Jim Walmsley : l’UTMB, une obsession

WALMSLEY UTMB LE FILM

En 3 participations, Jim Walmsley n’a terminé l’UTMB qu’une seule fois, à la 5e place, en 2017. Cette année-là, c’est François D’Haene qui s’était imposé. Depuis, les 2 autres tentatives du missile américain, en 2018 et 2021, se sont soldées par 2 abandons. Malgré des départs canons, il n’est jamais parvenu à dompter tout à la fois les conditions de course, la météo, la nuit, le froid et les difficultés du parcours. Des échecs qui virent à l’obsession : celle d’être le premier Américain à remporter cette course mythique. Et battre le record.

Devenir “Européen”…

WALMSLEY UTMB RUNNING
© Instagram Jim Walmsley / DR

Si des femmes l’ont fait, et Courtney Dauwalter en est le plus récent exemple, aucun homme n’y est encore parvenu. Pourquoi ? À cette question, Jim Walmsley a une réponse. « Pour gagner cette course européenne, il faut être un Européen. » C’est la raison pour laquelle il a décidé de s’installer et se préparer en France, du côté de Chamonix. C’est également la raison pour laquelle il avait choisi le Madeira Island Ultra-Trail (MIUT), fin avril, pour débuter sa saison. Une course européenne, beaucoup de dénivelé brutal, avec une grande partie de nuit… Et une victoire et un record à l’arrivée, pour se prouver encore et encore ce dont il est capable.

Un film fondateur pour Jim Walmsley

WALMSLEY UTMB PORTRAIT
© DR

Pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé, Jim Walmsley a besoin d’assembler les pièces d’un puzzle qui le mènera au succès. Dans la première partie du film que nous vous proposons de regarder, il explique son cheminement de ces derniers mois, qui l’a amené à s’installer en France : « J’ai soigneusement assemblé les pièces du puzzle pour essayer de créer une meilleure opportunité de succès lors de la plus grande course d’ultra-trail au monde. Je me sens vraiment chanceux pour Jess et les gens autour de moi qui croient en moi et rendent cela possible. Avec cette relation qui est en train de se bâtir entre Hoka, Wahoo et UTMB, je me retrouve au milieu de la tempête idéale, celle qui me permet de canaliser toute mon énergie vers ce grand objectif fin août. »

Jess Brazeau, la victoire de sa vie

WALMSLEY UTMB MARIAGE
© Instagram Jim Walmsley / DR

Qu’il l’emporte ou non à Chamonix fin août, pour 2022, Jim Walmsley a déjà remporté la plus belle victoire de sa saison. Et de sa vie. Il a en effet épousé sa compagne et traileuse Jessica Brazeau le 5 avril dernier à Silverton, dans le Colorado. Un lieu symbolique de l’autre passion de Jim, puisque c’est la ville de départ de la Hardrock 100.

Walmsley, le film. Première partie

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *