La dernière ligne droite est engagée avant la grande finale déguisée du mercredi 18 mars suivie du concert de Shy’m pour clôturer cette « décima » en apothéose. L’hiver était de retour sur cette 11ème manche des Millet Ski Touring Courchevel qui s’est déroulée ce mercredi 26 février dans la tempête de neige et sous de fortes bourrasques de vent. Des conditions délicates qui n’ont pourtant pas découragé les 119 skieurs de randonnée et encore moins les jeunes compétiteurs cadets et juniors venus jouer leur sélection pour le Championnat d’Europe de Ski Alpinisme 2020 qui se déroulera en Italie à Madona Di Campiglio du 2 au 5 avril. Chez les cadets, Pierre Ferreol (Atma / Jarrienne des Cimes) en 26min56s et Loanne Roussillon (Maurienne Ski Alpinisme) en 33min08s s’imposent tout comme les sociétaires du Team Isère Montagne Pablo Giner en 25min15s et Perrine Gindre en 31min49s dans la catégorie supérieure.


Pablo Giner (Dos 10) avec Anselme Damevin (Dos 17), Robin Galindo (Dos 6), Noé Rogier (Dos 20) et Vadim Druelle (Dos 22)
Jessica Pardin

Chez les féminines, Jessica Pardin a fait la différence avec un temps canon de 27min17s qui lui permet de conforter sa seconde place au général provisoire au détriment de Marianna Jagercokova troisième pour l’instant au général en 27min49s, Axelle Gachet-Mollaret conservant la pôle position en 25min45s. Le podium de cette 11ème levée est complété par Alice Niemaz-Portanier (Courchevel Sports Outdoor) en 30min57s qui s’affute en vue de la Pierra Menta et par la junior Perrine Gindre.

Yoann Caillot

Chez les hommes, Yoann Caillot l’emporte haut la main en 23min42s devant les juniors Pablo Giner (25min15s) et Anselme Damevin (25min37s).

Podium (Gà D) : Alice Niemaz-Portanier, Jessica Pardin, Yoann Caillot et Pablo Giner.

Mention spéciale pour le maire de Courchevel et moniteur de ski à l’ESF de Courchevel Philippe Mugnier qui, à force de persévérance, monte pour la première fois sur le podium du Challenge ESF avec une belle troisième place arrachée en 44min54s derrière ses collègues de l’ESF de Méribel Jean-Louis Fillatre (32min28s) et Robin Baudin (27min56s). Pascale Gachet-Mauroz de l’ESF de Courchevel Village  continue sa moisson de victoires en 38min32s avec à la clé son record personnel en 38min32s pour la saison 2020.

La semaine prochaine, Nelson Monfort sera de la partie !

Neslon Monfort et Axelle Gachet Mollaret lors de la finale 2018

Mercredi 4 mars, la 12ème manche sera marquée par la présence du célèbre journaliste sportif et parrain de la course Nelson Monfort qui viendra animer la remise des prix et offrir de nombreux lots dédicacés aux participants. Comme à son habitude, il ne manquera pas d’interviewer les lauréats en connaissance de cause : en 2012, il avait participé à l’épreuve dans un temps de 1h20min50s. Une belle soirée en perspective qui promet de belles empoignades à une semaine du coup d’envoi de la 35ème Pierra Menta. En effet, de grands noms du milieu du ski alpinisme ou du trail sont annoncés au départ de la 12ème manche de MSTC, car avant de prendre le départ de cette mythique course du Beaufortin, de nombreux athlètes vont venir faire un ultime test d’intensité sur ce parcours de Vertical Race devenu la référence depuis 10 ans.

Pour cette 10ème édition des « Millet », le suspense restera entier jusqu’à l’épilogue de la grande finale du 18 mars pour tenter de décrocher les 8000€ de prize money et 4800€ de bon d’achats mis en jeu. Lors de cette grande fête du ski alpinisme qui sera l’occasion de fêter le 10ème anniversaire de la course, le déguisement sera de rigueur pour les participants dont le nombre sera limité à 500 avec de nombreuses surprises pour agrémenter la soirée. Le départ de la course en cascade est fixé à 18 heures et les festivités débuteront à 20 heures avec les remises officielles des prix. A partir de 21h, Shy’m viendra mettre le feu au milieu des paillettes et confettis. Le concert est ouvert à tous, participants et spectateurs.

Prochain rendez-vous : 12ème Millet Ski Touring Courchevel : Mercredi 4 marsPour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

Tout en étant exigeant et difficile de par sa distance de 150 km (6 pts ITRA), son relief, ses 7 000 m de dénivelé, la chaleur de la Provence et le temps maximum imparti pour boucler ce parcours, il est également accessible au plus grand nombre.

En effet, 2 parcours de repli seront proposés au km 80 et au km 122 pour les équipes qui ne seraient pas dans les barrières horaires. C’est donc l’opportunité de réaliser respectivement, soit un Ultra de 104 km / 4 640mD rapportant 4 points ITRA, soit un Ultra de 136 km / 6 450mD rapportant 5 points ITRA.

C’est donc la quasi-garantie de pouvoir finir une distance Ultra quoiqu’il arrive !

A bientôt sur les sentiers du THP

#thpforever #ultratrail #traildehauteprovence #provence #goodvibes

Dans un mois, cette 10ème saison des Millet Ski Touring Courchevel (MSTC) 2020 va s’achever avec la grande finale déguisée du mercredi 18 mars. Après avoir fait chanter les abeilles avec La Compagnie Créole en 2016, tourner les serviettes avec Patrick Sébastien en 2017, s’être laissé entrainer jusqu’au bout de la nuit par les Démons de minuit avec Emile et Images en 2018 et avoir levé les bras « In the air » sous l’impulsion du groupe Magic System en 2019, ce sera au tour de Shy’m, lauréate de la saison 2 de Danse avec les Stars et depuis membre du jury, de vous faire chanter et danser pour clôturer cette édition 2020 en apothéose sans oublier les autres surprises de la soirée.

Mais avant la fête, il reste encore 4 rendez-vous pour les concurrents pour améliorer leurs performances respectives ou s’inscrire dans les classements 2020. Au niveau des podiums finaux, rien n’est joué à ce jour, le suspens reste entier. La championne du monde Axelle Gachet-Mollaret, lauréate de la course depuis 3 ans, pour l’instant leader de cette saison 10 en 25min45s, va surement tenter de décrocher le record absolu de l’épreuve qui reste depuis 2015 l’apanage de Laetitia Roux en 25min31s. Cette dernière a annoncé sa participation, une belle bagarre en perspective qui pourrait être pimentée par la venue des délégations suisses et italiennes toujours bien positionnées sur les podiums de Vertical Races en Coupe du Monde. Le Suisse Rémi Bonnet, vainqueur en 2018 et 2019, actuellement en tête du classement général provisoire avec à la clé le record de l’épreuve en 21min20s, pourrait être titillé par la légende Kilian Jornet si ce dernier décide de venir tenter de récupérer le record, ou par son compatriote et co-équipier sur la Pierra Menta Marti Werner, lauréat en 2017. Un sprint final qui s’annonce aussi passionnant qu’indécis.

La semaine prochaine, c’est une certitude, les classements généraux provisoires vont évoluer pour les cadets et juniors. La 11ème manche des Millet Ski Touring programmée le mercredi 26 février sera, entre autres, le support de sélection pour ces 2 catégories du Championnat d’Europe de Ski Alpinisme 2020 qui se déroulera en Italie à Madona Di Campiglio du 2 au 5 avril.

Yoann Sert

Après avoir établi le record provisoire des PlumMOONtain Races Courchevel vendredi dernier, Yoann Sert confirme sa bonne forme actuelle lors de cette 10ème manche des MSTC de ce mercredi 19 février en claquant un superbe chrono de 22min07s ce qui le positionne au pied du podium du général provisoire. Un peu déçu d’échouer à seulement 5 secondes de Gédéon Pochat, a-t-il déclaré en substance à l’arrivée. Swann Juillaguet (Courchevel Sports Outdoor) prend la seconde place en 23min53s devant Jonas Buchot (Jarrienne des Cimes Maurienne) en 24min36s.

Côté féminin, première victoire de Julia Garriga Ferrer du Team Isère Montagne qui s’impose en 31min47s malgré une belle résistance de Véronique Lathuraz (32min04s). Marilyne Texier en 34min36s complète le trio de tête.

Julia Garriga Ferrer

Au niveau du Challenge ESF, l’ESF de Courchevel Village truste les victoires avec Nicolas Mater (29min02s) en pleine préparation pour la Pierra Menta et Pauline Le Roux (38min28s).


Podium (GàD) : Jonas Buchot, Yoann Sert, Julia Garriga Ferrer, Andy Beerman, Marilyne Texier, Véronique Lathuraz et Philippe Mugnier.

Le maire de Park City, Andy Beerman s’est bien défendu.


Andy Beerman

Parmi les 94 skieurs alpinistes présent ce mercredi 19 février pour défier les 3,2km du parcours avec 500m D+, cette « Millet Ski Touring Courchevel » avait l’honneur d’accueillir Andy Beerman, le maire de Park City, une ville de l’état fédéral de l’Utah aux Etats Unis. Il n’a pas hésité à chausser les skis de rando et a bouclé la montée avec une belle médaille de Vermeil en 37min48s accompagné de sa compagne Théa Léonard et de Philippe Mugnier le maire de Courchevel. Ces deux stations de ski reconnues à l’international sont liées par leur jumelage depuis 1984 mais aussi par leur histoire liée aux Jeux Olympiques d’hiver : en 1992 à Albertville et dix ans plus tard, en 2002, à Salt Lake City. Une belle expérience très appréciée par l’élu américain qui va certainement dupliquer le concept à plus de 8600 kilomètres de la station de Courchevel avec, pourquoi pas, l’éclosion d’un challenge Ski Touring franco-américain ?

Théa Léonard et Philippe Mugnier

Une agréable surprise attendait les concurrents à l’arrivée. Ils ont pu déguster le fromage Beaufort d’été de la coopérative laitière du canton d’Aime, élu médaillé d’Or 2020 lors du concours Beaufort organisé durant la journée par le syndicat de Défense du Beaufort représenté par Maxime Mathelin qui n’a pas manqué de féliciter tous les sportifs pour leurs performances.

Dans un mois, le verdict de cette saison 10 tombera

Mercredi 18 mars 2020, la soirée débutera à 18h avec quelques 500 skieurs alpinistes déguisés au départ de cette ultime manche, point d’orgue des « MSTC » qui a lieu tous les mercredis depuis le 25 décembre. Un beau spectacle en prévision qu’il sera possible de suivre jusqu’à l’arrivée à Courchevel 1850 en profitant de la remontée mécanique du Praz gratuite pour l’occasion et qui ramènera tout le monde à la salle de spectacle située dans le gymnase l’Envolée aux pieds des Tremplins Olympiques de Saut à Ski. Dès 20h, le buffet et la cérémonie de la remise des prix seront au programme en prélude au concert qui débutera à 21h avec un show euphorisé, décoré et chorégraphié ! Accompagnée de ses danseurs et portée par l’excentricité qui est la sienne, Shy’m interprètera ses plus grands tubes, mais pas seulement…

Les inscriptions pour la finale, le buffet et le concert, sont ouvertes (attention : nombre de places limité).
L’inscription à la course, au buffet et au spectacle est de 15€ pour les concurrents déguisés et de 25€ pour les non-déguisés.

Pour celles et ceux qui souhaitent assister uniquement au spectacle, 25€ sans buffet ou 35€ avec buffet.

Prochain rendez-vous : 11ème Millet Ski Touring Courchevel le mercredi 26 février.
Pour en savoir plus : Infos, résultats et inscriptions : www.courchevelsportsoutdoor.com

Leurs organisateurs partagent les mêmes valeurs, s’engagent passionnément dans leur épreuve, veulent avant tout faire découvrir leur territoire qu’ils sillonnent à l’année sneakers aux pieds, et souhaitent privilégier la rencontre entre coureurs, accompagnants, bénévoles, tout en associant les acteurs publics et privés des sites du parcours. Voila l’ADN commun de ces organisations qui ont décidé de se conjuguer très simplement en s‘adressant un message d’amitié. Ce sont les « courses amies », et c’est à l’initiative du THP !

-Trail de Guerlédan: Déjà 20 ans que la magie de Guerlédan opère au cœur de la Bretagne !

-Oxytrail : Un jeune trail haut en couleurs avec une grosse ambiance.

-Trail Nivolet-Revard : Un trail qui révèle des surprises à chacune de ses éditions.

-Trail de Serre-Che : Un trail aérien au cœur de la superbe station de Serre-Chevalier.

-Le Grand Trail de Serre-Ponçon : Une première édition en 2020 pour un Ultra-Trail très prometteur, en équipe de 2 ou de 3, et dont les sommets sont visibles depuis les crêtes de Lure !

Sous le soleil de la vallée de l’Ubaye, les 900 participants de l’Ubaye Snow Trail 2020 ont pu profiter de conditions exceptionnelles pour parcourir les 9 ou 22 km du parcours.

Dans un décor nordique typique de la Haute-Vallée de l’Ubaye, les trailers se sont élancés depuis le site de ski de fond de Saint-Paul-sur-Ubaye. L’ambiance chaleureuse et les conditions idéales ont permis aux participants de profiter d’une matinée idéale pour démarrer les vacances d’hiver.

Sur le 9km masculin, Clément THOMAS s’est une nouvelle fois imposé en 35’14, améliorant ainsi le temps qui lui avait permis de l’emporter l’année dernière. A l’aise en Ubaye, il soulignait son attachement à l’Ubaye Snow Trail à l’arrivée : « C’est une course que j’apprécie vraiment. Le parcours est super et très varié, l’organisation et la météo étaient parfaites. C’est l’idéal ! » Il devance Just SOCIATS-ASCENSIO et Oriol CANELLAS, deux coureurs catalans qui viennent compléter le podium. Chez les femmes, c’est l’Aixoise Diane HUEBER qui s’impose en 46’, quelques secondes devant Aurélie MATHIEU qui s’empare de la 2e place en 46’11. A peine plus loin, Claire BRUN monte sur la 3e marche du podium de cette course qui se sera courue sur un rythme particulièrement rapide !

Sur le 22km féminin, personne n’a pu empêcher Maryline NAKACHE de s’imposer. Déjà vainqueur l’année dernière, elle a amélioré son chrono de dix minutes pour triompher en 2h14’23. Irina MALEJONOCK termine deuxième avec un temps pourtant impressionnant de 2h22’24, tandis que Camille ROLIN vient compléter le podium.

Maryline NAKACHE

Chez les hommes, la bataille a été rude entre Arnaud LESPRILLER et Sébastien POESY. Le premier nommé s’impose en 1h51’49, une petite minute devant son premier poursuivant. Pour sa première participation, le coureur de Valberg était ravi à l’arrivée : « Je me suis régalé ! Pour une première en Ubaye, je ne pouvais pas rêver mieux. La course était difficile mais j’ai su accélérer quand il a fallu et tenir jusqu’au bout. C’est une belle journée ! ». Julien BRUNET monte sur la 3e marche du podium. Une jolie progression pour celui qui avait fini 5e l’année dernière.

Arnaud LESPRILLER

Crédits photos : @Rémi Morel

RESULTATS DU 9KM

Chez les femmes :

  1. Diane HUEBER – ACA Aix-en-Provence – 00:46:00
  2. Aurélie MATHIEU – CS Provins Athlétisme – 00:46:11
  3. Claire BRUN – Non licencié – 00:46:24
  4. Silvia LL-AUGE – Catalunya – 00:46:34
  5. Elodie ROUSSEL – Aix Athlé Provence – 00:47:29

Chez les hommes :

  1. Clément THOMAS – EAC – 00:35:41
  2. Just SOCIATS-ASCENSIO – Catalunya – 00:36:04
  3. Oriol CANELLAS – Catalunya – 00:37:08
  4. Grégory HENNION – CSPA Provins Athlétisme – 00:38:30
  5. Numa ARNAUD – Non licencié – 00:39:40

RESULTATS DU 22KM

Chez les femmes :

  1. Maryline NAKACHE – WWA Ultra – 02:14:23
  2. Irina MALEJONOCK – A3S – 02:22:24
  3. Camille ROLIN – Non licencié – 02:33:24
  4. Virginie ALZIEU – Non licencié – 02:37:29
  5. Karyna JACQUES – UST – 02:38:06

Chez les hommes :

  1. Arnaud LESPRILLIER – Alpimotion – 01:51:49
  2. Sébastien POESY – Purexpert/Valberg – 01:52:50
  3. Julien BRUNET – Team Provence Endurance – 01:56:17
  4. Oscar GIRALDEZ – Catalunya – 01:56:24
  5. Nicolas MAZETIER – Team Mermillod Triathlon – 02:03:30

Depuis une décennie, le ski alpinisme, discipline qui regroupe les caractéristiques d’endurance, de glisse et de nature, est un sport en plein essor. Le matériel, toujours plus performant, représente aussi un vecteur essentiel du développement de cette activité accessible à tous. La station de Courchevel a su prendre la vague au bon moment en créant en 2012, le premier parcours de ski de randonnée damé, sécurisé et balisé. Un pari un peu fou au départ mais qui a su très vite séduire les passionnés et surtout la clientèle qui a apprécié cette discipline écologique dans un milieu naturel sans risque d’avalanche du fait que 80% de l’itinéraire sillonne la forêt. Ce parcours de 3,2km pour 500m D+ dénommé aujourd’hui « Millet Ski Touring » a très vite donné naissance à son grand frère baptisé « Plum KV » avec ses 1000m D+ sur 5km. Depuis cette saison, un nouvel itinéraire a vu le jour au départ de Courchevel Village jusqu’au col de la Loze (Alt. 2304m) de 820m D+ pour 4,8km dénommé Plum MOONtain Races. Des centaines de skieurs randonneurs arpentent chaque jour en hiver ces tracés. Aujourd’hui, le ski alpinisme est devenu, pour la station de Courchevel, un vecteur majeur dans son programme de diversification de ses activités.

La création en parallèle des 2 courses organisées par le Club Courchevel Sports Outdoor Montagne, les « Millet Ski Touring » et les « Plum MOONtain Races» sans oublier les « Plum KV » organisées au cours de ces 5 dernières années, a fortement contribué à ce développement spectaculaire. Pour preuve ce mercredi 12 février, la 9ème manche des Millet Ski Touring a rassemblé 103 participants dont un bon nombre de ressortissants étrangers notamment russes et britanniques.

Nicolas Reymond a réalisé la meilleure performance de la soirée en 23min49s devant Jean-Christophe Bette, multi médaillé olympique et mondial de l’aviron français, qui monte pour la première fois de la saison sur la boite avec un temps de 25min56s. Sébastien Bedu, leader dans la catégorie vétéran, complète le podium en 26min30s.

Nicolas Reymond

Jean-Christophe Bette

Chez les filles, belle représentation de la Société des 3 Vallées avec la victoire de Véronique Lathuraz en 32min08 et la troisième place de Stéphanie Pommat en 34min09s. La jeune cadette Louna Broche, sociétaire de Méribel Sport Montagne, s’intercale en 34min07s et reste en tête de sa catégorie en 31min48s.

Véronique Lathuraz
Louna Broche

La 11ème des Millet Ski Touring programmée le mercredi 26 mars sera, entre autres, le support de sélection pour le Championnat d’Europe de Ski Alpinisme 2020, qui se déroulera en Italie à Madona Di Campiglio du 2 au 5 avril, pour les “Cadets” et “Juniors” ! Le classement provisoire de ces catégories pour les « Millet » est l’apanage de Pierre Ferreol (26min43s) et Louna Broche (31min48s) en cadet, Pablo Giner (25min08s) et Grace Staberg (28min56s) pour les juniors.


Podium (GàD) :Jean-Christophe Bette, Louna Broche, Véronique Lathuraz, Nicolas Reymond et Stéphanie Pommat (Sébastien Bedu absent)

2ème manche des Plum MOONtain Races Courchevel pour la Saint-Valentin !

Initialement programmée lundi 10 février, jour de pleine lune, la seconde manche des Plum MOONtain Races a dû être décalée à cause d’une importante tempête sur le haut du domaine, au vendredi 14 février, le jour de la Saint-Valentin ! Pour l’occasion, les inscriptions seront offertes à tous les couples qui vont pouvoir immortaliser cette soirée dans un décor grandiose en ski de randonnée sous les étoiles. La dégustation d’une bonne soupe au chaudron et d’un buffet savoyard au restaurant d’altitude « Le 1928 » précèdera la descente aux flambeaux encadrée par les moniteurs ESF. Une réduction de 4€ sur le prix d’inscription (15€) sera également offerte à tous les coureurs ayant participé à la 9ème manche des Millet Ski Touring.

Prochains rendez-vous :
2ème Plum MOONtain Races  Courchevel le vendredi 14 février 2020
10ème Millet ski Touring Courchevel le mercredi 19 février 2020
Pour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

150 km, dont 22 km de ligne de crête avec une vue à 360° à couper le souffle ! 7000 m de dénivelé / 6 points ITRA !

Ultra de Provence est un ultra-trail qui se court exclusivement en équipe de 2, et cela va permettre à chacun des équipiers d’aller plus vite, d’être plus fort et de partager plus d’émotions grâce au tandem.

C’est une expérience qui va pouvoir se construire dès maintenant pour être prêt le jour J. C’est aussi un retour aux origines du trail avec un parcours sans balisage pendant près de 80 km, dont il faudra suivre la trace téléchargée sur une montre ou sur un smartphone.

L’ultra de Provence, c’est le 23 mai, ne tardez pas à vous inscrire ! (tarif préférentiel jusqu’au 28 février)
https://thp.reg.livetrail.net/

Des conditions parfaites attendaient les 100 skieurs alpinistes au départ de cette 8ème manche des Millet Ski Touring Courchevel, une montée sèche de 3,2 km pour 500m D+ entre le Praz et Courchevel 1850. Cette épreuve de Vertical Race qui se dispute en contre-la-montre permet aux moins aguerris de côtoyer les élites et les amateurs éclairés de la discipline. Depuis 10 ans déjà, ce rituel permet aux débutants qui partent en premier de monter tranquillement, à leur rythme, sans le stress d’être largués en queue de peloton, et pour les meilleurs d’avoir des lièvres pour les inciter à dépasser leur capacité. A l’arrivée, les concurrents finissent relativement groupés avant de rejoindre le ravitaillement et de profiter de la bonne soupe au chaudron.

Pour cette étape, Rémi Berchet déjà vainqueur de la 5ème manche, améliore son chrono initial en 24min03s. Il devance Arnaud Mazet qui nous fait une superbe “Poulidor” en terminant pour la troisième fois consécutive à la seconde place en 24min28s. Jean-Baptiste Bal en 26min32s complète le podium. Chez les Féminines, jour de gloire pour Alice Niemaz-Portanier de Courchevel Sports Outdoor, victorieuse en 31min29s devant Patricia Serda (32min36s) et Sabine Morand (35min49s).

Rémi Berchet
Alice Niemaz-Portanier

Les classements généraux provisoires n’enregistrent  aucune modification notable, Rémi Bonnet en 21min20s et Axelle Gachet-Mollaret en 25min45 conservent la tête.

Du côté du challenge ESF,  Armelle Favre de l’ESF de Pralognan enregistre sa 2ème victoire en 36min59s et chez les hommes, Adrien Mollier de l’ESF de Notre Dame de Bellecombe l’emporte en 28min56s.

3615 code MSTC                         

Roland Claude Durand Terrasson (Dos. 206) et Philippe Doix (Dos. 275)

Il fut un temps pas si lointain où, en tapant ce code sur un Minitel, on aurait pu tomber sur Roland Claude Durand Terrasson, directeur de la radio R’Courchevel, un adepte de la compétition qui, pour la seconde fois consécutive, a réalisé 36min15s. Dans la série 3615, on retrouve également Robert Petitjean, directeur de l’ONF de Courchevel, qui effectue sa première montée avec le même chrono. Ils sont précédés par Laurent Vially, un fidèle de la course (il a enchainé toutes les manches depuis 2018) qui établit son record en 35min54s. A noter également la performance de Stéphane Pétracin, responsable de la Police Municipale de la station, qui, pour son premier chrono de la saison, boucle le parcours en 47min06s, médaille d’Argent à la clé.

Stéphane Pétracin (Dos. 252)  et Laurent Vially (Dos. 175)

Avec l’arrivée des vacances de février, le nombre de participants va augmenter sensiblement au fil des prochaines étapes. Avant la grande finale déguisée programmée le mercredi 18 mars suivie d’un concert exceptionnel avec Shy’m pour fêter le 10ème anniversaire de cette compétition, de belles surprises seront concoctées par les organisateurs. Parmi ces temps forts, il faut déjà retenir la date du mercredi 4 mars lors de la 12ème manche avec la présence du célèbre journaliste sportif et parrain de la course Nelson Monfort qui viendra animer la remise des prix et offrir de nombreux lots dédicacés aux participants.


Podium (Gà D) : Arnaud Mazet, Sabine Morand, Rémi Berchet, Alice Niemaz, Patricia Serda et Jean-Baptiste Bal.

La semaine prochaine, 2 courses de ski alpinisme au programme

Lundi 10 février : 2ème manche des PlumMOONtain Races Courchevel (PMRC) qui se déroulera à la lueur de la pleine lune au départ de Courchevel Village jusqu’au sommet du Col de la Loze. Les participants pourront ensuite profiter d’un bon repas au restaurant d’altitude « Le 1928 » avant la descente aux flambeaux encadrée par les moniteurs ESF (inscriptions à l’Alpinium au Praz de 17h à 17h45).

Mercredi 12 février : 9ème manche des MSTC avec 50% de réduction sur le prix d’inscription pour celles et ceux qui auront couru la PMRC du lundi.

Pour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

Exploring Group, organisateurs du Gaoligong by UTMB®, a annoncé le report de l’édition 2020 en raison de la propagation du coronavirus dans toute la Chine.

Course de trail longue distance de référence sur le continent, le Gaoligong by UTMB® devait à l’origine se dérouler du 21 au 23 mars dans les montagnes préservées du Gaoligong, situées dans la province du Yunnan, à cheval sur la frontière sud-ouest de la Chine et le nord du Myanmar.

Les inquiétudes concernant le coronavirus ont conduit à l’annulation ou au report de tous les événements sportifs dans le pays, et les organisateurs du Gaoligong by UTMB® ont confirmé leur intention d’organiser la course du 18 au 20 décembre, si la situation s’améliore.

Compte tenu de la propagation continue du coronavirus et pour soutenir les efforts de prévention des épidémies du gouvernement, nous avons pris la décision de reporter l’édition 2020 de Gaoligong by UTMB® “, a expliqué Yanping Zhang, directeur général d’Exploring Group pour le Yunnan. ” La santé publique est notre première priorité. Pour nous assurer d’accueillir l’événement en 2020, à un moment où les conditions météorologiques seront appropriées, nous allons maintenant nous efforcer de fixer une date en décembre. Nous sommes également en contact étroit avec le gouvernement municipal de Tengchong et les autorités locales afin de continuer à suivre l’évolution de la situation “.

L’événement avait déjà attiré 5 000 participants qui devaient courir dans les contreforts de l’Himalaya autour des montagnes du Gaoligong, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, sur quatre distances – 165 km, 130 km, 55 km et 35 km.

Les coureurs qui se sont déjà inscrits à l’événement pourront reporter leur inscription au mois de décembre ou ils seront intégralement remboursés.

Catherine Poletti, présidente UTMB® Group, a commenté : ” La santé et la sécurité de notre personnel, des participants et des spectateurs sont d’une importance capitale. Nous continuerons à soutenir nos partenaires d’Exploring Group tant que les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du Gaoligong by UTMB® sont prises. c’est un événement extraordinaire qui offre aux coureurs l’opportunité d’explorer les sentiers préservés de la Chine “.

Retrouvez toutes les mises à jour et informations sur le report d’inscription ou les remboursements sur le site officiel de l’événement. (http://mtgaoligong.com)

La présence de Tófol Castanyer dans l’Advanced sera l’un des débuts les plus attendus de l’événement qui se tiendra entre le 4 et le 8 mars.

Tófol Castanyer (Photo- Alphafoto)

Certains des meilleurs coureurs de la planète auront l’occasion de porter le dossard de la Transgrancanaria HG pour la première fois lors de sa 21e édition. Chaque année, l’île reçoit le meilleur du monde en World Trail running. Cette année encore, d’illustres coureurs feront leurs débuts dans l’épreuve.

Fuzhao Xiang

La présence de l’athlète des Îles Baléares, Tófol Castanyer, a été célébrée par tous. Castanyer est considéré comme l’un des meilleurs athlètes de longue distance de l’histoire. Dans sa deuxième course de la saison, il fera ses débuts dans la Transgrancanaria pour se tester à 47 ans sur la distance de 65 km de l’Advanced. Le coureur de l’équipe Salomon se distingue par son palmarès spectaculaire, qui comprend une 2ème place à l’UTMB et une victoire à la CCC.

Peiquan You

La Classic de 128 km accueillera pour la première fois certains des meilleurs coureurs du monde. La catégorie féminine sera renforcée par les débuts déjà confirmés de Mimmi Kotka et Audrey Anguy, ainsi que de la championne des Western States de 2016, Kaci Lickteig. En outre, l’événement bénéficiera de la présence des champions du Hong Kong 100 Ultramarathon et des leaders actuels de l’Ultra-Trail World Tour, Pejguan You et Fuzhao Xiang.

Kaci Lickteig

Le marathon de Transgrancanaria va également accueillir un certain nombre d’athlètes d’élite. Eli Gordon, Anna Comet, Virginia Pérez Mesonero et Mireia Pons ont ainsi choisi la distance de 42 km pour faire leurs débuts dans la plus importante course de l’île. De plus, ce sera la première présence dans la course d’Andreu Simón et de Mario Olmedo, deux des coureurs les plus prometteurs du trail espagnol.
Pour plus d’informations, voir www.transgrancanaria.net