Résultats Hoka XTrail Courchevel : Aurélien Dunand-Pallaz sacré XTrailer 2022

HOKA XTRAIL OPEN © CSO

Avec un concept « Find your limit » unique en France, le Hoka XTrail Courchevel qui s’est déroulé le 24 juillet a bousculé les codes des épreuves trail et sacré un champion, Aurélien Dunand-Pallaz. Retour sur une course pas comme les autres.

« Find your limit », à vous de choisir votre distance

Né de plusieurs années de réflexion au sein de l’équipe d’organisation du club Courchevel Sports Outdoor, le concept « Find your limit » du Hoka XTrail Courchevel est une formule idéale pour s’initier à l’ultra en montagne. Le principe est simple : 6 distances sont proposées (11, 22, 33, 44, 55 et 66 km), avec un seul tarif d’inscription et un départ unique à 5h30 du matin, à la lueur de la frontale. La suite, c’est à la carte. En effet, en arrivant sur les différentes barrières horaires réparties le long du parcours, le coureur a la possibilité de poursuivre sur une distance plus longue ou de basculer sur un parcours inférieur. Quant au traileur arrivé hors délai, il est automatiquement orienté sur le parcours inférieur. Sachant que, dans un souci d’équité, une fois la ligne d’arrivée franchie, les participants sont remboursés au prorata de la distance effectuée.

Ce format novateur a permis à la plupart des participants de trouver leur limite et de se familiariser à l’ultra-trail en douceur au milieu de paysages exceptionnels, dont un passage dans le parc national de la Vanoise. Et le départ aux aurores, sous un magnifique ciel étoilé, suivi d’une belle journée ensoleillée et chaude, a comblé l’ensemble du peloton qui a pu profiter des différents panoramas de ce trail classé parmi les plus beaux de l’Hexagone.

HOKA XTRAIL PAYSAGE © Olivier Brajon
© Olivier Brajon

Résultats Hoka XTrail Courchevel : 500 au départ, 13 à l’arrivée !

Près de 500 traileurs se sont donc élancés le 24 juillet dernier de Courchevel Le Praz, déterminés à aller le plus loin possible pour certains, à performer sur les distances les plus courtes pour d’autres. Ce concept de choix de distance en cours de route a d’ailleurs largement contribué à dynamiser la course dès les premiers kilomètres pour les concurrents qui avaient pour objectif les petites distances.

En revanche, pour ceux qui avaient décidé de s’engager sur les longues distances, le suspense était total. En effet, pour décrocher le titre de « XTrailer 2022 » en franchissant les 7 cols et en gravissant les 4100m D+ du 66km, chacun devait appliquer sa propre stratégie en fonction de sa forme physique. D’autant que différents classements étaient accessibles, chacun pouvant décider de se rabattre sur une distance inférieure à celle initialement visée pour monter sur l’un des podiums. Maîtriser à ce point sa destinée n’a jamais été aussi simple.

11 km : victoire d’Audrey Delaye et Théo Bourgeois

Vainqueur à Courchevel sur le XTrail 54km en 2017, le champion de France de Trail long 2018 Aurélien Dunand-Pallaz, également lauréat de la Transgrancanaria (128km) et second de l’UTMB (170km) en 2021, est parti très fort dans le sillage de Sébastien Fayolle. Alors que les deux athlètes passaient en tête au sommet de la Dent du Villard, première grosse difficulté de la journée après 10,9km, les premiers arrivants du 11km bouclaient leur course. L’espoir Théo Bourgeois du team Brooks Trail Runners s’impose en 53mn 07s devant Edgar Cognaud (59mn 45s) et le local de l’étape Mickaël Chapuis (1h 11mn 14s). Chez les féminines, Audrey Delaye décroche la victoire en 1h 10mn 32s, suivie de Lucie Boisier (1h 13mn 24s) et Juliette Gente (1h 14mn 02s).

Dixandra Magisson et Sébastien Fayolle s’imposent sur le 22 km

Dixandra Magisson © CSO
Dixandra Magisson s’impose avec plus de 30 minutes d’avance sur la deuxième. © CSO

Arrivé à la seconde porte horaire au Col de la Chal (11,7km), Sébastien Fayolle (Terre de Running Albertville) décide de jeter son dévolu sur le parcours du 22km. Il l’emporte assez facilement en 2h 16mn 34s, devançant Pierre Paym (2h 22mn 25s) et Louis Travaillot (2h 24mn 28s). De retour à la compétition après blessure, Dixandra Magisson s’impose très largement en 3h 07mn 26s devant Marie-Xavière Saffre (3h 37mn 54s) et Aline Olgard (3h 48mn 12s).

Héloïse Péricarde et Jonas Forot en patrons sur le 33 km

Suite à une erreur de parcours, Aurélien Dunad-Pallaz est distancé de 8 minutes par l’Américain David Hedges au pied le l’Aiguille de Mey, au km 19. À la même heure, les concurrents du 33 km se bousculent à l’arrivée. Et c’est au sprint que Jonas Forot (3h 57mn 12s) règle Thomas Pituello (3h 57mn 22s). Clément Jeannin complète le podium en 4h 14mn 34s. Côté féminin, Héloïse Péricarde signe une belle victoire en 5h 34mn 43s devant Charlotte Campanella (5h 37mn 55s) et Gwenaëlle Gaudillère Le Dain (5h 43mn 56s).

Oana Mihalcea et Clément Allard au top sur le 44 km

Oana Mihalcea © Patrick Pachod
Intouchable, Oana Mihalcea s’envole vers la victoire et prend la 2er place au scratch. © Patrick Pachod

De retour au refuge du Grand Plan après être passé par le col du Râteau (2688m d’altitude), Aurélien Dunand-Pallaz poursuit sa remontada avec un écart réduit à 4 minutes sur David Hedges. Alors que la course poursuite continue entre les 2 hommes sur le 55km, les coureurs du 44km sont annoncés. Clément Allard s’impose en 5h 47mn 45s devant Nicolas Georg (6h 03mn 36s) et Bruno Goddin (6h 07mn 30s). Chez les filles, grosse performance de la Roumaine Oana Mihalcea (Team Uglow Sport France) qui, en 5h 55mn 09s, l’emporte avec le 2e temps du scratch. Elle devance Coline Pasteur (6h 58mn 36s) et Adèle Hadjali (7h 04mn 16s).

Le graal pour Léa Germain et Aurélien Dunand-Pallaz sur le 55 km

Victoire de Léa Germain sur le 55km. © CSO

Après 6h 14mn 40s de course, Aurélien Dunand-Pallaz s’offre la victoire sur le 55km avec un peu moins de 4 minutes d’avance sur David Hedges (6h 18mn 05s). Le Colombien John Barrera, également en pleine préparation pour l’UTMB, aurait pu continuer sur la dernière boucle de 11km pour jouer le podium du 66km. Mais, après avoir connu quelques soucis gastriques au bout de 20 km, il a préféré s’arrêter sur la ligne du 55km, prenant la troisième place en 6h 50mn 29s. Chez les traileuses, Léa Germain a fait la différence en 9h 09mn 54s devant Lucile Magnaldo (9h 36mn 07s) et Carole Millet (9h 49mn 15s).

Aurélien Dunand-Pallaz décroche le titre de XTrailer 2022

HOKA XTRAIL DUNAND PALLAZ © Patrick Pachod
Au terme d’une course palpitante, Aurélien Dunand-Pallaz décroche le titre devant David Hedges. © Patrick Pachod

Si aucune féminine n’a pu poursuivre après le 55e kilomètre pour tenter d’aller chercher le titre de Xtraileuse 2022, 13 hommes se sont élancés pour conquérir le titre de « Finisher ». Parmi eux, la bataille continue entre Aurélien Dunand-Pallaz et David Hedges. L’Américain ne lâche rien et met les watts pour revenir sur le Français. Il comble d’ailleurs une partie de son retard, mais au final, il va lui manquer 1mn 20s. Aurélien Dunand-Pallaz décroche donc le titre de XTrailer 2022 en 7h 31mn 42s. David Hedges termine sur la seconde marche du podium en 7h 33mn 03s. Quant à la médaille de bronze, elle revient à Olivier Jouffrey, très loin derrière, en 9h54min.

Les résultats complets de toutes les courses ICI

Revivez la course grâce à la vidéo officielle ICI

HOKA XTRAIL LES PODIUMS © Olivier Brajon
Des podiums en pagaille et le trio du 66km au centre de la photo pour ce Hoka Xtrail 2022. © Olivier Brajon
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *