Nouveau coup dur pour Francesco Puppi

FRANCESCO PUPPI ZEGAMA

C’est lors d’une chute pendant la course Neirivue-Moléson le 19 juin que le traileur italien Francesco Puppi s’est de nouveau fracturé le coude. A peine 6 mois après sa première fracture au même endroit. Une blessure qui va le tenir éloigné des parcours pendant de nombreuses semaines.

Troisième à Neirivue-Moléson malgré un coude cassé

C’est sur les réseaux sociaux que l’Italien à la chevelure folle a annoncé lundi matin la nouvelle : fracture du coude gauche, 6 mois à peine après sa première fracture. « Je ne pense pas que vous puissiez ou vouliez y croire, tout comme je ne peux et ne veux presque pas y croire moi-même. Hier à Neirivue-Moléson j’ai chuté en pleine course et me suis cassé – encore – le coude gauche, six mois après la première fracture. J’ai tout de même réussi à terminer la course en finissant troisième en 1h 01mn 23s, même si l’intérêt de mon résultat passe complètement au second plan. »

PUPPI A NEIRIVUE MOLESON © Instagram Francesco Puppi : DR
Francesco Puppi durant la course de Neirivue-Moléson où il a chuté, se cassant de nouveau le coude. © Instagram Francesco Puppi / DR

Un hommage appuyé à Rémi Bonnet

Si Francesco Puppi a minimisé l’intérêt de cette troisième place acquise malgré un coude cassé, c’est principalement pour deux raisons. Il les explique lui-même : « D’abord l’accident, et le fait que je vais subir une nouvelle opération douloureuse et un parcours de rééducation difficile, comme j’ai déjà pu en faire l’expérience. Et surtout parce qu’hier Rémi Bonnet a montré toute sa classe et ce que signifie courir vite en montagne, en battant un record historique ayant appartenu à Jonathan Wyatt. Rémi l’a fait avec une démonstration explosive de puissance, d’élégance et de courage, me faisant me sentir en quelque sorte privilégié d’avoir été là, au moins pendant une partie de la course, et d’avoir pu courir avec lui. » Difficile de rendre un plus bel hommage à la performance du Suisse.

PUPPI OUT © Instagram Francesco Puppi : DR
© Instagram Francesco Puppi / DR

Aller chercher des ressources pour se reconstruire

Très abattu par cette nouvelle blessure, Francesco Puppi ne cachait pas son amertume de devoir quasiment mettre un terme à sa saison avant même de l’avoir réellement débutée. Et redoutait les éventuelles complications au niveau de son coude, qui avait déjà dû être ré-opéré en avril suite à la fracture de décembre dernier. Il comptait sur l’été pour se refaire la cerise. Ce sera pour plus tard…

PUPPI IN ZEGAMA © Instagram Francesco Puppi : DR
Francesco Puppi dans la foule de Zegama en mai dernier, heureux comme un gosse de cet accueil chaleureux. Il terminera à une décevante 65e place, victime de problèmes musculaires en descente. © Instagram Francesco Puppi / DR
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.