Fasciite plantaire : que faire ?

Fasciite plantaire © DR

Ne laissez pas la fasciite plantaire vous empoisonner la vie. Voici une présentation des causes de cette douleur et les étirements que nous préconisons pour traiter ce problème et repartir du bon pied.

Gros plan sur la fasciite plantaire

La fasciite plantaire (FP), cette inflammation qui donne l’impression qu’un scorpion s’acharne sous votre pied, peut transformer un entraînement quotidien ou même une simple promenade en une expérience infernale ! D’après le Journal of Research in Medical Sciences, une personne sur dix connaîtra, une fois dans sa vie, les désagréments liés à cette « aponévrosite plantaire ». Plus précisément, la FP est une inflammation du fascia plantaire, membrane fibreuse stabilisant la voûte plantaire depuis le talon jusqu’aux orteils. La douleur est tellement vive que même les tâches les plus simples deviennent une hantise.

Les causes du mal

Les causes les plus fréquentes de la fasciite plantaire sont la surcharge pondérale. Mais les coureurs ne sont pas épargnés, soit à cause d’un manque de force et de mobilité des orteils, soit du fait de la pratique même de la course à pied, activité à fort impact. Ajoutons une cause moins connue qui est l’insuffisance de dorsiflexion (c’est-à-dire le fait de ramener la pointe des pieds vers le tibia). En pratiquant la dorsiflexion, on neutralise l’effet négatif de la position constante des orteils vers le bas qui, à la longue, provoque un raidissement extrême du fascia plantaire.

Fasciite plantaire 2 © DR
© DR

La solution

Le recours à un massage des pieds par un professionnel est souhaitable car la stimulation de l’irrigation sanguine rendra le tissu conjonctif plus malléable. En effet, si ce tissu est trop raide, les étirements n’apporteront pas grand-chose. Si les soins d’un masseur ne rentrent pas dans votre budget, assouplissez le fascia en faisant rouler une balle de golf sous le pied. Passez ensuite aux étirements indiqués plus bas, à savoir la dorsiflexion et la flexion-extension. Enfin, pensez à bouger les orteils vers le haut et le bas tout au long de la journée : aussi simple que cela paraisse, cet exercice soulage réellement les douleurs aux pieds.

3 exercices qui font du bien

Nous vous conseillons de pratiquer ces exercices et étirements chaque jour et en permanence, dès l’apparition d’une douleur aux pieds.

Massage plantaire avec balle de golf : 1 minute par pied

Flexion-extension des orteils : 1 minute par pied

Dorsiflexion avec bande élastique (ramener la pointe des pieds vers le tibia) : 1 minute par pied

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.