Résultat Western 100 : 3 Français dans le Top 10

WESTERN 100 adam peterman

Ils étaient partis à la conquête de l’Ouest en mode découverte, ils auront tenu leur rang d’athlètes élite tricolores. Ludovic Pommeret, Vincent Viet et Camille Bruyas terminent tous les 3 dans le Top 10. Voici les résultats de la Western 100 édition 2022.

Adam Peterman, premier ultra, première victoire

WESTERN 100 WINNER PETERMAN
Adam Peterman peut exulter : il succède au roi Jim Walmsley au palmarès de cet ultra prestigieux. © Facebook Western States Endurance Run / DR

En l’absence du maître de la course, Jim Walmsley, triple vainqueur de la Western 100, détenteur du record de l’épreuve mais occupé à arpenter les montagnes de Chamonix pour préparer son UTMB, l’opportunité était trop belle. De nombreux Américains rêvaient en effet d’inscrire leur nom au palmarès du plus vieil ultra-trail des USA, qui en est à sa 49e édition. Mais rien ne présageait que le jeune athlète du team Hoka Adam Peterman, 26 ans seulement, soit le plus rapide d’entre eux. Pour sa première participation, l’Américain qui n’avait jamais couru un ultra s’impose largement devant son compatriote Hayden Hawks, mais à plus d’une heure du record de Maître Jim. Un autre Américain, Arlen Glick, se hisse sur la 3e marche du podium.

Podium masculin
Adam Peterman : 15:13:47
Hayden Hawks : 15:47:27
Arlen Glick : 15:56:15

Victoire de Ruth Croft chez les féminines

WESTERN 100 Ruth Croft
Deuxième l’an dernier, Ruth Croft s’impose avec le 3e chrono féminin de l’histoire de l’épreuve. © Facebook Western States Endurance Run / DR

Elle ne court pas vraiment d’ultras depuis longtemps, mais elle les court bien ! Deux ans seulement après être passée du format court à l’ultra-long, la Néo-Zélandaise Ruth Croft, deuxième l’an dernier, s’est largement imposée cette année. Postée en tête dès le début de la course, elle termine 12e au scratch et réalise la 3e meilleure performance féminine sur la Western 100. Elle domine de plus de 24 minutes la Canadienne Ailsa MacDonald, auteure du 10e chrono le plus rapide de l’histoire de la Western 100. La première Américaine, Marianne Hogan, termine 3e de l’épreuve pour son premier 100 miles.

Podium féminin
Ruth Croft : 17:21:30
Ailsa MacDonald : 17:46:45
Marianne Hogan : 18:05:47

Les Français sur le devant de la scène

WESTERN 100 vincent viet
7e, Vincent Viet s’est offert une sacrée conquête de l’Ouest américain. © DR

Ils y allaient pour découvrir le grand Ouest américain, ils n’ont pas été déçus du voyage. A ce jeu, Ludovic Pommeret s’est distingué, puisqu’il a même mené durant près de 50km en début de course. « J’ai pris mes responsabilités pour monter à mon allure », a déclaré le Français, surpris de la passivité des favoris américains. Rattrapé après 60 km de course dans les parties plus roulantes, le Savoyard de 46 ans prend la 6e place, juste devant Vincent Viet, 7e. Quant à l’Alsacien Sébastien Spehler, qui a accompagné Pommeret au début, a été contraint à l’abandon au 80e kilomètre. Pour la Française Camille Bruyas, la Western 100 était surtout l’occasion de partir à l’aventure, sa préparation n’ayant pas pu être celle espérée pour jouer devant. Elle termine 10e féminine, à plus de 2 heures de Ruth Croft.

WESTERN 100 3
Avec des températures caniculaires, les gués étaient les meilleurs spots pour encourager les concurrents. © Facebook Western States Endurance Run / DR
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.