Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté aujourd’hui le plan du gouvernement pour un déconfinement progressif à partir du 11 mai.

Édouard Philippe : « Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique. »

Photo Cyrille Quintard

Dès le 11 mai, les traileurs pourront donc courir en extérieur de manière libre. Le Premier ministre a toutefois prévenu : « si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai ». De plus, le 7 mai, des indicateurs (rouge ou vert) seront attribués à chaque département en fonction du nombre local de cas de contaminés par le COVID 19, pour déterminer le caractère plus ou moins strict des limitations à l’intérieur de chacun d’entre eux.

Attention, il y aura tout de même des restrictions aux déplacements longue distance : « il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile qui ne seront possibles que pour motif impérieux, familial ou professionnel. »

L’accès à la montagne restera donc réservé aux habitants et riverains immédiats des massifs montagneux.

Les magasins de sport pourront rouvrir leurs portes à cette même date du 11 mai. Il restera à préciser quand et comment les premiers trails pourront être autorisés, le Premier ministre ayant précisé qu’aucun événement de plus de 5000 participants ne pourrait avoir lieu avant septembre.

2 réponses
  1. Dahu83
    Dahu83 dit :

    Pourra-t-on se rendre à une course à plus de 100 km. Car les locaux ne feront pas vivre, certaines courses qui pourraient être autorisées.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *