Stranda Fjord Trail Race : Jonathan Albon et Davide Magnini favoris

STRANDA FJORD TRAIL RACE davide magnini © GTWS

3e des 6 épreuves des Golden Trail Series 2022, le 25km de la Stranda Fjord Trail Race du samedi 6 août s’annonce très disputé, avec de nombreux athlètes élites ayant fait le déplacement en Norvège. Jonathan Albon, vainqueur du Marathon du Mont-Blanc il y a 1 mois, et Davide Magnini, 2e de Zegama-Aizkorri derrière l’intouchable Kilian Jornet, font figure de grands favoris.

Stranda Fjord Trail Race : une vraie course en montagne

Le profil du Stranda Fjord Trail parle de lui-même : avec ses 25 kilomètres pour 1700m de D+, il pourrait se résumer en une longue montée de 10km, suivie d’une très longue descente de 15km. Dans le détail, la course commence à Opshaug, à une altitude de 100m. Les 3 premiers kilomètres du parcours se déroulent sur une route goudronnée avant de rejoindre le sentier de randonnée menant à Lievarden (800m). De Lievarden, le parcours continue sur un sentier de crête au-dessus du fjord jusqu’à Duklidalen, où se situe le premier ravito. C’est ici que commence la vraie montée, bien plus raide, vers Monet (1058m). Certaines sections avoisinent les 45 degrés avant d’atteindre Monet, au sommet d’une falaise, avec plusieurs centaines de mètres de dénivelé côté fjord. Le chemin, très spectaculaire, nécessite une grande prudence.

STRANDA FJORD TRAIL RACE PROFIL
STRANDA FJORD TRAIL RACE
Les décors exceptionnels de la Stranda Fjord Trail Race. © Stranda Fjord Trail Race

À partir de là, le parcours commence à devenir plus accidenté et alpin, montant hors piste sur des éboulis et des dalles jusqu’à pratiquement 1500m à Fremte Blahornet, au 10e kilomètre, point culminant de la course, à 1478 m d’altitude. Le tracé fait alors demi-tour pour rebrousser vers Heimste Blahornet (1330m), sur une partie très technique aussi bien en montée qu’en descente, puis rejoint le second ravito, à Blahornsvatnet. Le parcours continue ensuite sur un plateau montagneux agrémenté de plusieurs marais jusqu’à Vardenakken (878 m), puis descend jusqu’à Dregetua (693m). Ces portions de parcours, par temps humide, peuvent être très boueuses et piégeuses. La suite n’est qu’une longue descente très roulante sur sentier jusqu’à Framhus puis sur la route jusqu’à Stranda.

Stranda Fjord Trail Race : taillé pour Davide Magnini ?

STRANDA FJORD TRAIL RACE DAVIDE MAGNINI FRED TRANCHAND JULIE ROUX
Davide Magnini, en reco avec Fred Tranchand et Julie Roux quelques jours avant la course. © Instagram Davide Magnini / DR

Sur le papier, le profil semble taillé pour le coureur italien, rapide en montée et aimant les parcours qui nécessitent de la relance. On se souviendra que sur le 42km de Zegama Aizkorri, 1ère des 6 épreuves des GTWS 2022, Davide Magnini avait fait jeu égal avec Kilian Jornet sur les 30 premiers kilomètres. Et qu’il l’avait même parfois devancé sur certaines parties très techniques. Mais il devra se méfier de l’imprévisible Jonathan Albon, vainqueur fin juin du 42km du Marathon du Mont-Blanc. L’Anglais, qui avait réussi à se détacher après 25km de course, devra cependant partir très fort pour espérer l’emporter, n’étant pas forcément le meilleur descendeur.

Fred Tranchand sur le podium ?

STRANDA FJORD TRAIL RACE FRED TRANCHAND © GTWS : DR
Frédéric Tranchand à l’arrivée de Zegama, où il a terminé 10e © GTWS / DR

Parmi les autres prétendants au Top 10, voire au podium, voire à la victoire finale, les meilleures chances françaises semblent être entre les mains – et les jambes – de Fred Tranchand. Ce format assez court et technique, avec des montées très sèches, pourrait lui convenir. Mais la concurrence sera rude, avec parmi les athlètes élite présents des coureurs ayant performé sur les 2 premières épreuves des GTWS. On pense particulièrement à Manuel Merillas, 3e à Zegama, et Elhousine Elazzaoui, 4e à Zegama et au Mont-Blanc, qui donnera tout pour monter enfin sur un podium. On suivra également avec intérêt l’entrée en lice de ces GTWS 2022 du Polonais Bartłomiej Przedwojewski, de l’Américain Andy Wacker, spécialiste de course en montagne, et de l’athlète norvégien du team Salomon Anders Kjærevik.

Stranda Fjord Trail Race : qui peut battre Sara Alonso ?

STRANDA FJORD TRAIL RACE sara alonso © GTWS
Sara Alonso, actuelle leader de la GTWS 2022 © GTWS / DR

Chez les féminines, après un incroyable début de saison sur les GTWS (3e à Zegama, 1ère au Mont-Blanc), l’Espagnole Sara Alonso semble intouchable. Mais là aussi, la concurrence sera rude. À commencer par Blandine L’Hirondel, de retour sur ce circuit après son opération. En remportant les championnats d’Europe de trail début juillet aux Canaries, la leader de la Team Women Evadict a montré qu’elle avait retrouvé son meilleur niveau. Côté tricolore, on suivra également la performance de Julie Roux, du team Salomon. A suivre également, l’Américaine Sophia Laukli, les Espagnoles Patricia Pineda Cornejo et Karina Carsolio, la Néo-Zélandaise Caitlin Fieder et bien sûr la Suédoise Emelie Forsberg, pour qui les fjords sont une seconde maison.

Course le 6 août, départ à 11h. Live à partir de 10h30

Suivre le live ICI

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.