Des conditions parfaites attendaient les 100 skieurs alpinistes au départ de cette 8ème manche des Millet Ski Touring Courchevel, une montée sèche de 3,2 km pour 500m D+ entre le Praz et Courchevel 1850. Cette épreuve de Vertical Race qui se dispute en contre-la-montre permet aux moins aguerris de côtoyer les élites et les amateurs éclairés de la discipline. Depuis 10 ans déjà, ce rituel permet aux débutants qui partent en premier de monter tranquillement, à leur rythme, sans le stress d’être largués en queue de peloton, et pour les meilleurs d’avoir des lièvres pour les inciter à dépasser leur capacité. A l’arrivée, les concurrents finissent relativement groupés avant de rejoindre le ravitaillement et de profiter de la bonne soupe au chaudron.

Pour cette étape, Rémi Berchet déjà vainqueur de la 5ème manche, améliore son chrono initial en 24min03s. Il devance Arnaud Mazet qui nous fait une superbe “Poulidor” en terminant pour la troisième fois consécutive à la seconde place en 24min28s. Jean-Baptiste Bal en 26min32s complète le podium. Chez les Féminines, jour de gloire pour Alice Niemaz-Portanier de Courchevel Sports Outdoor, victorieuse en 31min29s devant Patricia Serda (32min36s) et Sabine Morand (35min49s).

Rémi Berchet
Alice Niemaz-Portanier

Les classements généraux provisoires n’enregistrent  aucune modification notable, Rémi Bonnet en 21min20s et Axelle Gachet-Mollaret en 25min45 conservent la tête.

Du côté du challenge ESF,  Armelle Favre de l’ESF de Pralognan enregistre sa 2ème victoire en 36min59s et chez les hommes, Adrien Mollier de l’ESF de Notre Dame de Bellecombe l’emporte en 28min56s.

3615 code MSTC                         

Roland Claude Durand Terrasson (Dos. 206) et Philippe Doix (Dos. 275)

Il fut un temps pas si lointain où, en tapant ce code sur un Minitel, on aurait pu tomber sur Roland Claude Durand Terrasson, directeur de la radio R’Courchevel, un adepte de la compétition qui, pour la seconde fois consécutive, a réalisé 36min15s. Dans la série 3615, on retrouve également Robert Petitjean, directeur de l’ONF de Courchevel, qui effectue sa première montée avec le même chrono. Ils sont précédés par Laurent Vially, un fidèle de la course (il a enchainé toutes les manches depuis 2018) qui établit son record en 35min54s. A noter également la performance de Stéphane Pétracin, responsable de la Police Municipale de la station, qui, pour son premier chrono de la saison, boucle le parcours en 47min06s, médaille d’Argent à la clé.

Stéphane Pétracin (Dos. 252)  et Laurent Vially (Dos. 175)

Avec l’arrivée des vacances de février, le nombre de participants va augmenter sensiblement au fil des prochaines étapes. Avant la grande finale déguisée programmée le mercredi 18 mars suivie d’un concert exceptionnel avec Shy’m pour fêter le 10ème anniversaire de cette compétition, de belles surprises seront concoctées par les organisateurs. Parmi ces temps forts, il faut déjà retenir la date du mercredi 4 mars lors de la 12ème manche avec la présence du célèbre journaliste sportif et parrain de la course Nelson Monfort qui viendra animer la remise des prix et offrir de nombreux lots dédicacés aux participants.


Podium (Gà D) : Arnaud Mazet, Sabine Morand, Rémi Berchet, Alice Niemaz, Patricia Serda et Jean-Baptiste Bal.

La semaine prochaine, 2 courses de ski alpinisme au programme

Lundi 10 février : 2ème manche des PlumMOONtain Races Courchevel (PMRC) qui se déroulera à la lueur de la pleine lune au départ de Courchevel Village jusqu’au sommet du Col de la Loze. Les participants pourront ensuite profiter d’un bon repas au restaurant d’altitude « Le 1928 » avant la descente aux flambeaux encadrée par les moniteurs ESF (inscriptions à l’Alpinium au Praz de 17h à 17h45).

Mercredi 12 février : 9ème manche des MSTC avec 50% de réduction sur le prix d’inscription pour celles et ceux qui auront couru la PMRC du lundi.

Pour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

Exploring Group, organisateurs du Gaoligong by UTMB®, a annoncé le report de l’édition 2020 en raison de la propagation du coronavirus dans toute la Chine.

Course de trail longue distance de référence sur le continent, le Gaoligong by UTMB® devait à l’origine se dérouler du 21 au 23 mars dans les montagnes préservées du Gaoligong, situées dans la province du Yunnan, à cheval sur la frontière sud-ouest de la Chine et le nord du Myanmar.

Les inquiétudes concernant le coronavirus ont conduit à l’annulation ou au report de tous les événements sportifs dans le pays, et les organisateurs du Gaoligong by UTMB® ont confirmé leur intention d’organiser la course du 18 au 20 décembre, si la situation s’améliore.

Compte tenu de la propagation continue du coronavirus et pour soutenir les efforts de prévention des épidémies du gouvernement, nous avons pris la décision de reporter l’édition 2020 de Gaoligong by UTMB® “, a expliqué Yanping Zhang, directeur général d’Exploring Group pour le Yunnan. ” La santé publique est notre première priorité. Pour nous assurer d’accueillir l’événement en 2020, à un moment où les conditions météorologiques seront appropriées, nous allons maintenant nous efforcer de fixer une date en décembre. Nous sommes également en contact étroit avec le gouvernement municipal de Tengchong et les autorités locales afin de continuer à suivre l’évolution de la situation “.

L’événement avait déjà attiré 5 000 participants qui devaient courir dans les contreforts de l’Himalaya autour des montagnes du Gaoligong, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, sur quatre distances – 165 km, 130 km, 55 km et 35 km.

Les coureurs qui se sont déjà inscrits à l’événement pourront reporter leur inscription au mois de décembre ou ils seront intégralement remboursés.

Catherine Poletti, présidente UTMB® Group, a commenté : ” La santé et la sécurité de notre personnel, des participants et des spectateurs sont d’une importance capitale. Nous continuerons à soutenir nos partenaires d’Exploring Group tant que les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du Gaoligong by UTMB® sont prises. c’est un événement extraordinaire qui offre aux coureurs l’opportunité d’explorer les sentiers préservés de la Chine “.

Retrouvez toutes les mises à jour et informations sur le report d’inscription ou les remboursements sur le site officiel de l’événement. (http://mtgaoligong.com)

La présence de Tófol Castanyer dans l’Advanced sera l’un des débuts les plus attendus de l’événement qui se tiendra entre le 4 et le 8 mars.

Tófol Castanyer (Photo- Alphafoto)

Certains des meilleurs coureurs de la planète auront l’occasion de porter le dossard de la Transgrancanaria HG pour la première fois lors de sa 21e édition. Chaque année, l’île reçoit le meilleur du monde en World Trail running. Cette année encore, d’illustres coureurs feront leurs débuts dans l’épreuve.

Fuzhao Xiang

La présence de l’athlète des Îles Baléares, Tófol Castanyer, a été célébrée par tous. Castanyer est considéré comme l’un des meilleurs athlètes de longue distance de l’histoire. Dans sa deuxième course de la saison, il fera ses débuts dans la Transgrancanaria pour se tester à 47 ans sur la distance de 65 km de l’Advanced. Le coureur de l’équipe Salomon se distingue par son palmarès spectaculaire, qui comprend une 2ème place à l’UTMB et une victoire à la CCC.

Peiquan You

La Classic de 128 km accueillera pour la première fois certains des meilleurs coureurs du monde. La catégorie féminine sera renforcée par les débuts déjà confirmés de Mimmi Kotka et Audrey Anguy, ainsi que de la championne des Western States de 2016, Kaci Lickteig. En outre, l’événement bénéficiera de la présence des champions du Hong Kong 100 Ultramarathon et des leaders actuels de l’Ultra-Trail World Tour, Pejguan You et Fuzhao Xiang.

Kaci Lickteig

Le marathon de Transgrancanaria va également accueillir un certain nombre d’athlètes d’élite. Eli Gordon, Anna Comet, Virginia Pérez Mesonero et Mireia Pons ont ainsi choisi la distance de 42 km pour faire leurs débuts dans la plus importante course de l’île. De plus, ce sera la première présence dans la course d’Andreu Simón et de Mario Olmedo, deux des coureurs les plus prometteurs du trail espagnol.
Pour plus d’informations, voir www.transgrancanaria.net

Les flocons étaient de retour ce mercredi 29 janvier ce qui a sûrement contraint bon nombre de participants à faire l’impasse sur cette 7ème manche des MSTC. 98 skieurs alpinistes n’ont pas eu peur de la neige, et ils ont eu raison car l’accalmie est arrivée quelques minutes avant le premier départ de ce contre-la-montre à 18h20. De plus, les organisateurs du club Courchevel Sports Outdoor avaient, comme à l’accoutumée, tout prévu en faisant passer une chenillette juste avant le lancement de la course. Il faut également rappeler que la majorité des meilleures performances enregistrées a été réalisée sous la neige.

Tony Portanier

Cette 7ème étape a vu des arrivées au finish tant chez les hommes (les 3 premiers se tiennent en 16 secondes) que chez les femmes (18 secondes départagent le trio de tête). Elle a également souri aux locaux avec les victoires de Tony Portanier (Courchevel Sports Outdoor) en 24min05s et Véronique Lathuraz (Méribel Sport Montagne), employée à la S3V qui termine en 32min36s. Les autres marches du podium masculin sont prises par Arnaud Mazet, déjà second la semaine dernière, en 24min12s devant Sébastien Bedu en 24min21s. Chez les féminines, Alice Niemaz en 32min46s coiffe Stéphanie Pommat (33min54s) pour la seconde place.

Véronique Lathuraz

Cette montée était également l’occasion de mettre l’accent sur le challenge ESF 2020 en invitant les monitrices et moniteurs de toutes les Ecoles du Ski Français. Carton plein pour l’ESF Courchevel avec la plus grande participation de coureurs, mais au final, les victoires individuelles sont revenues à l’ESF Courchevel Village grâce à Pauline Le Roux (38min30s) et celle des Menuires avec Paul Jay (26min06s).

Paul Jay

Le bilan à mi-saison est plus que positif. Après 7 manches disputées, 764 départs ont été donnés pour 502 compétiteurs classés. Des chiffres en constante progression à ce stade de la compétition qui laissent présager une seconde partie très prometteuse et palpitante. Même si les chronos enregistrés à ce jour sont très élevés, rien n’est joué. Au niveau des classements généraux provisoires, Rémi Bonnet tient la corde en 21min20s devant Xavier Gachet (21min37s) et Gédéon Pochat (22min02s). Chez les filles, le trio Axelle Gachet-Mollaret (25min45s), Jessica Pardin (27min42s) et Marianna Jagercikova (27min49s) caracole en tête.

Pour le Challenge ESF, aucun changement chez les hommes. Joris Perillat Pessey de l’ESF La Clusaz reste leader en 22min34s devant Alexis Sévennec de l’ESF Morzine (22min38s) et Thibault Anselmet de l’ESF Bonneval sur Arc (22min38s). Chez les monitrices, Emily Harrop de l’ESF la Plagne Aime 2000 conserve le leadership devant Laura Deplanche de l’ESF la Toussuire (28min44s) et Candice Bonnel de l’ESF Valmorel (29min27s).

Pauline Le Roux

7 concurrents ont fait les 7 manches !

Pascale Gachet Mauroz, Laetitia Renard, Jean-Louis Fillatre, Mickael Chapuis, Yann Popovitsch, Laurent Vially et Philippe Mottier ont enquillé toutes les manches depuis le début de la saison avec une mention très spéciale à Pascale Gachet Mauroz, monitrice de l’ESF Courchevel Village qui n’a jamais manqué une montée depuis 2016. De plus, Philippe Mottier responsable du service des remontées mécaniques de Courchevel, outre le fait de ses 7 participations, a décroché pour la première fois la “Trace d’Or” en réalisant un excellent chrono de 33min25s sous la barre fatidique des 33min30s sur ce parcours de 3,2km pour 500m D+. 

Philippe Mottier

La grande finale déguisée est fixée au mercredi 18 mars suivie d’un concert exceptionnel avec Shy’m pour clôturer cet exercice dans une ambiance de folie. Il reste 7 manches pour bouleverser la hiérarchie établie à ce jour, améliorer les performances individuelles ou établir un temps. Avec 8000€ de prize money pour les podiums finaux, 4800€ de bons d’achats pour les premiers de chaque catégorie, la lutte reste indécise.

Podium (Gà D) :Sébastien Bedu, Véronique Lathuraz, Tony Portanier, Alice Niemaz, Arnaud Mazet et Stéphanie Pommat.

Prochain rendez-vous : Millet Ski Touring Courchevel le mercredi 5 février 2020

Pour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

Edition spéciale pour cette reprise de saison en 2020, la Spartan Race a révélé ses premiers « Spartan Winter Champions » ! Valmorel, la 1ère station de la Tarentaise, était le théâtre du défoulement Spartan ces samedi 25 et dimanche 26 janvier, plus de 3500 participants ont fait face aux nouveaux formats SPRINT (5km et 20 obstacles) et SUPER (10km et 25 obstacles).  Victorieux l’an passé, Jérémie Gachet a-t-il de nouveau enfoncé le clou ? Qui se détachera chez les femmes cette année ? Réponses ci-dessous !

ET LES SPARTAN WINTER CHAMPIONS 2020 SONT

Porter des troncs d’arbres, escalader des palissades, ramper sur la neige sous les fils barbelés… les athlètes ont fait face aux obstacles Spartan et au dénivelé naturel de la station de Valmorel. Parmi les participants, les « Elites » se distinguent pour la victoire. En haut du podium masculin de la SUPER le samedi, Michka GUILLOT s’impose devant Stéphane OLLION et Grégoire REZZONICO. Chez les femmes, Janka PEPOVA devance Eniko CSERNAK et Helena DRABORG. 

Le dimanche, c’est le local Jérémie GACHET qui l’emporte sur le SPRINT devant Michka GUILLOT et Grégoire REZZONICO. Du côté des femmes, Janka PEPOVA fait le doublé devant  Inès THEVENOD-MOTTET et Eniko CSERNAK. Au cumul des chronos du week-end, c’est Michka GUILLOT et Janka PEPOVA qui sont auréolés des titres de Spartan Winter Champions 2020 !

SPORT, NATURE ET DÉPASSEMENT DE SOI

La Hurricane Heat, également appelée « HH » a fait son apparition dans la neige en France à Valmorel ! Les athlètes ont répondu aux ordres et challenges de leur instructeur « Krypteia » durant 4h. Destinée aux sportifs les plus endurants capables de faire preuve de résilience, la HH a créé un esprit de groupe chez les 20 courageux qui sont parvenus à relever le défi.

Le samedi, les enfants et adolescents ont, eux aussi, l’opportunité de toucher du doigt l’univers des Spartans. Le long des Kids Race, les plus jeunes s’affronteront dès 4 ans sur des parcours de 0,75km à 1,6km tout en enchainant jusqu’à 17 obstacles pour les futurs athlètes de 15 ans.

SPARTAN RACE SUPER – ELITE MEN 1er : Michka GUILLOT – 01 :23 :12 2ème : Stéphane OLLION – 01 :24 :09 3ème : Grégoire REZZONICO – 01 :25 :04   SPARTAN RACE SUPER – ELITE WOMEN 1er :  Janka PEPOVA – 01: 40: 38 2ème : Eniko CSERNAK – 01 :55 :12 3ème : Helena DRABORG – 01 :55 :31  
SPARTAN RACE SPRINT – ELITE MEN 1er : Jérémie GACHET – 00 :37 :17 2ème :  Michka GUILLOT – 00 :38 :03 3ème : Grégoire REZZONICO – 00 :39 :05 SPARTAN RACE SPRINT – ELITE WOMEN 1er : Janka PEPOVA – 00 :45 :52 2ème : Inès THEVENOD-MOTTET – 00 :49 :58 3ème : Eniko CSERNAK – 00 :50 :21  
  Plus d’informations sur : www.spartanrace.fr

Les élites clôturent leur calendrier 2020, et les choses se précisent pour la 4ème édition de la VVX ! En décembre dernier déjà, l’organisation a annoncé la participation de l’Espagnol Pau Capell sur l’Expérience Trail Chaîne des Puys – Faille de Limagne (110 km). Début janvier, l’Américaine Courtney Dauwalter vient de confirmer sa présence sur le 110 km de la VVX. Comme Pau, Courtney a remporté l’UTMB 2019 ainsi que l’Ultra-Trail® World Tour la saison dernière.

Cette 4ème édition accueille donc deux grands noms du trail et s’impose déjà comme un rendez-vous incontournable dans le calendrier 2020 !

L’Expérience Trail Chaîne des Puys – Faille de Limagne (110 km) vient tout juste d’intégrer le calendrier de l’Ultra-Trail® World Tour, mais elle attire déjà de nombreux athlètes parmi les élites internationaux. Pour beaucoup d’entre eux, c’est une course idéale pour un début de saison. Sur un terrain exigeant mais sans technicité extrême, c’est donc une mise en jambe parfaite !

Toutes les courses de la VVX, du 15km au 110km, promettent la découverte de chemins où la nature a merveilleusement façonné les paysages : impluvium de Volvic, carrières d’extraction de pouzzolane et de pierre de Volvic, sans oublier l’historique chemin des Muletiers qui mène au sommet du Puy de Dôme. 

Participer à l’une de ces courses, c’est donc la garantie de découvrir les paysages sublimes d’une région pourtant encore peu connue des traileurs, mais c’est aussi l’occasion de rencontrer les habitants, les artisans, si fiers et heureux de partager leurs terres et leur patrimoine. Sans aucun doute, les volcans d’Auvergne vont se réveiller et exploser avec un si beau plateau !

ATTENTION AUX OUTSIDERS !

Comptant pour le classement final de l’UTWT 2020, il faudra aussi suivre de près les nombreux autres élites d’ores et déjà inscrits à la 110km !

Parmi eux chez les hommes, Sangé Sherpa (NEP), vainqueur de l’Expérience Trail Chaîne des Puys – Faille de Limagne en 2019, connaît bien le parcours. Avec lui, l’italien Francesco Cucco vainqueur de l’Ultra Race sur la MaXi Race en 2018 et 5ème du Marathon du Mont Blanc en 2019, ou encore l’espagnol Jordi Gamito (2ème UTWT 2018) qui, après une année 2019 en demi-teinte, aimerait renouer avec les podiums. Pédro Hernandez (ESP), vainqueur de l’Expérience Trail Impluvium Volvic, passe sur le 110km. Et Anthony Gay (FR), vainqueur de l’édition 2018 également.

Chez les femmes, le trio de tête est à ce jour très américain ! Deux autres Américaines pourraient jouer avec Courtney pour le podium : Charli Mckee (1ère Javelina Jundred 2019) ou encore Meghan Laws (5ème Tarawera 100 Mile Endurance Run 2019) qui veut sa revanche suite à son abandon lors de l’édition 2019 ! 

POINTS INSCRIPTIONS, au 15 janvier 2020

Les élites ne sont pas les seuls à venir découvrir la VVX. Les amateurs, plus ou moins aguerris, se bousculent aussi pour participer à ce week-end. Et le trail n’est pas l’unique motivation… Le sport, la culture et la fête, sont les trois ingrédients indissociables qui font de ce rendez-vous une manifestation unique en son genre. Une invitation à explorer le territoire dans toute sa diversité, des sentiers aux sites emblématiques en passant par les traditions, le savoir-faire local et le sens de la fête.

A date, pratiquement toutes les courses sont complètes !

Seulement une trentaine de places sont encore disponibles pour L’Expérience Trail Chaîne des Puys – Faille de Limagne (110 km) en équipe, relais de 3. La XGTV est aussi complète en solo mais il reste 30 places de disponibles en duo. Toutes les autres courses sont remplies ! Ici, au pied des volcans d’Auvergne, le nombre d’inscriptions est très limité, car la première action de la VVX est bien de limiter le nombre de coureurs (pas plus de 600 par course) pour ne pas envahir la nature, et ainsi respecter la faune et la flore. Course à taille humaine, c’est l’assurance de convivialité, d’appartenance à la nature et d’attention envers les autres et envers l’environnement. Ici, la qualité des courses, la nature et le patrimoine règnent bien en maître et pour s’en assurer c’est un partenariat avec le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne qui est mis en place. Une partie des inscriptions à la VVX leur est même reversée afin d’entretenir les sentiers empruntés par les coureurs tout au long de l’année. Avoir une course implantée dans une nature si exceptionnelle que La Chaîne des Puys – Faille de Limagne, récemment inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, pousse l’organisation de la VVX à oeuvrer activement au respect de son environnement. Le développement durable, la faible empreinte environnementale, les circuits courts et la cohésion sociale sont au cœur de l’esprit VVX. Convivialité et partage, c’est ce que viennent chercher les coureurs, les familles et les groupes d’amis le temps d’un week end !

La VVX, cest cinq formats de courses pour Bouger et Explorer

Expérience Grande Traversée Volcanic « XGTV® »

220 km / 8110 D+, 8780 D-, Duo ou solo, limité à 30 équipes de 2 (indissociables) et 30 solos

Expérience Trail Chaîne des Puys – Faille de Limagne, 110 km en solo, duo ou trio – 3 500 m D+ Limité à 600 participants

Expérience Trail Impluvium de Volvic, 43 km – 1 700 m D+ Limité à 600 participants

 Expérience trail Volcanique, 25 km – 1000m D+, Limité à 600 participants

Expérience Trail Pierre de Lave, 15 km – 450 m D+ Limité à 600 participants

et aussi, des courses pour les enfants, VVX Kids Trail, des randonnées gastronomiques ou culturelles, des animations etc…


Inscriptions sur : https://sportips.fr/VVX20/ 

La Vibram® Hong Kong 100 s’est conclue ce dimanche avec, en prime, deux nouveaux records. Une belle édition qui s’est déroulée sous une météo clémente et sèche, optimale pour cette course de 100km. Tous les coureurs ont été agréablement surpris de trouver une nature si dense et foisonnante si proche de Hong Kong. Sans oublier l’énergie et l’enthousiasme des bénévoles qui participent pleinement à la grande qualité de la course. Retour sur les principaux résultats de la Vibram® Hong Kong 100. 

  Chez les femmes, la Chinoise Xiang Fuzhao a couru au coude-à-coude avec la championne du monde de trail running 2018, la Néerlandaise Ragna Debats, et la Slovaque Veronika Vadovicova, avant de s’échapper après Yung Shue O (51 km). Xiang a progressivement creusé l’écart pour gagner près de 20 minutes. Vadovicova finit deuxième en 11 heures 47 minutes. Le chrono de Xiang, 11 heures et 28 minutes, améliore le record précédent d’un quart d’heure. Debats termine à la troisième place en 12 heures et 3 minutes.

Les précédents records ont été battus par des athlètes ayant su profiter des conditions de course parfaites pour créer l’exploit sur cette 10ème Vibram® Hong Kong 100. Chez les hommes, You Peiquan a mené dès la mi-course avant de s’imposer avec plus d’une demi-heure d’avance sur son dauphin, Liang Jing, faisant ainsi preuve d’une gestion de course remarquable. Terminant en 10 heures et 17 secondes, il a manqué de peu d’être le premier coureur à franchir la barre symbolique des 10 heures sur ce parcours.

Axelle Gachet Mollaret (Club multisports Arêches Beaufort) et Xavier Gachet (Club multisports Arêches Beaufort) remportent à nouveau le Championnat de France de course individuelle qui vient de s’achever, ce samedi 18 janvier 2020 sur la station de Courchevel.

Après avoir accueilli les Championnats de France de ski-alpinisme en 2012 (épreuve course verticale) et en 2013 (épreuves de course verticale et de sprint) ainsi qu’une Coupe du monde en 2014, le club Courchevel sport outdoor accueillait ce samedi 18 janvier le Championnat de France de course individuelle. Plus de 300 skieurs étaient réunis pour ce rendez-vous national.

Xavier Gachet remporte la course chez les hommes

Les quelques 1800m de dénivelé positif du parcours homme de ce Championnat de France ont été avalés en à peine 1h30. Xavier Gachet conserve son titre, au terme d’une course qu’il a menée de bout en bout.

« La première montée a été difficile à appréhender, comme d’habitude, tout le monde démarre sur les chapeaux de roues et il faut réussir à trouver tout de même son rythme, confie le champion de France. Samuel Equy (Team Isère montagne) était juste derrière moi au sommet de la première montée ». Mais rapidement, le champion de France prend ses distances.

« C’était important pour moi de m’efforcer à creuser l’écart avec mes concurrents dans la deuxième montée pour être ensuite à l’abri dans les parties plus techniques et même les descentes, où il fallait rester vigilant avec la neige dure en dessous », poursuit Xavier Gachet.

De grandes descentes ponctuaient en effet ce parcours particulièrement complet. Si Xavier Gachet l’emporte, le jeune Samuel Equy cède la 2ème place à William Bon Mardion (Club multisports Arêches Beaufort), très à son aise dans les descentes.


6 premiers hommes (G à D) : Alexis Sevennec (4ème), William Bon Mardion (2ème) ,Xavier Gachet (1er), Samuel Equy (3ème), Valentin Favre (5ème), Thibault Anselmet (6ème) et Arthur Blanc (7ème)

Axelle Gachet Mollaret reste invaincue

Chez les femmes, sans surprise, Axelle Gachet Mollaret s’impose à nouveau, avec une confortable avance sur Lorna Bonnel (La Jarrienne des cimes Maurienne), 2ème femme à franchir la ligne d’arrivée. Enfin, la jeune Marianna Jagercikova (Caf Gap) prend le bronze sur ce podium de Championnat de France.


5 première femmes (G à D) : Marianna Jagercikova (3ème), Lorna Bonnel (2ème), Axelle Gachet Mollaret (1ère), Sierra Anderson (4ème) et Laura Deplanche (5ème)

« Ce fut un peu difficile pour moi aujourd’hui, confie pourtant la jeune femme. J’ai eu des sensations moyennes, comme si je n’avais pas récupéré de la course d’hier soir, le Chrono des Champion qui était également organisé à Courchevel. Et pourtant le parcours était vraiment somptueux, la météo à nos côtés. Je suis néanmoins ravie de remporter ce nouveau Championnat de France ! » Auteur : FFME


Axelle Gachet Mollaret

A noter la grande forme de Ludo Pommeret, qui après ses deux victoires sur les trails blancs de Patrick Michel, le 5 janvier à Vars et le 12 janvier à Névache, enchaîne avec un titre de Champion de France en vétéran (22ème au scratch !)

Pour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

Podium senior femme
1 Axelle Gachet-Mollaret (Club multisports Arêches Beaufort)
2 Lorna Bonnel (La Jarrienne des cimes Maurienne)
3 Marianna Jagercikova (CAF Gap)

Podium senior homme
1 Xavier Gachet (Club multisports Arêches Beaufort)
2 William Bon Mardion (Club multisports Arêches Beaufort)
3 Samuel Equy (Team Isère montagne)

Xavier Gachet

Podium espoir femme
1  Emily Harrop (Club multisports Arêches Beaufort)
2  Marie Pollet Villard (Club des sport La Clusaz)
3 Mallaurie Mattana (Team Ecrins Hautes Ales)

Podium espoir homme
1  Thibault Anselmet (La Jarrienne des cimes Maurienne)
2  Arthur Blanc (Club multisports Arêches Beaufort)
3  Bastien Flammier (CAF Albertville)

Podium junior femme
1 Margot Ravinel (Club des sports de Chamonix)
2  Marie Charlotte Iratzoquy (Club des sports de Méribel)
3  Grace Staberg (CAF Gap)

Podium junior homme
1 Rémi Garcin (Montagnes Queyras)
2 Vadim Druelle (CAF Haut Chablais Morzine)
3 Noe Rogier (Haute Tarentaise montagne sports)

Podium cadettes
1Louna Broche (Club des sports de Méribel)
2Loanne Roussillon (La Jarrienne des cimes Maurienne)
3 Louise Rigaud (Luchon Haute montagne)

Podium cadet
1 Theo Faure (La Jarrienne des cimes Maurienne)
2 Jules Raybaud (Team Isère montagne)
3 David Maxime (Club des sports de Méribel)

La Vibram® Hong Kong 100 (16 – 19 janvier) lance la saison du nouveau circuit UTWT qui rassemble désormais 28 événements à travers le monde. Un calendrier élargi donc, simplifié et unifié, incluant tous les événements historiques ainsi que de nouvelles courses majeures en Chine, France, Espagne, Russie et au Sultanat d’Oman. La Vibram® Hong Kong 100 inaugure ce nouveau calendrier et célèbre cette année son dixième anniversaire avec 2500 athlètes venus de 50 pays à travers le monde. Une juste reconnaissance pour cet événement qui a permis à Hong Kong de se développer en tant que destination trail running et a participé à la médiatisation de ce sport en Asie-Pacifique.

La Vibram® Hong Kong 100 marque le début de la saison pour la communauté d’athlètes, de fans, médias, sponsors et organisateurs de l’Ultra-Trail® World Tour, circuit qui rassemble les courses de trail longue distance les plus emblématiques et les plus prestigieuses de la planète. A noter que désormais tous les participants aux courses de l’UTWT engrangeront des “Running Stones”, conçues pour faciliter et accélérer l’accès aux courses très prisées de l’UTMB® Mont-Blanc. Une belle opportunité pour tous les passionnés de trail running d’explorer le monde en ayant l’occasion de se dépasser physiquement. La saison 2020 s’annonce palpitante !

Favoris

Femmes
Ragna Debates (ES, 787 Indice de performance ITRA)
Xiang Fuzhao (CN, 741 Indice de performance ITRA)
Veronika Vadovicova (SVK, 706 Indice de performance ITRA)
Yang Guangmei (CN, 698 Indice de performance ITRA)
Claire Bannwarth (FR, 686 Indice de performance ITRA)

Hommes
Jared Hazen (USA, 919 Indice de performance ITRA)
Pere Aurell (ES, 880 Indice de performance ITRA)
Wong Ho-chung (HK, 837 Indice de performance ITRA)
Liang Jing (CN, 863 Indice de performance ITRA)
Deng Guomin (CN, 843 Indice de performance ITRA) Consultez la start list ici.

La Vibram® Hong Kong 100 aura lieu le samedi 17 janvier avec un départ prévu à 1h du matin (Paris Time) (8h heure locale). Les premiers coureurs sont attendus aux alentours de 11h sur la ligne d’arrivée (18h heure locale). La première femme et le premier homme empocheront 1500 points au classement UTWT, au même titre que la Transgrancanaria HG, Madeira Island Ultra-Trail®, Ultra-Trail® Australia, La Sportiva Lavaredo Ultra-Trail, Western States 100-Mile Endurance Run et la CCC®. Suivez le live ici et tous les temps forts de la course sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter).

COURSES UTWT 2020 (course/pays/points/date)
Télécharger la carte UTWT 2020 ici
1 Vibram® Hong-Kong 100/Hong-Kong/UTWT 1500/17.01.2020
2 Tarawera Ultramarathon/New Zealand/UTWT 1000/08.02.2020
3 Transgrancanaria HG/Spain/UTWT 1500/04.03.2020
4 Gaoligong by UTMB®/China/UTWT 1000/23.03.2020
5 Patagonia Run/Argentina/UTWT 500/04.04.2020
6 100 Miles of Istria/Croatia/UTWT 1000/17.04.2020
7 Penyagolosa Trails HG/Spain/UTWT 1000/18.04.2020
8 Ultra-Trail® Mount Fuji/Japan/UTWT 1000/24.04.2020
9 Madeira Island Ultra-Trail®/Portugal/UTWT 1500/25.04.2020
10 Whalers’ Great Route Ultra-Trail/Portugal/UTWT 500/08.05.2020
11 Ultra-Trail® Australia/Australia/UTWT 1500/16.05.2020
12 VVX Volvic-Volcanic Experience/France/UTWT 500/22.05.2020
13 mozart100®/Austria/UTWT 1000/20.06.2020
14 La Sportiva Lavaredo Ultra Trail/Italy/UTWT 1500/26.06.2020
15 Western State®100-Mile Endurance Run /USA/UTWT 1500/27.06.2020
16 Val d’Aran by UTMB®/Spain/UTWT 500/03.07.2020
17 Eiger Ultra-Trail®/Switzerland/UTWT 1000/19.07.2020
18 Golden Ring Ultra-Trail®/Russia/UTWT 500/19.07.2020
19 TDS® (UTMB® Mont-Blanc)/France-Italy/UTWT 1000/26.08.2020
20 UTMB® (UTMB® Mont-Blanc)/France-Italy-Switzerland/UTWT 2000/28.08.2020
21 CCC® (UTMB® Mont-Blanc)/France-Italy-Switzerland/UTWT 1500/28.08.2020
22 Harricana Ultra-Trail®/Canada/UTWT 500/13.09.2020
23 Trans Jeju/Korea/UTWT 500/10.10.2020
24 Ultra-Trail® Ninghai/China/UTWT 500/17.10.2020
25 Salomon Cappadocia Ultra-Trail®/Turkey/UTWT 1000/17.10.2020
26 Javelina Jundred/USA/UTWT 500/31.10.2020
27 Ultra-Trail® Cape Town/South Africa/UTWT 1000/28.11.2020
28 Oman by UTMB®/Sultanate of Oman/UTWT 500/03.12.2020

Une semaine bien remplie en prélude de l’épreuve Individuelle du Championnat de France de ski alpinisme qui se disputera à Courchevel ce samedi 18 janvier, avec au programme, 2 manches des “Millet Ski Touring Courchevel” le mercredi 15 et le vendredi 17 janvier. Cette dernière également intitulée « Le Chrono des Champions » sera le support de qualification pour les prochaines coupes du monde de ski alpinisme. Dans ce contexte, l’élite française sera au rendez-vous et le haut du classement général devrait être bouleversé, voir les records de l’épreuve.

Pour la 4ème levée 2020 des “MSTC” ce mercredi 15 janvier, les 3,2km et 500m D+ de Vertical Race entre Courchevel Le Praz et Courchevel ont été avalés en 24min32s par le traileur Rémi Berchet, lauréat en octobre dernier de l’Endurance Trail des Templiers, une des courses pionnières de la discipline courue à travers le plateau des Causses (106 km et 5125 m de dénivelé positif). Comme pratiquement chaque semaine, il ne fallait pas lanterner sur la piste. Les 3 premiers se tiennent en 15 secondes. Jonas Buchot s’octroie la seconde place en 24min39s devant Arnaud Mazet, le vainqueur en titre du Dynastar X3 Courchevel (triathlon hors norme alliant cyclisme, trail et ski alpinisme) crédité d’un temps de 24min47s. Au général, Joris Perillat Pessey de l’ESF de la Clusaz conserve la pole position en 22min34s.

Rémi Berchet

Chez les féminines, Corinne Favre confirme sa victoire lors de la 1ère manche des “PlumMOONtain Races Courchevel” du lundi 6 janvier, en s’imposant en 29min02s devant Dixandra Magisson du Caf Albertville en 34min59s et Guylaine Blanc en 36min27s. Elle en profite pour grimper à la 4ème place du général provisoire, classement toujours dominé par l’Américaine Sierra Anderson (28min23s). 

Corinne Favre

Victoires de Pascale Gachet Mauroz et Paul Jay sur le challenge ESF

Son objectif depuis quelques années, c’est de toutes les faire. Pascale Gachet Mauroz, monitrice de ski à l’ESF de Courchevel Village, toujours en piste pour être une des concurrentes les plus assidues aux “MSCT” termine sur la 1ère marche du podium du Challenge ESF. Chez les moniteurs, Paul Jay de l’ESF des Ménuires l’emporte dans l’excellent temps de 25min11s. Au général, Joris Perillat Pessey de l’ESF de la Clusaz et Emily Harrop de l’ESF Aime 2000 en 29min15s font la course en tête.

Pascale Gachet Mauroz

Lors de cette 4ème manche qui a réuni 118 concurrents dont un fort contingent du club “Belles Grimpes SkiAlp”, les trophées en Cristal “Raymond & René Millet 2020” (Les fondateurs de la société Millet Mountain) ont été officiellement présentés par Guillaume Prin, le président du club organisateur « Courchevel Sports Outdoor ». Ils seront décernés aux lauréats des records homme et femme de la saison 2020 lors de la grande finale déguisée du mercredi 18 mars, suivie du concert exceptionnel de Shy’m, et agrémentés d’une prime de 2000€. Les 2èmes et 3èmes meilleurs temps scratch (homme et femme) de la saison recevront également des “Prize Money” de respectivement 1250€ et 750€.

Des bons d’achats au magasin partenaire « Le Camp de Base » viendront récompenser les vainqueurs de chaque catégories : Cadets : 300€, Juniors et Espoirs : 350€ et Vétérans et Séniors-Vétérans (60ans et plus) : 450€. De belles dotations qui vont motiver bon nombre de coureurs pour les 10 prochains rendez-vous!

Du suspens à venir avec le “Chrono des Champions” ce vendredi 17 janvier.

Comme à l’accoutumée ouverte à tous, cette course sera prise en compte pour le classement général 2020 des “MSCT” avec gratuité pour les participants de la 4ème manche du 15 janvier. Elle sera l’occasion pour tous les amateurs de la discipline de côtoyer les membres de l’équipe de France en toute simplicité.

Pour en savoir plus : Infos et résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com