Tor des Glaciers 2022 : exploit du Français Sébastien Raichon

TOR DES GLACIERS OPEN

123 heures, 57 minutes et 18 secondes, c’est le temps qu’il a fallu au Français Sébastien Raichon pour venir à bout des 450 km et 32000m D+ du Tor des Glaciers 450, l’épreuve ultra +++ du Tor des Geants. Il établit un nouveau record, battant de plus de 10 heures l’ancien chrono de 134 heures et 10 minutes établit par Luca Papi en 2019. Sur le Tor des Geants, le Suisse Jonas Russi s’impose.

Tor des Glaciers 2022 : Raichon, Papi, Tiaan, un trio ultra-endurant

On ne se lance pas sur le Tor des Glaciers comme on se lancerait dans un ultra classique type UTMB. Pour pouvoir prendre le départ de cette épreuve mythique, l’une des plus dures des Alpes, il faut déjà avoir fait ses preuves. Comprenez : avoir déjà terminé le Tor des Geants, la célèbre « petite sœur » du Tor des Glaciers, avec ses 330 kilomètres au menu, en moins de 130 heures.

C’était donc le cas de Sébastien Raichon, 10e du Tor des Geants 2019. À l’époque, Raichon avait terminé premier Français en un peu moins de 86 heures, tandis que Luca Papi bouclait de son côté le Tor des Glaciers en un peu plus de 134 heures, établissant un nouveau record.

TOR DES GLACIERS
Sébastien Raichon à l’arrivée du Tor des Glaciers, record à la clé. © Tor des Géants / DR

Sur cette édition 2022, Luca Papi était de nouveau sur la ligne de départ et a d’ailleurs amélioré son propre chrono. Parfaitement régulier, l’Italien a fait course commune avec le Sud-Africain Erwee Tiaan, les deux traileurs franchissant la ligne d’arrivée ensemble en 133h 22mn 28s. Ils complètent ainsi le podium.

tor des glaciers Papi Tiaan
Erwee Tiaan et Luca Papi à l’arrivée du Tor des Glaciers, tout sourire après leur “balade” de 450 km. © Tor des Geants / DR

Tor des Glaciers 2022 : la Belge Isabelle Ost au sommet

Chez les femmes, l’Italienne Marina Plavan a fait la course en tête depuis les premières foulées mais a dû abandonner suite à une chute, alors qu’il ne restait plus quelques dizaines de kilomètres à parcourir avant l’arrivée à Courmayeur. Elle a laissé la voie libre à la Belge Isabelle Ost, qui s’impose en 168h 04mn 32s devant la Française Chloé Saint Joly, revenue sur la fin sur la Britannique Nicky Spinks.

Voir le résultat complet de la course ICI

TOR DES GLACIERS ISABELLE OST
Isabelle Ost au paradis, après plus de 168 heures de course. © Tor des Geants / DR

Le Tor des Geants pour le Suisse Jonas Russi

À peine deux semaines après sa 8e place à l’UTMB, Jonas Russi a franchi mercredi 14 septembre la ligne d’arrivée du Tor des Geants à Courmayeur en vainqueur. Il a bouclé les 330 km et 24000m D+ du parcours en 70h 31mn 36s. Il prend ainsi sa revanche sur l’année dernière, où pour sa première participation il avait terminé second après avoir fait toute la course en tête. À l’époque, il avait été décroché dans la dernière descente par l’Italien Franco Collé, recordman de l’épreuve en 66h 43mn. Russi devance l’Italien Simone Corsini, 5e du Tor des Geants 2021 de près de 5 heures. Un autre Italien, Andrea Macchi, monte sur la 3e marche du podium, arrivé 6h12 après le vainqueur.

TOR DES GEANTS RUSSI
Jonas Russi enfin premier. © Tor des Geants / DR

Chez les femmes, après avoir longtemps mené la course, l’Espagnole Silvia Trigueros s’est fait devancer par la Britannique Sabrina Verjee, qui termine 5e au scratch moins de 10 heures après Jonas Russi. Trigueros termine 4 heures plus tard, en 10e position au scratch. La Française Sandrine Béranger monte sur la 3e marche du podium, en un peu moins de 90 heures.

Voir le résultat complet de la course ICI

TOR DES GEANTS sabrina Verjee
Sabrina Verjee peut signer : c’est elle la “Géante” de 2022 ! © Tor des Geants / DR

Tor 130 : record pour Henri Grosjacques

C’est le régional de l’étape, Henri Grosjacques, du village de Brusson, dans le Val d’Aoste, qui s’est imposé sur le Tor 130 kilomètres, dit le “Tot Dret”. Il s’impose en 22h 6mn 31s, nouveau record de l’épreuve. Il devance de 33 minutes le Belge Florentin Gooris. Le troisième, le Suisse Vincent Boitelet, termine à près de 2 heures du vainqueur. Le premier Français, Fabien Piquerez, termine 5e.

Chez les femmes, c’est l’Italienne Alessandra Boifava qui s’impose en 25h 45mn 25s. Elle prend la 10e place au général. Elle devance deux autres Italiennes, Katrin Bieler et Denise Zacco, arrivées ex-aecquo.

Voir le résultat complet de la course ICI

TOR 130
Henri Grosjacques, vainqueur du Tor 130 © Tor des Geants / DR
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.