Après plusieurs mois d’incertitude, les îles Canaries évoluent significativement en termes de déconfinement, notamment en ce qui concerne le tourisme et les grands événements  qui ont une importance capitale dans la relance de l’économie des îles.

Compte tenu de cela, Transgrancanaria HG travaille déjà sur sa 22e édition, qui aura lieu du 24 au 28 Février 2021 en respectant le protocole de santé et les indications fixés par les autorités au moment de l’événement.

Par conséquent, la direction de course a déjà fixé la date de l’ouverture des inscriptions au mercredi 15 Juillet. Des précisions seront apportées au cours des quatre prochaines semaines, mais comme d’habitude pour ses courses plus longues, la période des inscriptions à prix préférentiel prendra fin le 1er Octobre. Les 7 distances de la course seront maintenues : 360º, Classique, Advanced, Marathon, Starter, Promo-FamilyTrans-jeunes et enfants – bien que l’organisation ait prévu d’annoncer quelques changements dans les prochaines semaines.

Ce texte est un extrait du livre « Running, trail – Objectif zéro blessure », qui s’adresse à tous les trailers qui veulent prévenir les douleurs chroniques en agissant dès l’apparition des petites gênes ou tensions.

Ecrit par une équipe de médecins du sport, kinés, podologues et nutritionnistes, ce livre est une mine d’infos pour se préserver des blessures à court, moyen et long terme ! Il présente en effet tous les moyens de prévention, de l’amélioration de la condition physique à celle du geste technique, en passant par l’hygiène de vie et l’équipement sportif. Dans les prochains numéros d’Esprit Trail, nous partagerons d’autres extraits tirés de cet ouvrage précieux, mais commençons par un petit inventaire des pathologies les plus courantes chez les trailers et des meilleures stratégies de prévention…

© Mike Fouque – Fotolia.com

Pour les tendinopathies d’Achille :

Il ressort l’importance de l’adaptation du tendon à la charge. Cela passe par un travail régulier de l’élasticité et la souplesse du complexe musculo-tendineux par des étirements, ainsi qu’un travail régulier de la force du complexe notamment par un travail de renforcement musculaire en mode excentrique (les points d’insertion musculaire s’éloignent et le muscle s’allonge). Il convient d’augmenter progressivement la difficulté de ce travail par une augmentation douce et progressive du volume (nombre de répétitions) et/ou de l’intensité (charge soulevée), tout en respectant la non-douleur. La morphologie du pied, la répartition des contraintes au sol en statique et en dynamique, sont aussi des éléments pouvant être des facteurs de risque de survenue de pathologie de l’appareil suro-achilléo-plantaire. Il est donc important de faire un bilan podologie, et plus ou moins de mettre en place des semelles orthopédiques (orthèses plantaires) pour aider et prévenir. Attention cependant à ne pas porter de semelles orthopédiques de manière systématique ! Il s’agit de faire un bilan et d’évaluer la balance bénéfice/risque. Et bien entendu, il faut être à l’écoute d’une douleur éventuelle, qui sera un signal d’alarme à prendre en compte.

Pour les entorses de la cheville :

Le renforcement musculaire des stabilisateurs de la cheville, le travail du contrôle postural, ou le travail du contrôle sensori-moteur, sont des éléments à travailler lors de la pratique de l’entraînement. L’usage d’attelle (orthèse) amovible a aussi été rapporté comme étant un élément protecteur. Mais attention si l’on aide et protège l’organisme avec une attelle, il est important de réaliser un travail pour améliorer les capacités des chevilles. Un compromis peut être trouvé par le port d’attelle en situation de compétition (situation durant laquelle on est peut-être un peu moins vigilant car davantage focalisé sur la performance), mais sans l’utiliser lors des entraînements durant lesquels on peut être plus vigilant. Il est aussi fondamental de prendre correctement en charge une première (ou les épisodes subséquents) entorse de la cheville. Cela suppose de réaliser un diagnostic précis des lésions initiales et de mettre en place le traitement le mieux adapté, de reprendre progressivement les activités sportives et d’augmenter au fur et à mesure en restant dans la non-douleur.

© zphoto83 – Fotolia.com

Pour le genou

Un travail harmonieux des stabilisateurs du genou (quadriceps et ischio-jambiers), des stabilisateurs du bassin (dont le renforcement des moyens fessiers), un travail des appuis et une prise en compte de la morphologie et statique plantaire, ainsi qu’une souplesse des chaînes antérieures et postérieures, ont été décrits comme des éléments favorisants la prévention.

© astrosystem – Fotolia.com

Pour les lésions musculaires

Il est important que le muscle soit bien préparé, autant en termes de force musculaire, d’élasticité que d’endurance. Les aspects hydratation et alimentation, ainsi que les éléments biomécaniques (techniques de course et de pose d’appui) sont à prendre en compte.

Pour les lésions cutanées

Il est important de noter qu’elles représentent des pathologies importantes chez les traileurs. Dans l’entraînement, il ne suffit donc pas de faire progresser l’appareil cardio-respiratoire et musculaire, il faut aussi faire progresser le système cutané. Pour cela, il faut repérer les zones de faiblesses, les protéger, les accompagner pour qu’elles se consolident. Il faut mettre en place des contraintes mécaniques proches de celles durant un trail. Il convient d’utiliser le même équipement : mêmes chaussures et mêmes chaussettes, pas de nouvel essai pour le jour J de la compétition ! La peau doit pouvoir bénéficier d’une adaptation progressive, sans être agressée ni lésée, durant les semaines voire les mois avant la compétition. L’humidité étant un élément favorisant les lésions cutanées, il convient de faire attention aux flaques, aux conditions de pluie, voire au système d’évacuation de la sueur. La prise en charge précoce d’une lésion cutanée (ampoule ou brûlure cutanée aux zones de plis) est indispensable pour que celle-ci ne s’aggrave pas et n’empêche pas la poursuite de la pratique.

Par le Dr Pascal Edouard

RUNNING, TRAIL

OBJECTIF ZERO BLESSURE

Prévenir, repérer et prendre en charge les différentes pathologies du coureur

Coordonné par le Dr Jacques Pruvost

Publié aux Editions du Chemin des Crêtes

Disponible sur www.chemindescretes.fr

Un numéro qui ouvre grand les meilleures archives de Cyrille Quintard, notre photographe de trail, qui vous fait découvrir le Mont Teide à Ténériffe dans les pas d’Alain Bustin, qui vous propose de partir cet été à la découverte du GR 20 ou des Portes du Soleil à défaut d’y courir un ultra trail… Avec les textes et chroniques de nos contributeurs fidèles: Sandrine Nail-Billaud qui vous apprend à être auto-suffisant au long cours, Sébastien Mena qui vous initie à la cohérence cardiaque, Jacques Pruvost qui vous met en garde contre le burn-out du trailer, Bénédicte Opsomer et Pascal Jover qui vous révèlent tous les secrets du Running Yogi, Ségolène Chatel qui prodigue ses conseils pour lâcher enfin prise. Faites aussi la rencontre d’Ingrid Tissot, visitez la ferme de Maxime Cazajou, et suivez les conseils de Frédéric Gingreau qui refuse le confinement mental. Entre autres… Faites le plein d’air pur avec ESPRIT TRAIL !

A deux mois des Trails des Lacs d’Orcières, prévus les 1 et 2 août prochains, les organisateurs confirment le maintien de l’organisation !

(c) G. Baron

Sous réserve d’une levée des mesures actuelles (pratique sportive en groupe limitée, distanciation…) et bien sûr de l’obtention des autorisations administratives, les organisateurs s’attèlent à pouvoir accueillir les participants selon le programme initial.

A savoir, samedi 1er aout : courses enfants et Kilomètre vertical d’Orcières ; dimanche 2 août : Trails 40km/23km et 11km.

(c)Emma V.

Des mesures sanitaires seront bien entendu mises en place par l’organisation afin d’accueillir les participants dans les meilleures conditions, que ce soit lors du retrait des dossards, comme dans l’aire de départ/arrivée ou les zones de ravitaillements, entre autres.

Les organisateurs s’adapteront, avec sagesse et responsabilité, aux conditions sanitaires du moment. Et en cas d’annulation liée au Covid19, les organisateurs s’engagent à rembourser intégralement le montant des inscriptions à tous les participants.

En maintenant la course, les organisateurs espèrent pouvoir apporter leur soutien au tissu économique local fragilisé par cette crise. Il est déjà acté que l’intégralité des ravitaillements, cadeaux de bienvenue et récompenses seront achetés en totalité chez les commerçants de la commune.

Les organisateurs ont bon espoir de pouvoir proposer un beau weekend de trails, où règneront sans nul doute tout ce qui a tant manqué ces dernières semaines : évasion, liberté, partage, grand air, de découverte ou encore de dépassement de soi.

Infos et inscriptions : www.trails-orcieres.com ou 06 52 68 42 47

A circonstances particulières, tenue du Trail particulière… Prévue initialement le samedi 30 mai 2020, la 7e édition du Trail des Pyramides Noires, organisée par la Mission Bassin Minier Nord-Pas de Calais, a été reportée au 29 mai 2021 en mars dernier. Mais l’équipe organisatrice souhaitait tout de même faire un clin d’oeil aux coureurs du trail en ce 30 mai 2020.


Décalées et humoristiques, plusieurs vidéos ont été postées sur la page Facebook du Trail des Pyramides Noires tout au long de la journée du 30 mai 2020. On peut y suivre les aventures de Gilles, organisateur du trail désemparé qui s’improvise coureur le temps d’une journée et participe à sa manière au Trail des Pyramides Noires 2020. A travers ces vidéos, l’équipe organisatrice a souhaité que les
coureurs du Trail des Pyramides Noires puissent profiter de la course d’une autre manière… Et leur faire découvrir ou redécouvrir ce parcours composé notamment de 22 terrils, 2 000 m de dénivelé positif et d’éléments du Bassin minier Patrimoine mondial, à travers
quelques vidéos humoristiques, en immersion et plutôt décalées. Malgré le report en 2021 de la 7e édition suite au Covid-19, l’ambiance du trail reste inchangée.


Pour suivre les aventures de Gilles pour le Trail des Pyramides Noires 2020, de la préparation à son arrivée
sur le site du 9-9bis à Oignies, suivez ce lien : https://bit.ly/TPN20

Initialement programmée le 29 mars, la 13e édition de Lyon Urban Trail a été reportée, pour cause de crise sanitaire, au 1er novembre, le lendemain de la date réservée pour la version nocturne du LUT. Ainsi, les organisateurs ont l’opportunité cette année de proposer pour la première fois un grand week-end dédié au trail urbain avec le LUT by night le samedi 31 octobre et les épreuves de Lyon Urban Trail le 1er novembre. 

La ville pionnière du Trail urbain propose donc en 2020 un véritable « festival » Lyon Urban Trail, dont le village départ / arrivée sera basé place Saint-Jean, au cœur du vieux Lyon, et qui devrait réunir plus de 10 000 coureurs sur les deux jours.

Un programme de 9 épreuves, pour tous les niveaux.

Samedi 31 octobre : 7eme édition du LUT by night.

La version nocturne de Lyon Urban Trail prend donc ses quartiers Place Saint-Jean et propose 5 formules pour tous :

_Trois parcours chrono légèrement plus courts que d’usage : 18, 12 et 6 km, concentrés sur la colline de Fourvière et la commune de Sainte-Foy les Lyon pour le grand parcours. 

_Une nouveauté ouverte au plus grand nombre : le 6 km Halloween, un parcours open non chronométré et festif.  

Les inscriptions sont ouvertes sur lutbynight.com

Dimanche 1er novembre : 13e édition de Lyon Urban Trail.

Plus de 5000 coureurs ont déjà retenu leur dossard sur la version diurne qui rayonne plus largement sur la colline de Fourvière, la commune de Sainte-Foy les Lyon, la colline de la Croix-Rousse et la commune de Caluire et Cuire.

_ 4 parcours chrono : 37, 24, 14 et 8 km 

A noter que la distance reine de 37 km, qui représente le plus long Trail urbain de France, affiche un dénivelé positif de 1400 m.

_ Un parcours Rando sportive de 12 km

Les inscriptions sont ouvertes sur lyonurbantrail.com

Photos de Gilles Reboisson

Notre numéro 113 d’ESPRIT TRAIL, daté Juin-Juillet, est sorti des rotatives et livré chez nous ! Il ne reste plus qu’à le diffuser dans les kiosques et Maisons de la Presse, ce qui n’est pas une sinécure pour ceux qui ont suivi l’actualité. Les abonnés le recevront la semaine prochaine, et il devrait être sur les rayons des kiosques et Maisons de la Presse la première semaine de juin. Un numéro qui ouvre grand les meilleures archives de Cyrille Quintard, notre photographe de trail, qui vous fait découvrir le Mont Teide à Ténériffe dans les pas d’Alain Bustin, qui vous propose de partir cet été à la découverte du GR 20 ou des Portes du Soleil à défaut d’y courir un ultra trail… Avec les textes et chroniques de nos contributeurs fidèles : Sandrine Nail-Billaud qui vous apprend à être auto-suffisant au long cours, Sébastien Mena qui vous initie à la cohérence cardiaque, Jacques Pruvost qui vous met en garde contre le burn-out du trailer, Bénédicte Opsomer et Pascal Jover qui vous révèlent tous les secrets du Running Yogi, Ségolène Chastel qui prodigue ses conseils pour lâcher enfin prise. Faites aussi la rencontre d’Ingrid Tissot, visitez la ferme de Maxime Cazajou, et suivez les conseils de Frédéric Gingreau qui refuse le confinement mental. Entre autres… Faites le plein d’air pur avec ESPRIT TRAIL !

Pour vous faire patienter avant de reprendre la compétition Courir en Briançonnais vous propose de défier les champions sur plusieurs tracés du Futur Espace Trail du Briançonnais  et de celui de Montgenèvre 3000 

Commençons par deux tracés du Futur Espace Trail du Briançonnais, avec le KV de ND des Neiges (5,5km/1050m+) et le tracé dynamique et court de la Pierre aux Œufs (3,4km et 200m+/-). Mallaurie Mattana et Alexandre Fine vont réaliser un chrono sur ces deux tracés vers la mi-Juin : il faudra tout simplement se rapprocher au plus près de leur chrono et pourquoi pas battre leur temps de référence. Alors bien sûr, ce défi est ouvert à tous locaux et vacanciers ! Un balisage provisoire léger de couleur jaune fluo a été réalisé sur les deux tracés. Merci de respecter cette trace et de ne pas couper les sentiers et bien entendu on compte sur vous pour votre fair play et sportivité concernant la véracité des chronos !

-Pour la Pierre aux Œufs : départ et arrivée devant la croix de la Chapelle st Arnould

-Pour le départ du KV : route en bitume de Moulin Faure devant la pancarte ND des Neiges aux feux. Arrivée devant la Chapelle !

Côté Montgenèvre, ce sont trois tracés qui seront à votre disposition avec le KV du Chaberton, 3,5 km/1000m+ (temps de réference Femme Marianna JAGERCIKOVA 47’44’’, Homme Simone EYDALLIN 39‘35’’), la Sprint Sky Race 13km/850m+/- (Femme Héloîse FERAUD 1h26’09’’, Homme Sébastien FINE 1h07’34’’), et enfin la liaison entre France et Italie 85km/4400m+/-, inauguré l’an dernier par l’ultra traileur Romain OLIVIER en 9h50’ 23’’ (pour l’instant pas de meilleurs temps concernant les femmes). Allez, on compte sur vous pour faire tomber ces records ! Retrouvez les traces GPX de ces tracés sur www.trailenbrianconnais.com. Ils sont aussi balisés sur le terrain car ils font partie intégrante de l’Espace Trail Montgenèvre 3000 ! Toutes les infos prochainement sur www.trailenbrianconnais.com

Le comité directeur de la Fédération Française d’Athlétisme vient de valider le nouveau calendrier national des championnats de France 2020, condensé sur une période courant de fin août à fin octobre en raison de la crise sanitaire mondiale actuelle…
Du 29 août au 31 octobre prochain, quelque 21 épreuves nationales seront proposées aux licenciés de la Fédération qui auront satisfait aux conditions de qualification. « La Fédération Française d’Athlétisme a toujours, depuis le début de cette crise sanitaire, œuvré pour maintenir un calendrier de compétitions estival et éviter une saison blanche à nos athlètes, explique André Giraud, Président de la FFA. Nous avons d’ailleurs sondé en ce sens l’ensemble de nos structures : clubs, comités départementaux et ligues régionales ; il est apparu que l’immense majorité des membres de la famille de l’athlétisme français partageait cette volonté. Les compétitions estivales font en effet partie de l’ADN de notre sport ; je suis donc aujourd’hui ravi de pouvoir proposer ces différents rendez-vous à l’ensemble de nos athlètes, de toutes catégories d’âge et de toutes familles de pratique. Ce calendrier s’inscrit, bien entendu, dans la droite ligne des dernières directives formulées par le Premier Ministre et la Ministre des Sports, avec qui nous collaborons au quotidien. Nous espérons désormais que l’évolution de la crise sanitaire, au cours des prochains mois, nous autorisera à maintenir l’ensemble de ces belles et nombreuses échéances. »

Le calendrier 2020 des championnats de France de course sur route, trail et montagne :
13 septembre : Championnats de France d’Ekiden, à Liévin
20 septembre : Championnats de France de Semi-Marathon, aux Sables d’Olonne
27 septembre : Championnats de France de Course en Montagne, au Dévoluy
3-4 octobre : Championnats de France de Trail, à Gap
4 octobre : Championnats de France de 10 km, à Saint-Omer                   
10-11 octobre : Championnats de France de 24 heures, à Vierzon
25 octobre : Championnats de France de Marathon, à Rennes   
« Ce calendrier national sera l’aboutissement d’une saison qui pourra reprendre plus tôt au niveau local, je l’espère dès juillet, détaille Patrice Gergès, le Directeur Technique National. Notre logique, c’est de proposer une saison où la reprise sera progressive, en fonction de ce qu’il sera possible de réaliser, territoire par territoire. Tous les clubs ne pourront pas forcément reproposer des rencontres au même moment, et nos échéances nationales sauront bien sûr innover pour s’adapter à ces réalités exceptionnelles. Nous travaillons ainsi à un mode de qualification particulier pour les championnats de France. Des “France” qui seront d’ailleurs avant tout une grande célébration de l’athlétisme, marqués par le plaisir de se retrouver pour partager notre passion. Bien entendu, nous travaillons aussi à la reconfiguration des épreuves, comme celles de demi-fond, qui ne peuvent, en l’état, être disputées dans le respect des nouvelles directives sanitaires. »
©Agence Kros-Rémi Fabrègue