Résultat Ultra Trail des Montagnes du Jura : le 177 km pour Johan Fernandez, le 79 pour Casquette Verte

Alexandre Boucheix - Casquette Verte arrivee vainqueur Renarde Photo Ben Becker

Le Haut-Savoyard Johan Fernandez remporte pour la deuxième année consécutive, l’UTMJ, la plus grande course de 177 km de la 3e édition de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura. Sur la Franco-Suisse (110 km), victoire conjointe de Luc Gential et de l’Italien Massimo Paladin. Quant à Alexandre Boucheix, alias Casquette Verte, il s’adjuge la Renarde (79 km) et met désormais le cap, comme Johan Fernandez, sur La Diagonale des Fous.

Résultat UTMJ : Johan Fernandez comme en 2021 sur le 177km

Annoncé comme tête d’affiche de cette 3e édition avec sa victoire en 2021, Johan Fernandez a gagné son pari. Il remporte à nouveau l’épreuve reine de l’UTMJ en 24h 32mn 55s, avant d’affronter la Diagonale des Fous. Pourtant, rien n’a été simple, comme il l’avoue lui-même : « Je voulais faire moins que l’année dernière, mais vu que le parcours a été raccourci, le challenge était quelque peu changé. Je voulais forcément gagner mais je suis parti en mode cool, à mon rythme, sans me préoccuper des autres concurrents. Cela était plus compliqué que l’année dernière, notamment par rapport au climat ; j’ai eu des hauts et des bas avec un coup de mou cette nuit et un peu froid mais c’était supportable. J’ai fait une bonne partie du parcours avec un concurrent, Cédric Mermet, et avec mon pacer sur une partie de la course. Je vais faire désormais deux semaines off et me reposer. »

Johan Fernandez arrivee vainqueur UTMJ © Ben Becker
Johan Fernandez vainqueur de l’UTMJ grand format. © UTMJ / Ben Becker

Deuxième de la Franco-Suisse l’an dernier, le local de l’étape, le Jurassien Cédric Mermet, termine second de l’UTMJ à un peu plus de 35 minutes. « Je me suis basé sur une partie de parcours comme l’année précédente et du coup, je me suis trompé sur le balisage et j’ai perdu du temps bêtement, a-t-il commenté après course. J’ai essayé de récupérer mon chrono mais c’était trop tard. C’est parti très fort au début et même si j’ai déjà fait cette distance, je l’ai subi après. J’étais barbouillé. Mais j’ai eu des beaux moments, notamment entre Mont d’Or et Jougne où j’ai retrouvé des sensations et où je me suis fait plaisir. J’y croyais encore mais bon, je termine deuxième, c’est bien. »

Le podium est complété par un néophyte de cette distance, le Breton Tangi Taton, résidant en Suisse et connaissant la région. Il termine avec un chrono de 25h 58m 22s. « Je n’avais jamais fait cette distance auparavant, j’ai donc essayé de partir à un rythme que je considérais le bon pour arriver au bout et en bon état. Je me suis un peu trompé sur le rythme et je le saurai la prochaine fois, j’étais bien sur 110-115 km mais après je n’ai jamais réussi à récupérer mes jambes et j’ai terminé en marchant. Du coup, j’ai pu profiter des paysages tout en restant dans la course. Je n’ai pas été gêné du tout par le froid et le vent, j’aime bien ces conditions. Par contre, je suis surpris de terminer 3e malgré tout et je ne savais pas pour le déclassement du 4e. Je suis donc content. » En effet, le Haut Savoyard Nicolas Firmin, qui l’a précédé sur la ligne d’arrivée, a fait une erreur de parcours et a donc subi des pénalités. Il a été rétrogradé à la 4e place.

TOP 10 UTMJ © LiveTrail
TOP 10 UTMJ © LiveTrail

Duo franco-italien sur la Franco-Suisse

franco suisse
Météo compliquée pour tous, il fallait aimer l’eau sur la Franco-Suisse. © UTMJ

Sur la Franco-Suisse, le Savoyard Luc Gential partage la victoire avec l’Italien Massimo Paladin. Les deux coureurs ont passé la ligne main dans la main et sont donc ex-aequo. « Nous avons fait la course ensemble tout le long ; il aurait été bête à la fin de faire un sprint pour essayer de remporter la course individuellement. Je lui ai demandé de passer la ligne ensemble et il a dit d’accord sans hésiter », a déclaré Massimo Paladin, qui habite dans le Pays de Gex depuis 13 ans et apprécie le Jura. Les deux hommes devancent Cédric Pernet et Rémi Gillie.

Résultat UTMJ : Casquette Verte remet ça sur la Renarde

Alexandre Boucheix - Casquette Verte © Ben Becker
Une Casquette Verte bien détrempée remporte la Renarde pour la seconde fois consécutive, avant de filer vers La Réunion… © UTMJ / Ben Becker

Sur la Renarde (70 km), le tenant du titre, vainqueur cette année de l’Ultra Tour des 4 Massifs et de l’Ultra01, Alexandre Boucheix, alias Casquette Verte, remporte à nouveau la course en 7h 39mn 58s. Frédéric Poumerol, de la Team Élite Brooks Trail Runners, qui devançait Boucheix sur le début de la course, a abandonné en milieu de parcours, pour le plus grand étonnement de Casquette Verte à l’arrivée.

« J’ai décidé de jouer au jeu “Mets pas ta veste”, c’est-à-dire tenir malgré le froid, un jeu à ne pas reproduire chez soi, a raconté le fantasque traileur parisien. Mais c’était pour bien m’entraîner à la Diagonale des Fous (du 20 au 23 octobre), me dire que l’humain est plus fort que les conditions. Je suis trempé, mais j’ai tenu jusqu’au bout. Après le départ, j’ai laissé partir trois-quatre concurrents devant moi, puis je me suis perdu avant Morbier, j’étais cinquième. J’ai repris plusieurs concurrents à Morbier.

Je savais qu’il en un restait un encore devant (Frédéric Poumerol), mais on m’avait dit qu’il avait quinze-vingt minutes d’avance. Il a envoyé du lourd et je n’ai pas compris à quel moment je l’ai doublé. On m’a dit que j’étais deuxième pendant un long moment, puis une ou deux fois des personnes m’ont dit qu’il n’y avait personne devant moi. Je ne savais plus qui croire, donc j’ai continué à me concentrer sur ma course, pour ne pas tomber. Ce n’est que deux kilomètres avant l’arrivée que j’ai su que j’allais gagner. C’est toujours sympa d’être premier, en espérant qu’il ne soit rien arrivé de grave à Frédéric Poumerol»

Le podium est complété par le Mâconnais Ludovic Anicet et le jurassien Ludovic Bailly Basin.

Résultats complets des courses ICI

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *