Résultats Black Mountain Trail : Benat Marmissolle et Pau Capell ex aequo !

BLACK MOUNTAIN TRAIL OPEN

Evénement trail majeur du Sud-Ouest de la France, le Black Mountain Trail était de retour cette année, après deux ans d’absence. Épreuve vedette, la Coupo Cambo a vu la victoire conjointe de 2 cadors du trail, le Basque Benat Marmissolle et l’Espagnol Pau Capell, en pleine prépa de l’UTMB.

Là-haut sur la Montagne Noire

Calé non plus en hiver mais à la fin du printemps, le Black Mountain Trail proposait le même défi : vaincre le sommet de la Montagne Noire, le Pic de Nore. C’est au départ de Saint-Amans-Soult, petite commune située dans le département du Tarn, à 8 kilomètres de Mazamet, que les coureurs avaient rendez-vous ce 4 juin. Parmi les 3 courses au programme, la Coupo Cambo s’impose comme l’épreuve la plus redoutable… « Seule une excellente préparation et un mental d’acier peuvent vous mener au bout… », préviennent les organisateurs. De fait, avec 3600m D+ pour 55km, le parcours s’avère redoutable. Mais son profil de « scie à bûche » permet de découvrir les faces Nord et Sud de cette fameuse Montagne Noire.

La belle découverte de Benat Marmissolle

BLACK MOUNTAIN TRAIL BENAT MARMISSOLLE © Facebook Benat Marmissolle : DR
© Facebook Benat Marmissolle / DR

« La Montagne Noire…je ne la connaissais pas », a commenté le traileur basque, 3e du Grand Raid de La Réunion l’an dernier. « Un immense massif forestier, très impressionnant… Le Black Mountain Trail est une très belle course, vraiment casse pattes avec une succession de montées très raides et de descentes semblables. Un magnifique parcours que l’organisation nous a concocté, cette course vaut vraiment le détour. » Grand habitué des pentes pyrénéennes, Benat Marmissolle a remporté en 2021 le Gran Trail Aneto-Posets et le 100k (8840m D+) de Canfranc-Canfranc. Il a confié à l’arrivée : « J’ai eu la chance et le plaisir tout au long de ce trail de courir à côté de Pau Capell. Nous avons beaucoup discuté, quel régal. »

Pau Capell sur le chemin de l’UTMB

BLACK MOUNTAIN TRAIL - PAU CAPELL © Instragram Pau Capell : DR
© Instragram Pau Capell / DR

Pau Capell ne connaissait pas non plus le Black Mountain Trail. Et il a été surpris par la difficulté de l’épreuve. « C’était brutal ! », a-t-il commenté, tout en rendant hommage à la beauté du parcours. « Bien qu’ils prennent le plus de dénivelé possible, les 55km du parcours sont très beaux et techniques. » Une course que le champion espagnol avait inscrite à son programme d’entraînement. Objectif : allonger peu à peu la distance, en vue de son grand rendez-vous de fin août. En effet, le vainqueur de l’UTMB 2019, absent de la dernière édition remportée par François D’Haene, sera bien au départ de l’UTMB 2022. Et prêt à batailler avec les favoris, entre autres Kilian Jornet et Jim Walmsley. Visiblement, cette préparation se passe plutôt bien. Pau Capell l’a lui même commenté : « Très content du travail effectué ! »

Kiara Bisaro au top niveau

L’ancienne cycliste professionnelle canadienne Kiara Bisaro, installée depuis quelques années dans le Tarn, s’est imposée chez les féminines. Elle termine à une très belle 13e place au classement général, à un peu plus d’1h30 des 2 vainqueurs du jour. Venue tardivement au trail (2017), Kiara Bisaro confirme qu’elle excelle dans toutes les disciplines auxquelles elle se consacre. Que ce soit le VTT, ou elle a participé aux JO de Sydney (2004) et à plusieurs Championnats du Monde, ou la course à pied.

BLACK MOUNTAIN TRAIL LOGO

Les podiums de la Coupo Cambo – 55km

Pau Capell et Benat Marmissolle en 5h 44mn 08s
Adrien Pajot Wagner en 6h31mn 57s

Kiara Bisaro (13e au scratch) en 7h 20mn 30s
Julie Nougaret en 7h 32mn 46s
Chloé Barré en 8h 35mn 30s

BLACK MOUNTAIN TRAIL OPEN © DR
BLACK MOUNTAIN TRAIL ARRIVEE © Facebook Benat Marmissolle : DR
Benat Marmissolle et Pau Capell à l’arrivée de la Coupo Combo. © Facebook Benat Marmissolle / DR

Les podiums de la Black Race – 33 km

Thomas Brunel en 3h 15mn 28s
Hugo Stephan en 3h 17mn 58s
Roméo Boisivon en 3h 21mn 11s

Isabelle Lamy, 4e au scratch, en 3h 22mn 20s
Virginie Caillaud en 3h 50mn 30s
Clémentine Auriac en 4h 02mn 11s

Les podiums de l’Objectif Nore – 18 km

Jonathan Coufourier en 1h 35mn 04s
Romain Barthes en 1h 35mn 16s
Damien Buchet en 1h 41mn 28s

Lola Lévêque, 20e au scratch, en 1h 59mn 27s
Carole Philomin en 2h 01mn 47s
Clothilde Meda en 2h 07mn 21s

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *