobre : Championnats de France de Marathon, à Rennes   
« Ce calendrier national sera l’aboutissement d’une saison qui pourra reprendre plus tôt au niveau local, je l’espère dès juillet, détaille Patrice Gergès, le Directeur Technique National. Notre logique, c’est de proposer une saison où la reprise sera progressive, en fonction de ce qu’il sera possible de réaliser, territoire par territoire. Tous les clubs ne pourront pas forcément reproposer des rencontres au même moment, et nos échéances nationales sauront bien sûr innover pour s’adapter à ces réalités exceptionnelles. Nous travaillons ainsi à un mode de qualification particulier pour les championnats de France. Des “France” qui seront d’ailleurs avant tout une grande célébration de l’athlétisme, marqués par le plaisir de se retrouver pour partager notre passion. Bien entendu, nous travaillons aussi à la reconfiguration des épreuves, comme celles de demi-fond, qui ne peuvent, en l’état, être disputées dans le respect des nouvelles directives sanitaires. »
©Agence Kros-Rémi Fabrègue

LE VARS MOUTAIN TRAIL qui devait avoir lieu les 25 et 26 juillet, est reporté aux 24 et 25 juillet 2021.

« La course du ciel », 6 courses sur 2 jours permettant de découvrir quelques-uns des plus beaux sentiers Varsincs, réserve donc ses crêtes et panoramas pour l’été 2021…

(c)Rémi Morel – OT Vars – Vars Mountain Trail

Cependant, à l’image du cyclisme et du VTT, l’accès aux sentiers permanents reste possible dans le cadre d’une pratique sportive individuelle : 6 propositions de parcours pour tous les niveaux de courses permettent de découvrir la station à travers ses lacs, ses forêts et ses vallées !

L’office de tourisme travaille d’ailleurs d’ores et déjà sur l’organisation d’autres types d’animations autour de « challenges » intemporels respectant les gestes barrières tout en gardant un intérêt sportif. En effet, les rassemblements de plus de 10 personnes étant pour le moment interdits, la station de Vars cherche à créer un concept de pratique sportive plus individuelle sur les sentiers permanents de trail et de VTT, afin de garantir un maximum de sécurité sur ces outils « nature » qui sont de véritables atouts pour cette destination.

Les animations autour de la nature et des grands espaces seront également renforcées tout en respectant les règles sanitaires, avec pour objectif de rassurer et mettre en confiance les futurs voyageurs qui choisirons Vars pour leurs vacances estivales.

©Damien Rosso – Grand Trail de Serre-Ponçon
Guidé par les valeurs de l’ITRA que sont le fair-play, l’équité, le respect des autres et de soi-même, et en réponse à la crise mondiale du COVID-19, l’équipe dirigeante de l’ITRA a décidé de geler temporairement le calcul de l’indice de performance pour la période allant du 1er mars 2020 au 1er janvier 2021.

Pour rappel: L’indice de performance (IP) de l’ITRA est calculé sur la base des 36 derniers mois, les résultats les plus récents ont une valeur plus importante que des résultats plus anciens (pour plus d’informations sur l’IP de l’ITRA, cliquez ici)

Avec l’annulation d’une grande majorité des courses pendant cette période, les coureurs ne peuvent pas participer à des courses afin de maintenir ou d’améliorer leur IP. Si l’IP n’était pas gelé, nous verrions une diminution de l’IP pour tous les athlètes, peu importe leur niveau.
En gelant l’IP pendant cette période d’incertitude, nous espérons ainsi :Ne pas désavantager les athlètes qui ne peuvent pas courir ou s’entraîner en raison de circonstances indépendantes de leur volonté.Ne pas avantager les athlètes qui se trouvent dans des zones non touchées.Ne pas mettre de pression sur les coureurs, susceptibles de recommencer à s’entraîner et à courir trop tôt alors que les conditions sanitaires sur le court terme restent inconnues.
Le mardi 12 mai, votre indice de performance ITRA reprendra la valeur qu’il possédait au 1er mars 2020.Votre IP ITRA conservera donc cette valeur jusqu’à la réouverture de l’indice, en janvier 2021.
Concernant les courses ITRA terminées pendant la période de gel :Les scores seront calculés mais ne seront PAS pris en compte dans le calcul de l’indice de performance.Les scores seront inclus lorsque l’IP sera recalculé en janvier 2021.
Pour consulter la FAQ concernant ces changements, veuillez consulter l’article complet.
POUR LIRE L’ARTICLE COMPLET, CLIQUEZ ICI

Suite à l’allocution du Président de la République, le Club des Sports de Chamonix Mont-Blanc a été contraint, par les mesures sanitaires mises en place, d’annuler le Marathon du Mont-Blanc 2020.

Dans l’attente des modalités du plan de déconfinement dévoilé le 30 avril dernier, l’organisation a tout fait pour étudier une date de report dans les mois suivants. Une solution de report des épreuves au mois de septembre a été étudiée avec les conclusions suivantes :

• Les calendriers nationaux et internationaux sont remplis, et de fait, Le Marathon du Mont-Blanc viendrait interférer avec les autres épreuves. 

• Les risques financiers pour l’association* (Club des Sports de Chamonix) sont importants car beaucoup de partenaires ne sont pas en capacité d’honorer leurs contrats.• Beaucoup de participants ne pourront se déplacer à cette date pour des raisons personnelles ou professionnelles.

• Les conditions météorologiques en montagne ne sont pas les mêmes fin juin et mi-septembre.

A cela s’ajoute des incertitudes :

• Quelle sera la situation sanitaire en septembre ?

• Quels risques fait courir l’organisation aux traileurs, aux bénévoles et à la population de la vallée de Chamonix en organisant les courses du Marathon du Mont-Blanc ?

• Quelles seront alors les contraintes et autorisations administratives nécessaires à l’organisation des épreuves ? 

• Le Marathon du Mont Blanc pourra-t-il conserver le caractère festif qui en fait sa signature ?

« Ces certitudes et incertitudes nous les avons ressassées jours et nuits… En tant qu’organisateur nous nous engageons auprès des coureurs depuis plus de 40 ans, à leur offrir au cœur du massif du Mont-Blanc des courses de qualité, sécurisées, dans une ambiance festive et familiale. Notre rôle est de prendre des décisions et aujourd’hui, nous ne sommes pas en mesure de tenir nos engagements, c’est pourquoi, la mort dans l’âme nous sommes contraints d’annuler le Marathon du Mont-Blanc 2020 » déclare Frédéric Comte.


Un courrier a été adressé à tous les participants concernant les modalités de remboursement, le tirage au sort pour 2021…

Photos de Gaëtan Haugéard, Fabian Bodet, et Pierre Raphoz


* Le Club des Sports de Chamonix Mont-Blanc est une association loi 1901, permettant à plus de 3500 licenciés de s’épanouir à travers 25 sections sportives. Il organise pour le compte de la communauté de communes de la vallée de Chamonix Mont-Blanc des évènements sportifs internationaux qui assurent la promotion du territoire dont bien entendu le Marathon du Mont-Blanc.

Après les annonces du premier ministre sur le déconfinement et l’interdiction des manifestations jusqu’à la fin du mois de juillet, la station de Courchevel sera au rendez-vous pour accueillir les participants de la 16ème édition du Courchevel X-Trail, le 2 août 2020.

Au regard du calendrier des courses en montagne maintenues en Savoie cet été et des attentes des coureurs en mal de compétition, nul doute que ce trail exigeant fera le plein. Des mesures spéciales anti-CoVid 19 ont été  actées par l’association organisatrice en accord avec le maire Philippe Mugnier. Toutes les conditions seront mises en œuvre pour que les coureurs profitent en toute sérénité des grands espaces de nature et du parc national de la Vanoise. A noter que les courses de Courchevel se déroulent intégralement sur sentiers, et que le tout nouveau stade de foot accolé aux tremplins olympiques permettra une large distanciation au départ.

Dispositions anti-Covid 19

Nombre de participants : il sera limité à 200 pour les grandes courses 33 et 54km  et 150 pour les  petites distances 11 et 22 km. Les 4 départs sont espacés.

Remise des dossards : les concurrents devront se présenter avec un masque. Les bénévoles disposeront de masques/gants/gel hydro-alcoolique. Un agent sera dédié en permanence au nettoyage des surfaces ou objets. La plage horaire de remise des dossards le samedi prévue de 13h30 à 19h30 sera agrandie pour commencer à 10h afin d’étaler les coureurs. Le nombre de  couloirs de remise des dossards sera augmenté.

Accès au sas de départ : tous les coureurs devront porter un masque ou un  tour de cou  type « buff » placé sur les voies respiratoires.

Départ : des lignes de distanciation seront aménagées sur le nouveau terrain de foot des tremplins olympiques du Praz  qui présente un grand espace. Cette distanciation n’entravera pas le chronométrage individuel car le déclenchement se fait en passant sur le tapis placé sur  la ligne de départ.

Ravitaillements : seules les nourritures emballées (barre céréales ou chocolatées/compotes en tube…) à usage unique ou fruits entiers seront mis à la disposition des coureurs. Les assiettes remplies de raisins secs ou abricots secs en libre-service seront supprimées.  Les bénévoles disposeront de masques/gants gels hydro-alcooliques. Les stands de ravitaillements seront agrandis et étalés pour respecter la distanciation entre les coureurs. Suppression des ravitaillements habituels avant le 15ème km pour étaler les coureurs à leur  1er ravitaillement ce qui implique que  les coureurs devront avoir une réserve alimentaire personnelle en prenant le départ en plus de leur réserve d’eau.

Repas commun d’arrivée : il sera supprimé pour éviter la cohabitation des coureurs et du public accompagnant. Le prix d’inscription sera diminué en conséquence.

Podium : ils seront faits au fil des arrivées des catégories  et non globalement à la fin des 4 courses pour éviter les attroupements

Douches intérieures : elles seront remplacées par une rampe de douches extérieures

Massages de récupération  à l’arrivée : ils seront supprimés et remplacés par des vélos d’appartement placés sous un auvent  extérieur. Les selles et guidons seront nettoyés après chaque utilisation.

Toilettes du stade de départ : un agent sera dédié en permanence à la désinfection des poignées après chaque passage.

Vestiaires : aucun vestiaire ne sera accessible

Suite aux dernières déclarations du Premier Ministre, à l’interdiction de rassemblement de plus de 5.000 personnes jusqu’au 1er septembre prochain, aux décisions du Ministère de l’Intérieur, et en dépit de longs mois de travail et de télétravail pour tenter de maintenir l’Ut4M 2020, les organisateurs se voient contraints de reporter l’édition 2020 de l’Ut4M. Cette décision est prise avec une immense tristesse, après avoir étudié toutes les pistes, dans le contexte exceptionnel lié à l’épidémie de COVID-19. L’organisation propose aux coureurs de les retrouver en 2021, du 15 au 18 juillet, dans une atmosphère favorable et de meilleures conditions de préparation et de course.    

LA SANTÉ DES COUREURS, DES BÉNÉVOLES ET LE RESPECT DES TERRITOIRES TRAVERSÉS AVANT TOUT  
Cette édition devait rassembler plus de 5.000 coureurs, 1.000 bénévoles et un large public constitué de plus de 10.000 accompagnants et spectateurs. Jusqu’à la dernière minute, l’équipe d’organisation a œuvré avec détermination à la préparation de cette édition dans le respect des contraintes sanitaires. La sécurité et la protection des participants, des bénévoles, des organisateurs, des territoires et de l’ensemble des acteurs impliqués dans l’organisation l’ont logiquement emporté.

2021, DÉJÀ DANS LA TÊTE DES ORGANISATEURS  
Aventure humaine rassemblant plus de 1.000 bénévoles, l’organisation de l’Ut4M se construit autour de valeurs comme la bonne humeur, l’enthousiasme et l’investissement tout au long de l’année. L’énergie, le temps et l’imagination qu’elle déploie sont au service des coureurs et de l’écrin naturel qui entoure Grenoble. Prendre la décision de reporter cette édition 2020 a affecté et navré tous les bénévoles de l’Ut4M. C’est pourquoi l’édition 2021 est déjà dans la tête des organisateurs. Elle sera historique, comme une forme de résurrection après une longue attente. L’Ut4M 2021 sera l’aventure de laquelle trailers et organisateurs pourront dire sans forfanterie « On l’a fait… J’y étais, j’ai participé au premier Ut4M de la nouvelle ère. » … L’occasion de retrouver une forme de liberté absolue, de regagner la montagne interdite pendant des mois et de parcourir les sentiers des territoires des 4 Massifs qui entourent Grenoble, la capitale des Alpes.  

Des informations plus précises seront rapidement transmises aux participants, comprenant les modalités de report, de réinscription et de remboursement le cas échéant.  
  Toutes les informations sur l’Ut4M : https://ut4m.fr/
Crédit photo : © Ut4M – JM. Bourgit

La 7ème édition du Serre Che Trail Salomon se déroulera les 12 et 13 septembre 2020.

La date devrait être maintenue suite aux dernières annonces gouvernementales et à la sortie progressive du confinement prévue pour le 11 mai.

Les formats de course sont donc repris en intégralité pour cette nouvelle édition où 2000 dossards seront à prendre dès l’ouverture des inscriptions le 04 mai prochain.

– 12km 600d+- 27km 1800d+

– 52km 4000d+ (solo et relais)

– Challenge 12/27km

– Kids

L’esprit de convivialité et une équipe soudée et rodée continue à animer cet événement 100% haute-montagne. Paysages sauvages, vues sur les glaciers des Ecrins et difficultés des parcours en feront une course authentique et unique.

Renseignements et Inscriptions: www.trail-serre-chevalier.com

Crédit photos : Cyrille Quintard

En septembre prochain, tous les formats de trail à l’honneur dans les Hautes-Alpes !

Du 5 septembre 2020 au 4 octobre 2020, ce département va profiter d’une concentration inédite d’événements déclinant toute la gamme de cette discipline : course en montagne, alpi-trail, trail court, trail long, trail de haute-montagne et enfin son premier ultra trail. L’occasion d’une promotion exceptionnelle pour inscrire cette destination dans l’univers en expansion du trail hexagonal et international.

5 et 6 septembre 2020 : L’Alpi-Trail 

La 2e édition de La Grande Trace Dévoluy Eté, la petite sœur de la version ski alpinisme. Un vrai alpitrail : des crêtes, des chourums, des passages techniques…  Course en 2 étapes à réaliser en duo. (20 km et 2000 m de D+/jour environ)

12 et 13 septembre 2020 : Trail de Haute-Montagne

La 7ème édition du « Serre Che Trail Salomon » 
Aux pieds des glaciers des Ecrins et de la Meije, dans la magie du massif des Cerces.
Trois parcours techniques et de caractère sont proposés : le Grand Tour des Cerces (52 km –  4000 m de dénivelé positif), le Petit Tour des Cerces (27 km – 1800 m de dénivelé positif) et le Tour des Chapelles (12 km – 600 m de dénivelé positif).

18 au 20 septembre 2020 : l’Ultra Trail

1ère édition pour Le Grand Trail de Serre-Ponçon, un ultra trail de 178 km et 10 000 m de dénivelé positif tout autour du Lac de Serre-Ponçon, au départ d’Embrun.  Un défi à la hauteur de ce territoire. 2000 dossards sur les 3 courses au programme, puisqu’en partenariat avec l’EAC d’Embrun, un 45km au départ de Savines-le-Lac et un 15km au départ d’Embrun complètent le programme pour permettre au plus grand nombre de rejoindre la fête.

27 septembre 2020

Le Championnat de France de course en montagne se déroulera à Superdévoluy. Il regroupe les meilleurs athlètes de la discipline, hommes et femmes.Ce championnat rassembleentre 400 et 500 coureurs venus chercher un titre individuel ou par équipe.

4 octobre 2020

Les Championnats de France de Trail 2020 se dérouleront dans le cadre de la classique Gapencimes.  Avec 2 distances au programme : le France de Trail long : 44 km / 1 900 m D+ (Marathon des 3 cols) et le France de Trail court : 25 km / 1 350 m D+ (Trail des Crêtes)

Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté aujourd’hui le plan du gouvernement pour un déconfinement progressif à partir du 11 mai.

Édouard Philippe : « Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique. »

Photo Cyrille Quintard

Dès le 11 mai, les traileurs pourront donc courir en extérieur de manière libre. Le Premier ministre a toutefois prévenu : « si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai ». De plus, le 7 mai, des indicateurs (rouge ou vert) seront attribués à chaque département en fonction du nombre local de cas de contaminés par le COVID 19, pour déterminer le caractère plus ou moins strict des limitations à l’intérieur de chacun d’entre eux.

Attention, il y aura tout de même des restrictions aux déplacements longue distance : « il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile qui ne seront possibles que pour motif impérieux, familial ou professionnel. »

L’accès à la montagne restera donc réservé aux habitants et riverains immédiats des massifs montagneux.

Les magasins de sport pourront rouvrir leurs portes à cette même date du 11 mai. Il restera à préciser quand et comment les premiers trails pourront être autorisés, le Premier ministre ayant précisé qu’aucun événement de plus de 5000 participants ne pourrait avoir lieu avant septembre.