Bonne nouvelle, l’UTMB® Mont-Blanc aura bien lieu cette année. L’événement se tiendra du lundi 23 au dimanche 29 août et réunira 10 000 coureurs selon un protocole sanitaire strict. Pass sanitaire, vagues de départs, favoris, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’édition à venir.

Le pass sanitaire pour tous : le choix de la sécurité

Avec 10 000 coureurs de 92 nationalités répartis sur 7 courses, l’organisation a fait le choix de la sécurité : tous les acteurs de l’événement seront soumis au pass sanitaire. Coureurs, bénévoles, journalistes, partenaires, prestataires, VIP, tous devront présenter un pass sanitaire valide afin d’accéder à l’événement. Pour rappel, il est possible de justifier d’un pass sanitaire valide en remplissant l’une des trois conditions suivantes :

  • Certificat de vaccination complète (2ème dose incluse)
  • Test PCR ou antigénique négatif récent (moins de 48h)
  • Certificat de rétablissement de la Covid 19

Le pass sanitaire sera contrôlé lors de la remise des dossards pour les coureurs et au moment de la remise des badges qui donnent accès à l’événement pour toutes les autres parties prenantes.   

En ce qui concerne les transports, l’organisation maintient un dispositif exceptionnel pour se rendre au départ des différentes courses, à condition bien sûr de porter un masque à l’intérieur. Les réservations de navette sont d’ailleurs ouvertes sur l’espace coureur de chaque participant depuis le 8 juillet.

Concernant les départs et les arrivées, l’organisation a fait le choix de les espacer dans le temps afin de limiter la densité de coureurs. Les départs seront organisés en trois vagues espacées de 30 minutes pour la TDS®, l’OCC, la CCC® et l’UTMB®. Le départ de la MCC sera donné en 2 vagues. Les coureurs seront avertis de leur vague de départ au mois d’août en fonction de leur Indice de Performance. A noter que le départ de l’UTMB® est décalé à 17h et que les coureurs devront d’abord rejoindre leur SAS de départ au champ du Savoy avant de prendre le départ sous l’arche de la place du Triangle de l’Amitié. La ligne droite sera fermée au public et réservée à l’organisation.



Pour les courses au départ de Courmayeur, la nouveauté réside dans le changement du lieu de départ, puisque les départs de la TDS® (qui aura lieu cette année le mardi 24 août à 15h), de la YCC et de la CCC® seront donnés depuis le Courmayeur Sport Center de Dolonne. Les masques seront bien sûr obligatoires lors des départs et sur les cinq cents premiers mètres de la course. Quant aux ravitaillements, le self-service est supprimé au profit d’un service par les bénévoles. Les arrivées seront aussi soumises à un protocole sanitaire puisque les coureurs pourront profiter de la place pendant 15 minutes pas plus. Là-aussi, masque obligatoire.

Une densité folle et le retour des grands champions

Avec la présence des 10 meilleurs mondiaux sur l’UTMB®, la course s’annonce très disputée. Du côté des hommes, la densité est impressionnante avec plus de 81 coureurs avec le statut élite. L’Américain Jim Walmsley, les Français François D’Haene et Xavier Thévenard font figurent de favoris… sur le papier. Il faudra aussi compter sur Tim Tollefson, qui a terminé à la 3e place de l’UTMB® en 2016 et 2017 et qui aura à cœur de réussir sa course après deux échecs en 2018 et 2019 :

« Après deux échecs difficiles à digérer et une pandémie mondiale, mon impatience de boucler la boucle est plus grande que jamais.  Je retourne dans la vallée avec une flamme ravivée et une conscience encore plus forte de la chance que cela représente de courir ici », commente le coureur américain.

Parmi les coureurs qui peuvent surprendre, le Russe Dimitry Mityaev et l’Espagnol Pablo Villa font partie des outsiders capables de faire une grande course. Il faudra toutefois s’attendre à des surprises avec peu de repères et de courses engrangées par les favoris suite à une saison quasi blanche en 2020.

Chez les femmesBeth Pascall et Courtney Dauwalter trônent en haut du classement des favorites, mais il faudra aussi compter sur les Américaines Katie Schide et Kaytlyn Gerbin, les Françaises Audrey Tanguy et Camille Bruyas, la Suédoise Mimmi Kotka et la Néerlandaise Ragna Debats, auteure d’une très belle performance sur la Western States® 100-Mile Endurance Run pour sa première participation.

«Les courses nous ont tellement manqué et le fait que l’UTMB® puisse avoir lieu cette année est un symbole important pour notre communauté. Ce sera différent en raison des restrictions, mais les montagnes sont les mêmes que d’habitude. Pour moi, l’UTMB® est un voyage personnel, je veux être capable de sentir que j’ai bien fait les choses. Cela n’a rien à voir avec le chrono ou la position mais c’est une question de sentiment intérieur, vous le savez dans votre cœur », explique Mimmi Kotka.En tout, ce sont plus de 170 athlètes élites inscrits sur l’événement, ce qui fait de l’UTMB® Mont-Blanc, le rassemblement le plus prisé de la saison.

Sur la CCC®Luis Alberto Hernando viendra défendre son titre en face de Stian Angermund qui viendra s’essayer à la distance et déjà vainqueur de l’OCC en 2019 ou encore de l’Américain Jared Hazen qui figure parmi les meilleurs coureurs de l’autre côté de l’Atlantique et qui s’entraîne avec un certain Jim Walsmley. Chez les femmesRuth Croft semble intouchable cette saison après sa victoire en Nouvelle-Zélande, puis sur l’Ultra-Trail Australia et sa deuxième place en Californie le mois dernier :

« Après avoir fait une pause de trois semaines après la Western States ® 100-Mile Endurance Run, je commence à reprendre l’entraînement pour la CCC®. La première semaine de retour à l’entraînement n’est pas toujours agréable mais cela ne peut que s’améliorer à partir de maintenant. Les sentiers de Chamonix m’ont bien toujours bien traitée dans le passé et après une année d’absence, je suis heureuse d’être de retour », explique-t-elle.   

Elle devra quand même compter sur plus de 20 athlètes avec le statut élite à l’image de Megan McKenzieEmily Schmitz et Yiou Wang. A noter que le record de la CCC® est détenu par l’athlète chinoise Miao Yao en 11h57 lors de sa performance exceptionnelle en 2018.

Sans oublier les favoris des autres courses :

TDS®
Femmes
Page Holly – Royaume-Uni
Valmassoi Martina – Italie
Mityaeva Ekaterina –  Russie
Mayfield Camelia – Etats-Unis
Bosio Rory – Etats-Unis
Turini Giuditta –  Italie
Rai Mira – Népal
Bohard Manon –  France
Edwards Meredith –  Etats-Unis
Blanchet Juliette –  France
Hommes
Evans Thomas – Royaume-Uni
Krar Rob – Etats-Unis
Fernández Fernández Borja – Espagne
Clemente Mora Cristofer –  Espagne
Wästlund Simen Hjalmar –  Suède
Castaner Bernat Tofol – Espagne
Jung Daniel – Italie
Airiau    Gautier – France
Rueda Santos Gabriel – Argentine
Ramos González Marcos – Espagne

OCC
Femmes
L’hirondel Blandine – France
Yao Miao – Chine
Avilés Castaño Sheila – Espagne
Desco Elisa – Italie
Carrion Gisela – Espagne
Lu Yangchun – Chine
Sagnes Mathilde – France
Bleasdale Julia – Allemagne
Fielder Caitlin –  Nouvelle-Zélande
Comet Anna –  Espagne
Hommes
Hawks Hayden – Etats-Unis
Elazzaoui Elhousine – Maroc
Cardona Coll Oriol –  Espagne
Albon Jonathan –  Royaume-Uni
Bonnet Remi – Suisse
Simpson Robbie – Royaume-Uni
Ueda    Ruy – Japon
Egli Pascal – Suisse
Engdahl Petter – Suède
Wenk Stephan – Suisse

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *