De 1400 l’année passée à un peu plus de 1900 coureurs cette année, le Odlo High Trail Vanoise est définitivement rendez-vous sportif qui monte dans le monde du trail. Ce weekend confirme le succès des courses de plus courtes distancesTrail des Balcons de Val de 20km/1000m D+ et Trail et Marche caritatifs Odyssea 9km, 260D+.

Ce vendredi 5 juillet a eu lieu le Kilomètre Vertical de Bellevarde avec ses 82 participants. Le vainqueur Simone EYDALLIN avale le rocher de Bellevarde en 37minutes 52 secondes. Samedi matin à 4h00 les 509 coureurs du Odlo High Trail Vanoise, 70km 5400m D+ ont pris le départ, suivis à 8H30 par les 548 coureurs du Trail des 6 cols, 42km 3500m D+. Les courses de ce dimanche proposent des parcours moins longs et plus accessibles par les traileurs moins aguerris : 338 sont partis pour le Trail des Balcons de Val d’Isère, ils étaient 270 en 2018; et 350 personnes ont formé la vague rose Odyssea, qui proposait cette année un format marche en plus du trail (180 personnes en 2018, la première édition). A 14h était donné le départ de la dernière course : 97 jeunes de 7 à 15 ans sur les 2km du TrailJeunes Playstation. 

Pour la seconde édition du Trail Odyssea et grâce à l’ouverture d’une marche sur le même parcours, un chèque de 4 532€ de dons a été reversé à l’association, soit plus du double des fonds récoltés en 2018. Odyssea lutte contre le cancer du sein en finançant la recherche grâce à ses épreuves caritatives partout en France. 

Les résultats par courses sont consultables sur : http://htv.livetrail.run

Rendez-vous début juillet 2020!

Cette année pour la deuxième fois, le Marathon du Mont-Blanc diffusera un suivi live des coureurs sur l’épreuve du 42 Km. Les spectateurs pourront suivre les dix premiers meilleurs hommes et meilleures femmes tout au long de leur parcours sur la page facebook de l’événement : https://www.facebook.com/MarathonDuMontBlanc. Une occasion à ne surtout pas manquer tant le plateau d’élites de cette année est élevé et l’enjeu majeur pour la suite des étapes de la Golden Trail World Series!
Le suivi coureur pour chaque participant est disponible sur le lien suivant : https://mbm.livetrail.net/

Et Championnat de France de KV !

C’est demain samedi 15 juin que sera donné le coup d’envoi de la 12e édition du Grand Trail des Ecrins entre L’Argentière-la-Bessée et la station de Pelvoux-Vallouise, avec pas moins de 5 courses au programme dont un Kilomètre Vertical, support des Championnats de France dimanche. Côté Challenge Sud Est des Trails 2019, après deux étapes et trois courses qui ont révélé cette année encore la domination chez les hommes de Pascal REGNERIE (vainqueur du Challenge 2017) du Team Provence Endurance, le Challenge fait halte ce samedi 15 et dimanche 16 juin sur le Parc des Ecrins avec le Trail du Fournel (23km/1200mD) et le Trail de la Vallouisette (14km/450mD). Malheureusement le leader 2019 vient de se faire renverser par une voiture alors qu’il faisait une sortie vélo. Bilan une clavicule cassée et un bon mois d’immobilité. Le podium reste donc largement ouvert chez les hommes tout comme chez les femmes où pour l’instant il n’y a pas de flagrante domination. Si pour la Vallouisette, le circuit est en boucle depuis la commune de Vallouise, le départ du Trail du Fournel se fait de l’Argentière la Bessée, direction la vallée du Fournel pour rejoindre Vallouise, via le col de la Pousterle et les chalets de Narreyroux. Le lendemain, c’est donc la Vallouisette, 2ème course du week-end qui compte pour le Challenge, avec un parcours remanié à 11km pour des raisons de sécurité, qui sera sous les projecteurs. Mais le programme de ces deux journées ne s’arrêtera pas là puisque les ultras trailers auront aussi leur longue distance avec la « Trans’Ecrins » de 57km/3300mD. Les trailers de courte distance ne seront pas en reste avec le 34km/2200mD. Le Kilomètre Vertical de Pelvoux 3,5km/1000mD+ organisé le dimanche matin sera donc support des France de la discipline. Des courses enfants seront aussi organisées dans le village de Vallouise, transformé pour l’occasion en « capitale du trail » des Hautes Alpes, l’espace d’un week-end !

INFOS : www.grand-trail-des-ecrins.com/

Crédit photos :  www.tamtam-photo.com

Résultats complet du challenge sur www.challenges.runazur.fr

Aux portes du Parc national des Ecrins !

La station d’Orcières-Merlette 1850 accueillera le premier weekend d’août (3 et 4) la seconde édition des Trails des lacs d’Orcières. Fidèle à sa réputation de station familiale, elle a concocté un programme accessible à tous, petits et grands, coureurs débutants ou accomplis. Les parcours imaginés, aux portes du Parc national des Ecrins, permettront aux participants d’en prendre plein les yeux grâce à de magnifiques panoramas sur les sommets du Champsaur et des Ecrins. Samedi 3 août : courses enfants et kilomètre vertical La journée du samedi fera la part belle aux enfants et amateurs de pentes raides. En effet, les « trails enfants » seront organisés à partir de 10h à la Base de loisirs, pour les jeunes de 7 à 15 ans. L’après-midi, les grimpeurs pourront s’affronter sur un kilomètre vertical (1000m de dénivelé positif) sur 5km. Ils s’élanceront d’Orcières Village à partir de 14h30 en « contre-la-montre ». L’arrivée sera jugée sur le domaine skiable au lieu-dit « La Casse Blanche ».

Dimanche 4 août : trails et marche Le lendemain, trois trails et une marche seront au menu. Le premier départ sera donné dès 7h de la Base de loisirs d’Orcières pour le MaraTour d’Orcières : un parcours de 42km et 2600m de dénivelé positif, qui s’annonce magnifique au vu des lieux visités tels que le Forest des Marches, le Roc d’Alibrande, le lac des Estaris, Prapic, ou encore la crête du Queyrelet. Deux autres trails, plus accessibles bien qu’exigeants, démarreront 2h plus tard, à 9h, d’Orcières-Merlette 1850 : le Trail des lacs, long de 23km pour 1450m de dénivelé positif, et le Trail de Rocherousse, 11km pour 650m de dénivelé. Pour compléter le programme, la Marche des Lacs (10km) est ouverte à tous.

Elle s’élancera du plateau de Rocherousse à 1300m d’altitude et guidera les participants en bordure des différents lacs d’altitude d’Orcières. Les inscriptions sont d’ores-et-déjà ouvertes sur le site internet de la course : www.trails-orcieres.com Renseignements : Arthur Guntz – 06 52 68 42 47 – contact@trails-orcieres.com

Du 3 au 10 juillet 2019

Lieu : Le massif du Toubkal, Oukaimeden

Prise en charge : à partir de l’Aéroportde Marrakech, 6 jours de course. Terrain : sentier de montagne, étapes de 15 à 25 km par jour avec 1000 à 1500 m de D+

Objectif : Se préparer en montagne Découvrir les beautés du Maroc par la course à pied… Encadrement : Nathalie MAUCLAIR, Double championne du monde de trail Lhoucine AKHDAR, traileur marocain de renom avec de nombreuses participations avec top 10, au Marathon des Sables et guide de montagne. Hébergement et logistique : En Gîte, transport des sacs par l’organisation Objectif : – Le but de la formation est d’apprendre à adapter au mieux l’entraînement et la gestion de l’effort par rapport aux conditions type de terrains, climats. – Apprentissage des techniques de trail en terrain montagneux et découverte du milieu. – Ce stage est destiné à découvrir le Maroc en courant et à vous perfectionner dans la préparation de vos trails running. – En fin de journée topo explicatif sur comment vous préparer pour vos objectifs Programme indicatif : Mercredi 3 juillet: FRANCE – MARRACKECH – OUKAIMEDEN. Prise en charge à l’aéroport à partir de 10h, transfert au gite 1h30’. Déjeuner en route. Après-midi : footing d’acclimatation qui permet d’échanger, de faire connaissance. Briefing sur la semaine, dîner. Jeudi 4 juillet : Après le petit déjeuner, Préparation du sac et sortie découverte du massif de l’Oukaimeden. Après un briefing de départ sur le déroulement de l’étape du jour, nous nous élançons pour la première étape. Parcours en boucle traversant de jolis villages de la vallée d’Ousertek. Niveau adapté au groupe. 15km / D+ 900 m / Altitude max. 2700m. Vendredi 5 juillet : Une étape qui va nous emmener pour découvrir la vallée d’Imenane. Début de la course sur le plateau d’oukaimeden. Montée vers le col tizi n’Addi (2960m) puis, descente caillouteuse vers le village de Tachddirt (2300m). L’itinéraire continue le long de la vallée en traversant de jolis villages. Nuit en gîte dans le village d’Imesker (1450m). 27km / D+ 450m / Altitude max. 2960m. Samedi 6 juillet: Légère descente vers le village Imioughlad (1350m) dans la vallée d’Ait Mizane, nous attaquons une longue montée vers le col tizi n’Tacht (2000m) puis longue descente sans difficulté vers le gîte dans la vallée d’Azzaden. 19km / D+ 850m / Altitude max. 2000m. Dimanche 7 juillet : Nous remontons la vallée d’Azzaden en amont avec un panorama splendide sur les champs cultivés en terrasses et surles crêtes du massif de Tazahgrart, nous traversons ensuite le village Tizioussem (1900m) puis nous attaquons la montée vers le col tizi n’Mzik (2480m). Une descente caillouteuse parfois glissante nous emmène vers le village Aremd (1940m). Nuit en gîte. 14km / D+ 700 m / Altitude max. 2480m. Lundi 8 juillet : AREMD – LA CASCADE DE TAMSOULT – AREMD. Nous empruntons un sentier raide en direction du col de tizikirt (2900m), magnifique vue depuis le col. Nous poursuivons notre cheminen descendant une jolie pente qui nous emmène vers les bergeries et la cascade de Tamsoult situées au milieu du cirque de Tazaghart à 2300m d’altitude. Retour au gîte par le col de tiziMzik (2480m). 22km / D+ 1150m / Altitude max. 2900m. Mardi 9 juillet : Sortie matinale. Transfert à Marrakech : Nuit hôtel en BB, visite libre de la ville. Mercredi 10 juillet : Après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport, vol retour en France. Sont inclus : – Hébergement en double – 1 nuit base hôtel 3*** standard à Marrakech en BB – 6 nuits en gite. – l’eau en bouteille. – Les transferts aéroports – hôtel – Atlas et retour. – Portage logistique + bagages. – La pension complète pendant le trek (gastronomie marocaine). – Guide de montagne marocain francophone sur toute la durée du séjour – L’assistance des équipes pendant toute la durée du séjour : cuisiniers, muletiers, et chauffeurs Ne sont pas inclus : – Les vols internationaux, nous ne nous occupons pas de ce service – Les repas à Marrakech, hors petits déjeuners – Les pourboires, boissons et extras – L’assurance annulation personnelle et les options d’assurance complémentaire (rapatriement) – Les droits d’entrées dans Les monuments – Les boissons et pourboires et achats d’ordre personnel – Tous les éléments qui ne sont pas indiqués dans le paragraphe « le prix comprend » – Le supplément pour chambre individuelle ou tente individuelle. Prix : 595 euros, en pension complète Pour inscription et demande d’information contacter Nathalie Mauclair sur Messenger ou sur sa page FaceBook :https://www.facebook.com/MauclairNathalie/

Encore une belle édition !

Encore un beau succès pour ce Grand Trail du Saint-Jacques version 2019, un trail atypique qui propose aux coureurs et marcheurs sportifs de fouler à contre-courant, jusqu’à la Cathédrale du Puy-en-Velay, le mythique GR 65, classé au patrimoine mondial de l’humanité.

C’est la notoriété du célèbre itinéraire de pèlerinage qui attire en premier lieu nombre de coureurs de tous horizons, mais également la beauté austère des paysages et du patrimoine traversés ainsi que l’enthousiasme des centaines de bénévoles mobilisés sur le parcours et dans les villages. Autant d’ingrédients qui donnent à cet événement, depuis sa création en 2012, une atmosphère si particulière. Le Grand Trail du St Jacques version 2019 a enregistré près de 2500 inscrits, une participation légèrement en deçà de l’édition record de 2018, effet week-end de la Pentecôte oblige. Un recul constaté sur le petit parcours de 17 km et la randonnée, tandis que les grands parcours séduisent toujours davantage, à l’instar du parcours Ultra de 115 km, complet depuis des mois.

A noter que cet événement confirme son pouvoir d’attraction « touristique » puisque 70 % des participants viennent de l’extérieur de la Haute-Loire, originaires de pratiquement tous les départements français et de l’étranger, avec douze pays représentés (Belgique, Canada, Luxembourg, USA, Pays Bas, Allemagne, Espagne, Maroc, Russie, Suisse, Etats Unis – Angleterre).

LES INSCRITS 2019 DANS LE DETAIL 2436 participants inscrits : · 215 inscrits sur la formule Ultra de 115 km · 212 inscrits sur le 77 km en solo · 275 inscrits sur le 49 km · 472 inscrits sur le 38 km · 667 inscrits sur le 17 km · 595 randonneurs (22 km) Des conditions de course idéales. Après les vents violents de la veille, qui ont empêché le village exposants de s’installer à l’extérieur de Hôtel du Département au cœur de la vieille ville, c’est sous un soleil généreux et des températures matinales fraîches que coureurs et marcheurs ont pu affronter les nouveaux parcours, rendus encore plus beaux et difficiles par Patrick Dufour, le président de l’Association organisatrice et traceur officiel. Sur le parcours Ultra, dont le départ avait été donné à 1h du matin à Saugues, les spécialistes et favoris se sont logiquement imposés en écrasant littéralement la course.

Vivien Reynaud, le natif du Puy-en-Velay, avait fait de l’Ultra du GTSJ l’un de ses objectifs majeurs de l’année. 4ème du 80km du Marathon du Mont Blanc en 2016 et récent vainqueur du Trail de Vulcain 73km, Vivien Reynaud a été au rendez-vous sur ses terres natales et s’impose en 12:01:02, avec plus d’une heure d’avance sur son poursuivant immédiat Samuel Usson. Même phénomène chez les femmes où Florence Guedon, 4ème sur le Trail des Forts 2019 et 2eme sur la Transju’Trail 2018, s’impose avec 3 h d’avance sur la seconde, signant même une belle 11eme place au scratch. On ne connut pas davantage de suspense sur le classement masculin du 77 km, où Mathieu Boucherit, récent 2eme du Tour De La Route des Grands Vins 2019, s’impose en 07:51:43, là aussi avec une heure d’avance sur son poursuivant.

Ce fut en revanche beaucoup plus serré côté classement féminin avec une belle bagarre sur la seconde moitié de course entre Séverine Cherbut, 27eme de la Saintélyon 2017 et Romane Sorine, 2ème du Trail Ardéchois 2018, signant toutes deux de jolies performances. Séverine Cherbut s’imposera au final en 9:49:44, se classant à une surprenante 9eme du scratch général, 10 mn devant Romane Sorine. Sur le trail du Gévaudan de 49 km, Aurélien Collet, 3ème de la Diagonale des fous en 2014, champion du monde par équipe de trail en 2016, double vainqueur de l’UT4M 160 Challenge s’impose logiquement en 04:11:37 devant Cédric Gazula, champion de France 100km 2018, en 04:20:04. A noter la 4ème place de l’icône mondiale du trail Dawa Sherpa. Chez les femmes, Tiphaine Germain s’impose facilement en 05:18:41.

Rendez-vous en 2020, où les courses proposées devraient encore évoluer, avec notamment un nombre de coureurs en hausse sur la formule Ultra, afin de satisfaire les nombreuses demandes. Photo de Luc Reboisson