Marathon des Sables 2024 : des nouveautés et des surprises

MDS 2024

Si la première des nouveautés est le changement de nom, avec désormais l’appellation « Marathon des Sables, The Legendary » pour la 38ème édition qui se déroulera dans le Sahara marocain du 12 au 22 avril 2024, d’autres modifications sont au programme. On vous dit tout.

Marathon des Sables 2024 : un format historique

Grosse nouveauté de l’édition 2024, la distance ! Sachant qu’en plein désert, un kilomètre mesure parfois beaucoup plus que 1000 mètres en terme d’exigence, rallonger le format est un sacré défi. Ce sera celui des concurrents de cette nouvelle édition. Il s’agira en effet cette année de parcourir 252 km répartis sur 6 étapes. Soit la plus longue distance chronométrée jamais proposée dans l’histoire du Marathon des Sables, qui oscille généralement entre 210 et 230 kilomètres.

Autre nouveauté avec la redoutable étape longue. Celle que les concurrents redoutent et qui fait tant de dégâts interviendra le 3ème jour, et non le 4ème, comme lors des éditions précédentes. Il s’agit d’une étape faisant entre 75 et 90 kilomètres qui se déroule sur 2 jours. Les plus rapides arrivent à la tombée de la nuit et peuvent se reposer le lendemain, les moins rapides passent la nuit dehors…

Voir le teaser de l’édition 2024 ICI

MDS 2024 The Legendary
MDS 2024 The Legendary. Photo Organisation

Marathon des Sables 2024 : Rachid El Morabity au départ !

Après le coup de théâtre de l’édition précédente, où le « roi » Rachid El Morabity avait été sanctionné pour « manquement au règlement » (voir ICI) et avait décidé de quitter l’épreuve (voir ICI), la question se posait de savoir s’il allait de nouveau prendre le départ. Et la réponse est oui ! Neuf fois vainqueur de l’épreuve, Rachid sera donc bien sur la ligne de départ de cette 38ème édition pour aller chercher un 10ème titre. Mais ce ne sera pas simple. Il aura en effet à son côté son petit frère Mohamed El Morabity. Longtemps dans l’ombre de Rachid, Mohamed, désormais tenant du titre, ne se laissera pas faire. La lutte entre les deux frères promet une nouvelle fois d’être somptueuse. Et on voit mal qui pourrait empêcher l’un d’eux de s’imposer à nouveau.

Si la start list définitive n’a pas encore été publiée, on suivra cependant avec attention la performance de Yoann Stuck. Le Lyonnais en rêvait, il se frottera pour la première fois aux sables marocains. Mais il n’est pas un novice en la matière, puisque fin 2022, il s’était imposé sur le Half MDS au Pérou, couru dans les immenses dunes de sable fin d’Ica. L’Erg Chebbi et ses dunes à perte de vue ne devraient pas le déstabiliser outre mesure..

Rachid-el-morabity-abandon
Rachid El Morabity juste avant son abandon, lors de l’édition 2023. Photo Organsiation

Marathon des Sables 2024 : l’après Patrick Bauer

Ce sera certainement le moment de nostalgie des habitués. Créateur de l’épreuve et figure emblématique du Marathon des Sables, toujours hissé sur le capot de sa voiture pour chauffer l’ambiance sur les départs, et sur la ligne d’arrivée pour féliciter les concurrents et leur remettre leur médaille, Patrick Bauer ne sera pas le « patron » de cette édition. En effet, l’organisation a pris un nouveau visage avec la mise en retrait progressive de Patrick Bauer au profit de Cyril Gauthier, créateur des Half Marathon Des Sables. Le challenge de la succession du charismatique fondateur du MDS est immense quand on sait que nombre de coureurs, membres du staff et bénévoles venaient chaque année « pour Patrick ».

Patrick Bauer
Patrick Bauer, créateur du Marathon des Sables, et son légendaire sourire. Photo Organisation

Le programme complet de la 38ème édition

À partir des contrôles techniques du 1er jour, les coureurs évoluent en autosuffisance alimentaire, avec obligation pour le concurrent de porter son équipement (nourriture et matériel obligatoires). Chaque participant devra obligatoirement disposer d’un minimum de 2 000 calories par jour de course, soit 14000 calories pour 7 jours entiers. Les participants doivent par ailleurs prévoir une capacité de 1,5 litres de conditionnement en eau. Celle-ci est fournie par l’organisation au départ, sur les checkpoints (tous les 8 à 10 km environ) ainsi que sur les points d’eau intermédiaires. Lors de l’étape longue, une bouteille d’eau sera fournie à tous les concurrents afin de la remplir sur les différents checkpoints. Une mesure qui permettra d’augmenter temporairement la capacité de stockage à 3 litres.

1er Jour : Journée de contrôles techniques, administratifs et médicaux + nuit au bivouac
2eme Jour : Première étape (entre 30 et 40km) + nuit au bivouac
3eme Jour : Deuxième étape (entre 35 et 45km) + nuit au bivouac
4eme et 5eme Jours : Troisième étape qui se déroule sur 2 jours, à parcourir en partie de nuit (entre 70 et 90km) + nuit au bivouac
6eme Jour : Quatrième étape (entre 35 et 45km) + nuit au bivouac
7eme Jour : Cinquième étape (entre 30 et 40km) + nuit au bivouac
8eme Jour : : Sixième étape (entre 15 et 25km), remise des médailles puis transfert en bus vers Ouarzazate

Voir le teaser de la 38ème édition

Les derniers articles
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *