Opération Paris-Plage : le week-end à la mer réinventé par Casquette Verte

ope paris plage

Le concept est simple : profiter d’un week-end pour quitter Paris direction la plage de Trouville, le samedi matin, et rentrer le dimanche soir. Sauf que quand on s’appelle Casquette Verte, on fait l’aller à pied, histoire de mériter sa baignade. Le Projet Paris-Plage est prévu le 28 janvier. 240 km en courant, avec son partenaire d’ultra (et de délires) Loïc Jalmin et tous ceux qui voudront se joindre à eux. Si ça vous tente…

Opération Paris-Plage : un délire entre amis

« C’est un bon petit délire encore une fois que je vais faire avec mon ami Loïc Jalmin, qui me suit dans toutes mes aventures”, explique Alexandre Boucheix, alias Casquette Verte, dans une interview parue hier chez notre confrère Jogging International. “On s’était dit que ça pourrait être fun de partir depuis notre canapé pour aller mettre les pieds dans la mer, boire une bouteille de vin sur la plage et rentrer en train, comme si de rien n’était, en un week-end. On partira donc très tôt le samedi 28 janvier depuis chez moi à Saint-Mandé, aux portes de Paris. Et on rejoindra d’une traite Honfleur, puis Trouville, là où il y a une gare pour rentrer le dimanche en fin de journée. »

Lisez l’interview intégrale de Casquette Verte pour Jogging International ICI

operation paris plage tracé
operation paris plage tracé

Opération Paris-Plage : un grand pas dans l’inconnu

Principale inconnue du ce défi (en dehors de la météo, qui pourrait rendre les choses très compliquées), la distance. En effet, jamais Casquette Verte ni son comparse n’ont couru un tel nombre de kilomètres d’une seule traite. Leur maximum, qui est déjà énorme, est La Diagonale des Fous. Certes, le dénivelé de l’Opération Paris-Plage est bien plus modeste, 2500D+ « seulement », mais il n’empêche qu’au-delà du 200e kilomètre, les deux hommes risquent de piocher un peu. Et Casquette Verte de préciser : « Paradoxalement, le fait que le parcours soit très plat avec 2500m D+ seulement, ne facilite pas les choses. Je sais que sur le plat, c’est très épuisant car tu es poussé à courir tout le temps et les moments où tu décides de marcher te paraissent très lents. C’est différent que de marcher dans une grosse ascension en montagne. »

Envie de se joindre à eux ? Découvrez les différents segments du parcours ICI

Pour suivre l’Opération Paris-Plage, Casquette Verte mettra un lien vers sa balise GPS sur ses réseaux sociaux un peu avant le jour J.

Pour découvrir le programme de courses 2023 « sans pression » de Casquette Verte, c’est ICI

OPERATION PARIS PLAGE
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *