Le soleil rayonne de mille feux sur le Parc National du Mercantour pour cette 7ème édition de l’Ultra-Trail Côte d’Azur Mercantour.

@activ’images

Cette édition 2021 était placée sous le signe de la fête et de la vie qui anime de nouveau nos vallées après une année 2020 qui aura marquée lourdement notre région.

@activ’images

Pendant 3 jours, 1900 athlètes se sont élancés sur pas moins de huit épreuves différentes. 5km, 10km, 30km, 75km, 115km, 150km, 180km. Ce ne sont pas les prochains numéros gagnants du loto mais bien le nombre de kilomètres que nos trailers ont avalé sur les sentiers escarpés du Département des Alpes-Maritimes.

@activ’images

Organisé avec le soutien inconditionnel du Département des Alpes-Maritimes, l’UTCAM fait la part  belle à la montagne et se singularise par son littoral à couper le souffle. De la mer à la montagne, telle est la devise de cet évènement qui ne cesse de surprendre. Cette année encore, le départ a été donné le vendredi 9 Juillet à quelques mètres seulement des eaux bleues et claires de la Méditerranée en Principauté de Monaco. Pour la première fois de son histoire, la place du Palais Princier a accueilli le départ de l’UTCAM.

@activ’images

Nous remercions chaleureusement son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco de nous avoir donné la chance de lancer cette 7ème édition dans un lieu si prestigieux.

Plus de 130 coureurs sont donc partis de la Place du Palais pour le VERTICAL 5KM et pour les deux épreuves à étapes de cet UTCAM : le 150 et le 180KM. Le chemin s’élève d’emblée direction La Turbie pour l’arrivée de ce premier VERTICAL 5KM au pied du symbolique Trophée d’Auguste. 

Pour les participants de la version ultra, la course se prolonge direction la vallée de la Roya, tout en admirant la beauté du littoral de la Côte d’Azur et de ses vues imprenables sur la Méditerranée.

Une nouvelle formule par étapes pour relier Monaco à Saint-Martin Vésubie en 2 ou 3 jours (150 ou 180KM).

La Roya, une des vallées dévastées par la tempête Alex et qui a subit de nombreux dommages, se relève doucement. La vie reprend son cours et c’est donc tout un symbole de voir l’arrivée de la première étape à Breil/Roya, sur le tout nouveau pont reconstruit suite aux intempéries.

A Saint-Martin Vésubie aussi le village fourmille en ce vendredi avec le départ du 115KM à 22h. 300 participants, frontale sur la tête, s’en vont escalader les sommets du Mercantour, de la Cime de Peira Cava à la Cime de Piagu en passant par le col du Turini, la Valette de Prals ou encore la cime du Pisset.

L’agitation ne quittera plus Saint-Martin de tout le week-end avec des courses au programme chaque jour. Tandis que les courageux des longues distances arpentent déjà les sentiers, le 75KM puis le 50KM s’élancent au matin du samedi 10 Juillet. A l’instar de la veille, la météo est généreuse et le soleil omniprésent, ajoutant un peu de piment à un parcours déjà ardu et technique.

Tout au long des chemins, ce sont près de 700 bénévoles et 100 médecins/secouristes qui assurent la sécurité des athlètes et les encouragent à se dépasser. La ligne d’arrivée tant désirée est alors franchie au coeur de Saint-Martin Vésubie dans une ambiance de fête et des spectateurs restés en nombre pour célébrer leurs athlètes. Les commerçants vivent également au rythme de la course en restant ouverts toute la nuit, participant à la convivialité de l’évènement.

Avec un 10KM, un 30KM et la dernière étape du 180KM le dimanche, le festival du Trail continue et se prolonge même après l’arrivée au Vésubia Mountain Park. Lui aussi touché par la tempête Alex, cet équipement sportif a accueilli tous les participants en continu pour une récupération optimale. Les équipes de bénévoles et de kinés étaient au petit soin dans une atmosphère de feu, le massage d’après-course laissant place au festin d’arrivée, le tout en musique pour terminer une nouvelle édition de l’UTCAM heureux d’avoir pu remettre un dossard, et fier d’avoir pu le faire dans la Vallée de la Vésubie, au coeur du Département des Alpes-Maritimes.

@activ’images

Pour le côté sportif, les performances ont été au rendez-vous. Nous noterons la victoire de prestige de Benoit Girondel, double vainqueur du Grand Raid à La Réunion, sur le 75KM devant Nicolas Gourdon et le local de l’étape Yohan Viani. Le numéro un mondial actuel Pau Capell, double vainqueur de l’UTMB et de l’Ultra Trail@ World tour, ambassadeur de l’épreuve et annoncé comme grand favori de ce parcours n’a malheureusement pas pu prendre le départ en raison d’une blessure contractée il y a une semaine. Il nous a cependant promis qu’il viendra visiter les beaux sentiers du Mercantour l’an prochain.

RÉSULTATS : 

115KM :

Hommes :

  1. Renaud ROUANET (17:26:58)
  2. Sylvain PERRIN (17:30:36)
  3. Thomas PIGOIS (18:02:40)

Femmes :

  1. Anais MARTIN (21:18:40)
  2. Sandrine PASTOR (23:38:29)
  3. Elise CATEL (27:42:04)

75KM : 

Hommes :

  1. Benoit GIRONDEL (9:27:07)
  2. Nicolas GOURDON (9:55:55)
  3. Yohan VIANI (9:56:50)

Femmes :

  1. Audrey BACILE (15:10:19)
  2. Chloé ARDIZZONE (16:19:54)
  3. Ingrid GUILLAUME (16:44:11)

180KM :

Hommes :

  1. Sébastien MITRANI (34:05:49)
  2. Franck ROZENCWAIG (45:08:22)

Duos :

  1. Frédéric ASCONE / David CODA (33:58:33)
  2. Jean-Jacques CIANELLI / Thomas ROUGER (40:06:01)
  3. Loic LE ROY / Emeric FLEUROT (43:11:54)

150KM :

Hommes :

  1. Sébastien ROBERT (28:09:07)
  2. Guillaume LEROY (35:38:26)
  3. Théo PANIZZI (36:33:51)

50KM :

Hommes :

  1. Hugo DECK (6:33:32)
  2. Valentin VANDELLE (7:40:55)
  3. Aymeric GOLETTO (7:48:07)

Femmes :

  1. Laetitia COLLON (9:13:45)
  2. Manon GRAS (9:26:13)
  3. Marie BRASSEUR (10:16:08)

30KM :

Hommes :

  1. Sébastien POESY (3:00:58)
  2. Esteban OLIVERO (3:04:25)
  3. Florian DEBETTE (3:14:19)

Femmes :

  1. Léa DUHET (3:52:14)
  2. Marion JOLY TESTAULT (3:52:41)
  3. Elisa DYBAL (4:19:15)

10KM :

Hommes :

  1. Germain GRANGIER (0:55:01)
  2. Eric DESCAMPS (0:56:07)
  3. Stéphane GIORDANENGO (0:57:13)

Femmes :

  1. Lisa CONTIER (1:15:05)
  2. Amandine OSSWALD (1:20:46)
  3. Marie-Julie HONORÉ (1:21:32)

VERTICAL 5KM :

Hommes :

Alexis GIGANT (0:27:54)

Stéphane GIORDANENGO (0:28:28)

Julien DELLUS (0:28:40)

Femmes :

  1. Emmanuelle JAEGER (0:36:33)
  2. Sophie BUFTON (0:39:23)
  3. Mariana WEBER (0:39:56)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *