Résultat Stranda Fjord Trail Race : Jonathan Albon impressionnant

STRANDA FJORD TRAIL RACE OPEN © GTWS : DR

Vainqueur du Marathon du Mont-Blanc il y a 5 semaines, Jonathan Albon s’impose de nouveau sur la 3e étape des Golden Trail World Series 2022, en Norvège. Frédéric Tranchand, 1er Français, termine 4e. Victoire de l’Américaine Sophia Laukli chez les féminines, Elise Poncet superbe 2e.

Stranda Fjord Trail Race : dans le froid, le vent et la pluie

Les coureurs s’attendaient à un temps froid et humide, ils ont été gâtés. Bienvenue en Norvège, son ciel bas et gris, ses températures inférieures à 10°, alors que la canicule règne en France. C’est dans cette ambiance de ciel plombé que les athlètes se sont élancés le samedi 6 août à 11h pour les 25km et 1700m D+ de cette 3e épreuve des GTWS. Après Zegama-Aizkorri et le Marathon du Mont-Blanc, la Stranda Fjord Trail Race marque la mi-parcours de la saison, avant Sierre-Zinal en Suisse le 13 août, puis Pikes Peak Ascent et Flagstaff Sky Peaks aux États-Unis en septembre.

Voir le profil précis de la course ICI

Neutralisation en montée

Tous les spécialistes le disent : la Stranda Fjord Trail Race commence au 10e kilomètre. Plus précisément, après le « demi-tour » de Fremte Blahornet, point culminant de la course à 1478 m d’altitude. Bref, lorsque commence la descente très technique. Et c’est donc sans surprise que les meilleurs grimpeurs ont pris les devants pour virer en tête au sommet, après à peine une heure de course. Le peloton masculin était très compact, personne ne lâchant rien. L’Anglais Jonathan Albon a fait demi-tour en premier, quelques secondes devant l’Italien Davide Magnini et le Marocain Elhoussine Elazzaoui, suivis de près par le Polonais Bartlomiej Przedwojewski. Les Français Frédéric Tranchand et Thibaut Baronian étaient dans le coup, distancés de moins d’une minute. Autre favori, Manuel Merillas pointait en 7e position, légèrement décroché mais toujours en course pour un podium. La bataille annoncée pouvait alors commencer.

STRANDA FJORD TRAIL RACE MONTEE
En vert, Jonathan Albon mène le peloton des leaders en fin de montée. © DR

Une descente très technique qui fait la différence

C’est dans la première descente que Jonathan Albon a fait la différence. Sur un secteur extrêmement technique et piégeux de 2km, avec de nombreux rochers instables et glissants, l’Anglais a mis pratiquement 3 minutes à tous ses concurrents directs. Ils ne le reverront jamais. Les principales victimes de cette terrible descente ont été Davide Magnini et Elhoussine Elazzaoui, visiblement peu à l’aise. Ils ne pointaient plus qu’en 4e et 6e position au passage au 2e ravitaillement, après 14,5km de course. Le grand vainqueur, à l’inverse, était Manuel Merillas, revenu comme un boulet de canon pour s’installer en 2e position. Côté Français, Frédéric Tranchand maintenait une belle 5e place et talonnait Davide Magnini.

Stranda Fjord Trail Race : victoire et record pour Jonathan Albon

STRANDA FJORD TRAIL RACE ALBON
Jonathan Albon, 2e victoire sur les GTWS 2022 après le Marathon du Mont-Blanc. © DR

Les 10 derniers kilomètres allaient être une formalité pour Jonathan Albon. L’athlète The North Face, très puissant sur les entiers herbeux et marécageux, allait maintenir son avance sans fléchir. Il s’offre à l’arrivée à la fois la victoire et le record de l’épreuve en 2h 24mn 02s. Certes, le précédent record établi en 2021 par Anders Haga en 2h 31mn 01s l’avait été par temps très chaud et sec, donc des conditions moins favorables, mais cela n’enlève rien à la superbe performance d’Albon.

Un résultat d’autant plus remarquable que l’Anglais s’était engagé au dernier moment sur cette épreuve, doutant de son état de forme après un Covid contracté juste après sa victoire au Marathon du Mont-Blanc, il y a 4 semaines. Pour la petite histoire, ce n’est qu’après s’être entraîné et avoir fait un super temps sur un segment Strava de l’épreuve quelques jours avant la course qu’il a décidé d’y participer, ne sachant pas s’il tiendrait la distance à bloc. Son chrono apporte la réponse. Albon devance de près de 3 minutes Manuel Merillas et termine à peine 14 secondes devant Bartlomiej Przedwojewski, qui complète le podium. Frédéric Tranchand s’adjuge finalement la 4e place, ayant repris Davide Magnini sur les derniers kilomètres. Thibaut Baronian franchit la ligne en 6e position. À noter les belles 14e et 17e places d’Adrien Michaud et Noé Rogier.

STRANDA FJORD TRAIL RACE PODIUM HOMMES
Le Top 5 masculin, avec de gauche à droite Frédéric Tranchand, Manuel Merillas, Jonathan Albon, Bartlomiej Przedwojewski et Davide Magnini. © DR
STRANDA FJORD TRAIL RACE TOP 10 HOMMES
Le Top 10 général.

Sophia Laukli reine des fjords

STRANDA FJORD TRAIL RACE SOPHIA
Sophia Laukli à l’arrivée, victoire et record de l’épreuve à la clé. © DR

Si la course masculine s’est jouée dans la première descente, la course féminine a livré son verdict beaucoup plus tôt. En effet, l’Américaine Sophia Laukli a surpris tout le monde avec une entame de course très rapide. Vite détachée, elle allait effectuer un cavalier seul, tant en montée qu’en descente, sans jamais être inquiétée par la concurrence. L’athlète Salomon comptait déjà plus de 4 minutes d’avance sur ses rivales au demi-tour du 10e kilomètre. Tout comme Jonathan Albon quelques minutes plus tôt, elle l’emporte en battant le record de l’épreuve, détenu depuis 2021 par Lilleskare Iversen en 3h 12mn 17s.

C’est donc derrière que le spectacle allait avoir lieu. Seconde en haut de la montée, l’Espagnole Sara Alonso, grande favorite, allait commettre une erreur de débutante en préférant ne pas se couvrir, malgré une température proche de 2° au sommet. Dépensant plus d’énergie que ses adversaires, toutes bien couvertes, elle allait payer cash sa négligence sur la fin de course.

Stranda Fjord Trail Race : superbe podium pour Elise Poncet

STRANDA FJORD TRAIL RACE ELISE PONCET
Grâce à une exceptionnelle 2e partie de course, Elise Poncet termine 2e. © DR

C’est Elise Poncet, du team Sidas Matryx, qui allait être la grande animatrice de la seconde partie de course. Partie prudemment, la Française allait réaliser un incroyable retour pour pointer en 3e position au ravito du 14e kilomètre. Elle talonnait alors Emelie Forsberg, la compagne de Kilian Jornet et membre du team NNormal. Poursuivant sur sa lancée, Elise Poncet allait rattraper et doubler la Suédoise au 17e kilomètre pour monter finalement sur la 2e marche du podium, à 2mn 37 de la gagnante. La 4e place reviendra à Blandine L’Hirondel, revenue à quelques secondes d’Emelie Forsberg à la faveur d’une belle fin de course. Sara Alonso termine finalement 5e, à plus de 6 minutes de Sophia Laukli. Julie Roux prend quant à elle une belle 7e place, Lucille Germain la 15e place et Iris Pessey la 19e place, confirmant la belle prestation globale des Françaises.

STRANDA FJORD TRAIL RACE PODIUM FEMMES
Les 5 premières du classement féminin, avec de gauche à droite Blandine L’Hirondel, Élise Poncet, Sophia Laukli, Emelie Forsberg et Sara Alonso. © GTWS / DR
STRANDA FJORD TRAIL RACE TOP 10 FEMMES
Le Top 10 féminin.

Tous les résultats ICI

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.