Fracture des malléoles pour François D’Haene

FRANCOIS DHAENE FRACTURE

Après les 4 semaines de repos forcé suite à un problème osseux au talon qui l’a empêché de participer à la Diagonale des Fous début novembre, François D’Haene enchaîne les ennuis physiques avec une fracture des malléoles qui compromet le début de sa saison hivernale.

Fin d’année compliquée pour François D’Haene

Le 3 octobre, François D’Haene avait annoncé devoir renoncer à participer au Grand Raid de La Réunion pour cause de problème osseux au calcanéum. Une mise au repos forcé de 4 semaines, qui ne l’avait pas empêché d’être sur les chemins réunionnais et même d’assister Courtney Dauwalter, qui a pu profiter de la grande expérience du quadruple vainqueur de l’épreuve pour réaliser une course superbe.

Alors que l’athlète Salomon avait repris le chemin des montagnes alpines et voyait arriver avec plaisir les premières neiges, un nouveau coup dur l’oblige à mettre fin à sa saison : une fracture des malléoles.

FRANCOIS DHAENE MALLEOLE
Cheville droite plâtrée jusqu’au dessous du genou et immobilisation. Photo Instagram François D’Haene

Ecouter son corps, la sage philosophie de François D’Haene

Obligé de faire une pause prolongée, François D’Haene commente cet événement avec philosophie. « Il faudra patienter un peu avant d’y retourner. J’avais pas laissé beaucoup de répit aux premières neiges pour rechausser les skis et enfin reprendre l’activité après les petits pépins physiques qui m’avaient privés des festivités de l’automne. »

« Hélas, un mauvais appui et une fracture franche de la jambe au niveau des malléoles mettent un sérieux coup d’arrêt à cette saison hivernale qui débutait juste. »

« Même si j’avais eu la chance d’être épargné par les blessures depuis 10 ans, il paraît que cela fait partie de la vie d’athlète, alors on va devoir essayer de composer avec. Je vais faire comme avec chaque imprévu : analyser, essayer de comprendre et tirer les bons enseignements de cette blessure pour revenir au plus vite, en écoutant et en respectant mon corps. »

FRANCOIS DHAENE CHEVILLE
Sur le plâtre, les petits dessins s’accumulent. Photo Instagram François D’Haene

La première pause totale de sa carrière

Contraint de devoir stopper totalement toute activité physique, François D’Haene se retrouve dans une situation inédite, avec rien au programme de ses prochaines semaines. Il annonce : « Au programme des prochaines semaines : pause totale (la 1ère de ma carrière voire de ma vie, ça va pas être évident à gérer !) et rééducation sérieuse. »

Commentant sa première semaine de pause, François D’Haene explique : « Le but principal était de gérer la douleur – évacuer l’œdème – garder le moral – prévenir et gérer les activités socio professionnelles et familiales. Le plus clair de mon temps se passe au ralenti, voire à l’arrêt, allongé. Je ne pensais pas un jour arriver à poster une photo de mon chat mais c’est l’occasion rêvée. Bref, un programme qui va se densifier j’espère. En attendant on peaufine les dessins sur le plâtre et on regarde la neige tomber… »

Inondé de messages de soutien en cette période d’immobilisation post opératoire, il précise son objectif : « Retrouver mes aptitudes physiques pour pouvoir retrouver les montagnes dès que possible en pleine forme. Le chemin risque d’être long, technique et sinueux. D’habitude, c’est ce que j’affectionne ! »

Parmi les très nombreux commentaires, celui de Kilian Jornet, qui a connu ce même type de blessure et d’arrêt total, n’est pas dénué d’humour, si l’on se réfère à leur mano a mano sur la Hardrock en juillet : « Bonne récup ! Par expérience, on revient toujours plus fort de blessure… Donc j’ai peur d’imaginer ! »

Toute l’équipe d’Esprit Trail aussi…

Retrouvez l’interview exclusive de François D’Haene en mode pause réalisée à La Réunion par Serge Moro dans le N°128 d’Esprit Trail.

Version digitale disponible ICI

DHAENE ESPRIT TRAIL 128
La première double page de la longue interview à retrouver dans le magazine Esprit Trail 128.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *