Trail et santé bucco-dentaire : attention aux caries !

CARIES TRAIL © jonathan-borba

Dans quelle mesure la pratique du trail impacte-t-elle la santé bucco-dentaire des coureurs ? Le Laboratoire Grandeur Nature UT4M vient de publier les résultats de son enquête. Et vous donne quelques tuyaux pour améliorer la santé de vos dents, avant et pendant les courses.

Une mine d’informations sur le trail et la santé

Parti du constat selon lequel le trail est une pratique sportive exigeante pour notre corps, nécessitant des aptitudes physiques et mentales spécifiques, l’Ut4M a lancé en 2018 le Laboratoire Grandeur Nature. Il s’agit d’un partenariat avec le Laboratoire HP2 de l’Université Grenoble Alpes (Unité INSERM) et l’Unité Sports Pathologies du CHU Grenoble Alpes. Le Laboratoire Grandeur Nature Ut4M regroupe ainsi l’une des équipes françaises les plus dynamiques en physiologie de l’exercice et médecine du sport. Au programme, des études santés physiologiques, biomécaniques et psychologiques réalisées sur les coureurs de l’Ut4M avant, pendant et après la course. Ces données permettent de tirer des enseignements précieux sur la pratique du trail et ses impacts sur le corps humain et la santé.

CARIES TRAIL © Nacho Grez / UT4M
Grâce aux études du Laboratoire Grandeur Nature Ut4M, de nombreuses données inédites sur l’impact du trail sur la santé sont disponibles. © Nacho Grez / UT4M

Zoom sur l’étude bucco-dentaire

Cette étude a été réalisée en collaboration avec l’Unité de recherche Inserm U1018, CESP, Equipe soins primaires et prévention. Les coureurs d’ultra-trail, par les efforts de longue durée fournis, ont des besoins nutritionnels spécifiques. Il est notamment question de consommation fréquente et régulière d’aliments sucrés, que ce soit à l’entraînement ou lors des courses. Ces efforts sont aussi la cause d’une baisse de la quantité et de la qualité de la salive, qui a pour fonction de protéger les dents des caries. C’est pourquoi, suite à un questionnaire adressé à tous les coureurs qui se sont inscrits à l’édition 2021 de l’Ultra-tour des 4 Massifs, la santé bucco-dentaire des ultra-traiteurs a intéressé les chercheurs chirurgiens-dentistes du Laboratoire Grandeur Nature. Notion encore jamais abordée jusque-là dans le milieu du trail, cette étude s’appuie sur les aspects nutritionnels, les habitudes et la santé bucco-dentaire des coureurs.

Résultats : des habitudes cariogènes

Les chercheurs ont montré que les habitudes des coureurs interrogés sont très cariogènes. Effectivement, consommant beaucoup d’aliments très sucrés et collants pendant l’effort, ces sportifs sont d’autant plus sujets à développer des caries. Les sucres adhèrent aux dents pendant très longtemps et laissent des traces jusqu’au brossage suivant. Les gels sont sources de plus gros impacts de par leur liquidité. En effet, ils sont plus difficiles à nettoyer puisqu’ils vont dans les moindres recoins de la bouche. De plus, 80% des coureurs d’ultra-trail sont sujets aux remontées d’acides ou régurgitations. Un phénomène particulièrement mauvais pour les dents puisque cela favorise leur érosion.

RAVITO © Nacho Cruz : UT4M
Lors des ravitaillements, c’est le festival du sucre. Mais seuls 15% des traileurs ont une hygiène bucco-dentaire pendant la course. © Nacho Cruz / UT4M

Une bonne santé dentaire malgré tout

S’il s’avère que moins de 15% des coureurs mettent en place une technique d’hygiène orale pendant leur course, près de 84 % des participants ont néanmoins une santé dentaire « bonne », voire « très bonne ». Cela est dû en partie à un recours au dentiste au-dessus de la moyenne adulte nationale, en particulier pour des raisons de prévention plutôt que des visites en urgence. Cette mesure concerne plus de 3/5 des coureurs et permet d’éviter l’aggravation des problèmes dentaires et diminue le risque d’intervention.

7 conseils pratiques pour améliorer votre hygiène bucco-dentaire

En préparation d’un trail
– Consultez un dentiste 1 fois par an pour un contrôle.
– Utilisez un dentifrice fluoré contenant plus de 1 500 ppm de fluor sur plusieurs semaines, sur avis et prescription du dentiste. À moyen terme, le fluor s’associe à l’émail et le renforce contre les attaques sucrées et acides.
– Espacez les prises alimentaires ou sucrées pendant l’entraînement.
– Testez votre alimentation pour éviter les troubles gastriques par la suite. Certains aliments peuvent provoquer des remontées acides chez certains coureurs et pas d’autres : à vous de trouver les aliments qui vous conviennent.

Pendant le trail
– Rincez-vous la bouche à l’eau claire après les prises alimentaires (solide ou liquide sucrées).
– Privilégiez autant que possible les aliments sucrés non collants.
– Préférez le jambon, le fromage, les noix et amandes qui sont moins cariogènes que les fruits et les aliments sucrés transformés. Seulement si votre apport en sucres est suffisant !
– Brossez-vous les dents et effectuez des bains de bouche fluorés aux ravitaillements.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *