Western 100 : qui pour succéder à Jim Walmsley ?

WESTERN 100 WALMSLEY

Ce week-end aura lieu le premier grand rendez-vous international de trail aux USA, avec la Western States Endurance Run 2022. Au départ de ce célèbre 100 miles, le plus vieil ultra-trail des États-Unis, des athlètes élite rêvant de succéder à Jim Walmsley, vainqueur des 3 dernières éditions et détenteur du record de l’épreuve. Dont quelques Français excités à l’idée de découvrir cette course mythique. Et qui espèrent bien y faire un résultat.

WESTERN 100_ OPEN
La Western 100 est le plus vieil ultra-trail des États-Unis. La 49e édition s’annonce très ouverte, sans l’intouchable Jim Walmsley… © Western States / DR

La Western States Endurance Run, une course mythique

La Western States Endurance Run suit la partie médiane du célèbre Western States Trail. C’est un sentier de randonnée qui s’étend de Salt Lake City, dans l’Utah, à Sacramento, en Californie. La Western 100 est considérée comme l’une des épreuves de course à pied les plus dures des États-Unis. Le départ est donné à Olympic Valley, site des Jeux olympiques d’hiver de 1960. Le tracé monte immédiatement du fond de la vallée jusqu’au col Emigrant, puis suit les sentiers originaux utilisés par les mineurs d’or et d’argent des années 1850. Il s’achève à Auburn, une petite ville au cœur du pays historique de l’or en Californie, où est jugée l’arrivée. La majeure partie du sentier traverse un territoire sauvage, isolé et accidenté, accessible uniquement à pied, à cheval ou… en hélicoptère ! Cette année, la Western 100 intègre pour la première fois le calendrier des épreuves de l’UTMB World Series.

WESTERN 100_Profil
Le profil “en descente” caractéristique de la Western 100.

Western 100 2021, édition explosive

L’édition 2021 de la Western 100 a été l’une des courses féminines les plus compétitives jamais organisées. Et pour cause, 15 femmes ont été classées dans le Top 30 ! 7 des 10 premières femmes ayant brillé l’an dernier seront de nouveau présentes sur la ligne de départ. Côté masculin, Jim Walmsley a écrit sa légende en remportant en 2021 sa troisième victoire consécutive. Il avait déjà gagné en 2018 et en 2019, établissant alors le record de l’épreuve en 14h 9mn et 28s. Cette année, pour la 49e édition, le plateau élite sera relevé. De nombreux athlètes rêvent en effet de succéder au roi Jim, installé en France et se préparant pour l’UTMB Mont-Blanc. Ainsi, les 4 autres athlètes du Top 5 2021, tous américains, seront au départ. Il s’agit de Tyler Green, Drew Holmen, Cody Lind et Tim Tollefson. Jared Hazen, qui a réalisé le deuxième temps le plus rapide (14h 26mn) de l’histoire de la Western States en terminant deuxième derrière Walmsley en 2019, sera également dans le peloton cette année.

WESTERN 100 WALMSLEY
Jim Walmsley, roi de la Western 100 dont il a remporté les 3 dernières éditions, détient le record de l’épreuve depuis 2019. © DR

Camille Bruyas pour un podium ?

Pour sa première participation à la Western 100, Camille Bruyas, dossard 12, fait partie des favorites. Deuxième de l’UTMB 2021 derrière Courtney Dauwalter, elle s’est imposée ce début de saison sur les deux courses auxquelles elle a participé. Ces 2 courses, le Nivolet-Revard (52km) et l’Experience Impluvium de la Volvic Volcanic Experience (43km), faisaient partie de sa préparation pour la Western 100. Avec un Index UTMB de 781, elle sera confrontée à 4 sérieuses candidates toutes mieux classées qu’elle. Et ayant toutes déjà couru cette épreuve. La Néo-zélandaise Ruth Croft fait figure de femme à battre. Mais les Américaines Brittany Peterson, Katie Asmuth, Keely Henninger et l’expérimentée Kaci Lickteig, pour sa 8e participation, seront des adversaires de taille. Au côté de Camille Bruyas, il faudra suivre également la performance d’Anne-Lise Le Quéré, habituée des podiums sur des formats 80 km et gagnante du 45km de l’EcoTrail de Paris en mars dernier.

WESTERN 100 CAMILLE BRUYAS © Instagram Camille Bruyas : DR
© Instagram Camille Bruyas / DR

3 Français face à l’armada américaine

Côté masculin, les chances tricolores les plus sérieuses seront défendues par Ludovic Pommeret, Vincent Viet et Sébastien Spehler. Là encore, aucun de ces athlètes n’a jamais participé à cette épreuve. Ils découvriront donc tous le parcours que connaissent déjà leurs adversaires américains. Mais les Français ont les armes pour réussir. Ainsi Ludovic Pommeret, 4e de l’UTMB et vainqueur ex-aequo avec l’Italien Daniel Jung de la Diagonale des Fous 2021, est le mieux classé de tous. Vincent Viet, 17e de l’UTMB, vainqueur du 45km de l’EcoTrail de Paris et de la Trans Aubrac ce début d’année, arrive en grande forme. Quant à Sébastien Spehler, performant sur moyenne distance, vainqueur du 80km du Trail de Haute Provence en mai dernier, il se lance dans l’inconnu sur ce format longue distance.

Résultats dans quelques jours…

WESTERN 100 LUDOVIC POMMERET © instagram Ludovic Pommeret : DR
© Instagram Ludovic Pommeret / DR
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.