Résultat Ultra-Trail di Corsica 2022 : Beñat Marmissolle seul au monde

RESTONICA TRAIL PASSAGE AU COL DE VERGIO

L’Ultra Trail di Corsica, épreuve reine du Restonica Trail, intégrait cette année le calendrier de l’UTMB World Series. Avec un plateau relevé, l’UTC a vu le triomphe de Beñat Marmissolle. Sous une chaleur écrasante, le champion Basque échoue de 7 petites minutes à battre le record de l’UTC détenu par le Corse Lambert Santelli.

L’Ultra-Trail di Corsica, une découverte pour Marmissolle

Il y a 2 semaines à peine, le Basque Beñat Marmissolle était contraint d’annoncer son forfait à l’UTMB Andorre. La raison : une lombalgie aiguë lui ayant foudroyé le dos la veille du départ. Extrêmement déçu par ce coup du sort, il était donc venu en Corse le couteau entre les dents, très désireux d’effacer cette désillusion. Et c’est sur le parcours le plus long du Restonica Trail, un tracé de 110km et 7200m D+ avec des passages techniques terriblement pentus, que le Basque comptait prendre sa revanche.

3ème sur le Grand Raid à La Réunion en 2021 et vainqueur ex-aequo avec Pau Capell du Black Mountain Trail, il disait quelques heures avant le départ son impatience à s’élancer. « Quelques sorties de repérage m’ont permis de découvrir un paysage exceptionnel de beauté ! Des sentiers extrêmement techniques, truffés de cailloux, le tout assorti d’une chaleur caniculaire qui assomme l’organisme… Ça va être un nouveau combat dans une nouvelle arène que j’ai hâte de découvrir. »

RESTONICA TRAIL MARMISSOLLE
Arrivé en terre corse, le Basque affiche les 2 drapeaux avant d’en découdre avec le local de l’étape Noël Giordano. © Facebook Marmissolle / DR

L’Ultra-Trail di Corsica, un plateau impressionnant

Parmi les 300 participants de l’UTC, figuraient quelques clients sérieux. Premier d’entre eux, le local Noël Giordano, soutenu par toute l’Île de Beauté, vainqueur du format 64km du Restonica Trail en 2021. Auteur d’un début de saison impressionnant, il restait en effet sur 3 victoires consécutives, au 60km du MIUT en avril, au Trail Napoléon début mai et au Trail A Petralbinca début juin.

Le Suisse Diego Pazos, ancien vainqueur du 90km du Marathon du Mont-Blanc en 2016, 8e de l’UTMB Mont-Blanc 2021, affichait également des ambitions.

2e du Grand Raid de La Réunion en 2019, Nicolas Rivière était également un sérieux candidat au podium. De même que Julien Courbet, toujours placé dans les trails des montagnes pyrénéennes.

Une nuit au coude à coude

Partis jeudi à 23h du centre de Corte, le peloton s’est vite étiré pour ne laisser que 2 hommes en tête, Marmissolle et Giordano. Durant toute la nuit, ils sont restés dans les pas l’un de l’autre, passant tous les CP dans la même seconde. Ce n’est qu’au petit matin, après le point de contrôle de Calacuccia, que le Basque a peu à peu décroché son rival. C’est dans la 2e grande difficulté du parcours, la montée vers Bocca Crucetta, point culminant du parcours à 2415m, que Marmissolle a définitivement lâché Giordano, juste avant de rejoindre le tracé du mythique GR20. Avec une chaleur bien plus intense que lors de l’exploit de FKT féminin réalisé mi-juin par Anne-Lise Rousset, Marmissolle a alors affronté seul avec plus de 30 minutes d’avance la terrible montée du col de Bocca Alle Porte, à 2250m, point culminant du GR20.

RESTONICA TRAIL depart
Jeudi 23h à Corte, un départ haut en couleurs… © DR

Résultat Ultra-Trail di Corsica : Marmissolle à 7 petites minutes du record de Santelli

Au 86e kilomètre de course, le plus dur était derrière lui et le Basque avait course gagnée. En effet, il comptait près de 1h20 d’avance sur Giordano et 1h30 sur le Suisse Diego Pazos, toujours en embuscade. S’il pouvait encore rêver de record, Marmissolle devait cependant avaler la dernière difficulté du jour, la montée de 3 km et 800m D+ vers le plateau d’Alzu. Il ne lui resterait alors plus qu’à foncer le long de la vallée du Tavignanu en direction de Corte. Hélas, la chaleur a eu raison de l’organisme et des ambitions de Marmissolle. Il signe finalement un chrono de 16h 48mn 15s. Il échoue à 7 petites minutes du record de l’épreuve, toujours détenu par Lambert Santelli en 15h 41mn. Marmissolle termine avec 1h 52 d’avance sur Giordano et Diego Pazos ex-aequo, le Suisse étant revenu sur le Corse dans les derniers kilomètres.

UTC vainqueur BERNAT MARMISSOLLE
Le vainqueur Beñat Marmissolle. © DR

Le Restonica Trail 2022, record d’affluence

Avec un total supérieur à 1800 participants, record historique, le succès de l’événement est total. Trois autres courses sont encore au programme :

U Giru di Tumbonu (17km, 650D+), départ vendredi 8 juillet à 18h
Le Restonica Trail (69 km, 4000D+), départ samedi 9 juillet
Le Tavignanu Trail (33 km, 2500D+), départ samedi 9 juillet

Rendez-vous pour suivre les courses en live ici

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *